Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c'est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l'avenir sans pour autant rogner sur son budget loisirs ? Le Livret A ? Il est au plus bas historique. Le Livret Jeune ? Passé 25 ans, vous devez tirer un trait dessus et le clôturer...Difficile alors de trouver des placements qui allient rendement et capacité d'épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

    Investir son argent jeune pour mieux s'enrichir

    Quand on est jeune, le meilleur placement pour mieux s'enrichir, et bien, c'est de s'endetter. Une réflexion qui peut paraître totalement contradictoire au premier abord. Mais avec un peu de pratique, cette idée vous paraîtra logique et limpide. Surtout avec qu'avec l'extrême faiblesse des taux d'intérêt, le levier du crédit est votre allié.

    Pour utiliser la puissance de feu des taux pas chers, rien de tel que d'investir à crédit dans des Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). En deux mots, la SCPI est un placement qui a pour objet l'acquisition et la gestion d'un patrimoine immobilier locatif. En contrepartie, elle rémunère les souscripteurs sous forme de revenus réguliers. Elles offrent les avantages de l'immobilier sans les inconvénients de la gestion pour un investissement bien plus modeste que pour un bien physique, notamment dans les grandes villes. Et en moyenne, cette rémunération avoisine les 5%* par an.

    A côté, vous pouvez vous voir proposer un taux sous les 2%, pour un crédit immobilier sur 20 ans, hors coût de l'assurance. D'autant qu'il est possible de déduire, les intérêts d'emprunt des revenus de la SCPI. Concrètement, une SCPI qui rapporte 5%* en moyenne par an financée par un crédit dont le coût réel inférieur à 2%, votre rémunération nette avoisine les 3%. Le crédit est votre allié ! Pour y voir plus clair, voici un petit exemple :

    Pour un investissement de 30.200 euros, dans un placement avec un rendement de 5 %* par an, financé à crédit sur une durée de 20 ans, l'effort d'épargne mensuel hors fiscalité est estimé à moins de 50 euros**. A titre d'exemple, il faudrait épargner environ 115** euros par mois sur un placement offrant le même rendement pour avoir 30.200 euros au bout de 20 ans. Énorme non ? C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif.

    Alors, pour vous faciliter la tâche nous vous proposons offre de SCPI à crédit clé en main, avec un ticket d'entrée accessible et sans domiciliation bancaire.

    Investir: L'assurance-vie, le placement incontournable

    En complément de la SCPI à crédit ou si votre capacité d'épargne reste encore limitée, l'assurance-vie est un placement qui est adapté à toutes les bourses et accessible même aux habitués des comptes dans le rouge. En toute souplesse, et pour quelques dizaines d'euros chaque mois, vous pouvez vous constituer progressivement un capital. Libre à vous d'augmenter le montant des versements par la suite.

    A titre d'exemple, 70 euros par mois versés dans un contrat d'assurance vie rapportant 2,5%* par an pendant 10 ans, vous permettront d'espérer constituer un capital d'environ 10 000 euros. De quoi s'acheter une belle voiture, financer un mariage ou encore avoir un apport pour l'achat d'un premier bien immobilier. C'est pour cette raison qu'il peut être judicieux d'ouvrir au plus tôt ce type de contrat.

    Ouvrir jeune un contrat permet également de " prendre date " fiscalement et de bénéficier d'une taxation beaucoup plus douce au bout de 8 ans de détention. En effet, passées ces années de détention, la fiscalité est réduite pour ne pas dire minime. En effet, passées ces années de détention, la fiscalité est réduite pour ne pas dire minime. Les gains ne subissent plus qu'un prélèvement forfaitaire libératoire qui tombe à 7,5 % (vous pouvez aussi les intégrer à vos revenus, mais c'est moins avantageux)

    Qui a dit que le contrat d'assurance vie était complexe et contraignant ? Avec l'assurance-vie by MonFinancier, vous épargnez à votre rythme, selon vos possibilités dès 25 euros par mois. Vous modulez vos versements programmés à votre convenance, à tout moment et gratuitement.


    Communication non contractuelle à caractère publicitaire.
    Communication non contractuelle à caractère publicitaire.

    Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme (minimum 10 ans) et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :

    - La baisse de la valeur du placement. Le capital investi dans une SCPI n'est pas garanti. La valeur de part d'une SCPI évolue dans le temps, en relation étroite avec l'état de la conjoncture de l'immobilier d'entreprise. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse.

    - La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d'occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires. Cette baisse peut être toutefois atténuée par l'effet de la mutualisation des risques grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI.

    - La liquidité. La SCPI n'étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l'évolution du marché de l'immobilier d'entreprise et du marché des parts de SCPI.

    * Les performances passées ne préjugent en rien des

    ** Hypothèses de calcul : rendement annuel de 5% (versé trimestriellement). Prêt à échéances constantes pour une durée de 20 ans à un taux annuel proportionnel de 2,80 %. sans apport et hors commission de souscription. Assurance non souscrite. Cette hypothèse ne peut valoir offre de crédit. Toute demande ne peut bien sûr préjuger de la décision prise par l'établissement prêteur d'octroi ou non du crédit sollicité.

    *** Hypothèses de calcul : versement de 115 euros par mois dans un fonds ayant un rendement annuel net de frais de gestion de 5%, sans frais d'entrée ni droit de garde. Capital total au bout de 20 ans approximativement 30 000?

    Le crédit sera étudié par notre partenaire. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Toute demande ne peut bien sûr préjuger de la décision prise par l'établissement prêteur d'octroi ou non du crédit sollicité. Nous vous rappelons par ailleurs, qu'en cas d'octroi d'un crédit immobilier, l'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception de l'offre.

    MonFinancier Retraite Vie est un contrat individuel d'assurance vie de type multisupport assuré par SURAVENIR, Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital entièrement libéré de 400 000 000 euros. Société mixte régie par le Code des Assurances / Siren 330 033 127 RCS Brest. Siège social : 232 rue Général Paulet - BP 103 - 29802 Brest Cedex 9
    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos