lundi11octobre

Un compte à terme progressif est un compte d'épargne qui bénéficie d'une rémunération définie lors de la souscription et garantie en contrepartie d'un blocage de l'épargne sur la durée fixée au départ. La rémunération du compte à terme progressif va comme son nom l'indique augmenter dans le temps selon des échéances connues à l'avance.

    Cette progressivité peut être trimestrielle, semestrielle ou encore annuelle.

    Il ne peut s'agir que d'un versement unique effectué lors de la souscription et il est impossible d'effectuer de nouveau versements hormis en ouvrant un nouveaux compte.

    Pour analyser le rendement, il faut surtout regarder le taux actuariel moyen du placement. Ce taux correspond au taux réel servi sur la période de placement. Il faut savoir que ce taux est souvent négociable, en fonction du montant investi, du niveau général des taux d'intérêt et encore de la durée de placement.

    Prenons l'exemple du compte à terme progressif du Crédit Mutuel, appelé Tonic croissance, il est proposé pour une durée de 2, 3, 5 ou 8 ans.

    Pour 2 ans, le taux actuariel est de 2,10%
    Pour 3 ans, 2,60%
    5 ans, 3,20%
    8 ans, 3,70%.

    Pout Tonic croissance 8, la progressivité du taux est annuelle tandis que pour les autres, elle est trimestriel. Le taux de Tonic croissance 8 évolue alors de 1,20% la première année jusqu'à 6,05% la 8ème année.

    A chaque échéance trimestrielle, Les intérêts de Tonic Croissance peuvent être versés ou capitalisés selon votre choix lors de la souscription.

    De plus, vous pouvez disposer à tout moment de votre argent placé et de vos intérêts :
    Si vous retirez à une échéance trimestrielle, vous ne subissez aucune pénalité mais ne profitez pas des taux des périodes suivantes.
    Si maintenant, vous retirez hors échéance trimestrielles, vous aurez selon les conditions de la banque des pénalités sur les intérêts.

    En termes de fiscalité, les intérêts des comptes sont au choix, soit soumis au prélèvement forfaitaire libératoire de 18%, soit au barème progressif de votre impôt.

    Dans les deux cas, les intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux de 12,1%.

    Ce placement peut alors être une bonne alternative au livret bancaire car sur la durée, le rendement actuariel est plus important.

    Il peut également servir, dans une moindre mesure, d'alternative aux fonds euros, car même si actuellement, les taux des fonds euros sont supérieurs à ceux proposés par ce type les contrats à terme progressif, on ne peut pas connaitre les performances des fonds euros dans les années à venir tandis qu'avec un compte à terme, les taux sont garantis et on connait dès la souscription le montant maximum des intérêts ainsi que la durée maximum de placement.
    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos