lundi26août

Alors que la réforme des plus-values immobilières va entrer en vigueur le 1er septembre prochain, Marc Pigeon, l'ancien président de la Fédération des promoteurs immobiliers souhaite ramener l'ensemble de la fiscalité applicable aux plus-values de cessions immobilières à 22 ans dans une tribune parue à ?La Tribune.fr'.

L'ancien patron de la Fédération des promoteurs immobiliers déplore " un manque de fluidité sur le marché de l'existant " qui " bloque tout un pan de l'activité du logement neuf, car les nouveaux projets d'investissements des ménages sont différés faute de pouvoir revendre leur bien. "

L'instabilité fiscale qui a émaillé le marché immobilier est qualifiée de " pas de Tango " par Marc Pigeon " avec dans un premier temps le durcissement de la fiscalité applicable aux plus-values de cessions immobilières, suivie récemment de la décision du Président Hollande de réduire à 22 ans la durée de détention pour une exonération de plus-value au titre du seul impôt sur le revenu. " " Cette décision étant assortie d'un abattement exceptionnel a durée limitée. Ainsi avec une mesure ponctuelle et le maintien d'une exonération pour les prélèvements sociaux sur 30 ans, on reste fidèle aux vieilles habitudes qui vont à l'encontre des attentes de lisibilité et de simplicité réclamées par tous " commente-t-il.

Alors, pour relancer le marché du neuf, durement frappé d'une part par la crise mais aussi par plusieurs tours de vis sur la fiscalité immobilière, Marc Pigeon souhaite ramener l'ensemble de la fiscalité applicable aux plus-values de cession à 22 ans. Il plaide également pour " un abattement sous condition de réemploi. " " Ainsi tout propriétaire qui revendrait son bien pour une nouvelle acquisition d'un bien neuf ou ancien, avec " éco-conditionnalité " liée à des travaux, bénéficierait d'une fiscalité sur les plus-values réduite de moitié " explique-t-il.

D'après lui, cette proposition alimenterait le cercle vertueux suivant : " davantage d'activité, [donc] plus d'emploi et in fine plus de recettes pour l'État et les collectivités locales, mais aussi... plus de logements. "

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Les bons choix pour votre épargne
PER 
Notre sélection pour votre retraite
Je découvre 
Assurance vie 
Notre sélection des meilleurs contrats
Je découvre 
SCPI 
Notre gamme en direct & en assurance vie
Je découvre