mardi23août
Tirelire pour économiser en vue de l'achat d'une maison.

Minée par un taux de distribution moyen en recul, la pierre papier subit une légère perte de popularité. Mais ce passage à vide a été de courte durée. La promesse d’un rendement élevé et les performances soutenues des sociétés qui investissent dans la logistique redorent le blason de l’investissement indirect.

Le taux d’intérêt moyen d’un crédit immobilier reste faible au premier semestre 2022, en dépit de la remontée des taux du marché. Une hausse progressive des coûts d’emprunt est toujours envisageable. Malgré ces conditions relativement avantageuses, les épargnants hésitent à réaliser un investissement locatif direct. En revanche, les observateurs notent un regain d’intérêt des Français pour les placements indirects, à travers les :

Cette inflexion est particulièrement marquée cet été, à l’heure où les perspectives de rendement de la pierre papier deviennent plus lisibles. Par ailleurs, les décotes appliquées sur certaines structures font miroiter un bon potentiel de revalorisation.

Découvrez notre sélection de SCPI

Une promesse de revalorisation alléchante

Cet été, les sociétés de gestion de SCPI de rendement misent sur la promesse d’une revalorisation pour attirer de nouveaux souscripteurs. Ce mécanisme leur permet en effet de booster artificiellement le rendement de leur support d’investissement, le taux de revalorisation s’ajoutant au taux de distribution. Ce petit tour de passe-passe s’appuie sur le principe de la décote, un dispositif par lequel les gestionnaires peuvent augmenter ou diminuer de 10 % le prix des parts des sociétés civiles de placement immobilières, par rapport à leur valeur de reconstitution.

En appliquant une décote proche de 10 %, la valeur de reconstitution monte ainsi jusqu’à un niveau 10 % supérieur au prix de souscription. Cela permet au gestionnaire de réviser le prix de souscription. Pour le souscripteur, cette promesse de revalorisation renforce l’attractivité de la pierre papier. Cette année, le nombre de Sociétés civiles de placement immobilier ayant appliqué une décote proche de 10 % est assez élevé.

Des taux de distribution encore compétitifs

Les perspectives de revalorisation n’expliquent pas à elles seules le rebond estival de la pierre papier. Les épargnants semblent aussi attirés par la rémunération plutôt cohérente de ces structures, en dépit d’un contexte sombre à bien des égards.

ImportantLe taux de distribution moyen des Sociétés civiles de placement immobilier se maintient au-dessus de 4 %,

Loin des 2 % servis par le Livret A depuis le 1er août.

L’Aspim vante aussi les mérites des sociétés spécialisées dans les biens logistiques et les sociétés à actifs diversifiés, dont le taux de distribution descend rarement en dessous de 5 %. Enfin, le regain de forme de la pierre papier est en partie lié à l’ouverture d’autres zones d’investissement. La région Île-de-France étant saturée, les sociétés de gestion visent d’autres territoires situés en Europe, principalement :

  • Au Royaume-Uni ;
  • Aux Pays-Bas ;
  • En Allemagne.
Découvrez notre sélection de SCPI

A découvrir également

  • Les gestionnaires de sociétés civiles de placement immobilier versent plus de dividendes au 1er semestre
    16/09/2022
  • Le rendement moyen de la pierre papier progresse au premier semestre
    9/09/2022
  • Un rendement annuel de 3 ou 4% net d’impôt et à risque limité, c’est possible
    29/08/2022
  • L’immobilier conserve son attractivité auprès des aspirants rentiers
    23/08/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt