lundi31octobre
Personne calculant son épargne sur une calculatrice avec une tirelire et des pièces empilées sur un bureau en bois.

Alors que les marchés financiers montrent des signes d’essoufflement sous le poids de la guerre en Ukraine et du ralentissement économique en Chine, la pierre papier fait preuve d’une vigueur exceptionnelle. Tous les véhicules d’investissement de l’immobilier indirect enregistrent une collecte en forte augmentation au troisième trimestre. De bon augure pour 2022…

À la différence de l’assurance-vie, les placements immobiliers ont à peine souffert des conséquences de la remontée des taux et de l’inflation. Au contraire, la pierre papier profite de cette période d’incertitudes pour capter les économies des ménages en quête d’une valeur refuge et d’un investissement rentable à moyen ou à long terme. Cette bonne dynamique concerne tous les supports d’investissement, dont les :

  • OPCI ;
  • SCI distribuées en unités de compte ;
  • Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI).

Au rythme actuel, la collecte nette sur ces véhicules devrait dépasser celle de 2019, une année pourtant très animée pour l’immobilier indirect.

Découvrez notre classement des SCPI

Des véhicules d’investissement résilients et sûrs en temps de crise

Tous les indicateurs sont actuellement au vert pour les SCPI, les OPCI et les Sociétés Civiles immobilières. Si la tendance se poursuit, l’année 2022 sera un excellent millésime pour ces véhicules d’investissement. Les assureurs, les banques et les gestionnaires se montrent prudents malgré tout. Selon eux, même si les épargnants investissent plus d’argent qu’avant la crise sanitaire, les conséquences de l’inflation et de la remontée des taux d’intérêt pourraient changer la donne dans les prochains mois. Jusqu’à présent, ces paramètres n’influent pas encore sur les marchés de l’immobilier en Europe et en France.

En attendant ces effets encore hypothétiques, l’Aspim et l’IEIF se félicitent des bonnes performances de la pierre papier au troisième trimestre. Les deux organismes saluent en particulier la robustesse des sociétés civiles de placement immobilier. Ces véhicules s’imposent comme un véritable rempart face à l’augmentation des prix à la consommation. Leur taux de distribution moyen n’a pratiquement pas changé depuis 2020. Après un TDM de 4,18 % au début de la pandémie, le rendement des SCPI progresse à 4,49 % l’année dernière. Les analystes anticipent une rémunération encore meilleure cette année. La capitalisation de ces sociétés s’est élevée à 86,5 milliards d’euros au 30 septembre, contre :

  • 20,6 milliards d’euros pour les OPCI ;
  • 23 milliards d’euros pour les SCI.

Des épargnants convaincus de la performance de la pierre papier

D’après le compte-rendu de l’Aspim-IEIF, la récolte des fonds immobiliers grand public a été bonne au troisième trimestre.

ImportantPour les OPCI, la collecte nette entre juillet et septembre atteint 80 millions d’euros,

Soit 46 millions de plus par rapport au troisième trimestre 2021. Depuis le début de l’année, ce véhicule de la pierre papier cumule près de 600 millions d’euros de collecte, ce qui est trois fois supérieur aux montants investis en OPCI à la même période de 2021. Pour les SCI en unités de compte , la collecte nette s’élève à :

  • 1 milliard d’euros au troisième trimestre ;
  • 3,5 milliards depuis le début de l’année.

Ces chiffres montrent une progression de 52 % et de 41 % respectivement par rapport à l’année précédente.

Pour les sociétés civiles de placement immobilier, la collecte nette augmente de 47 %, à 2,3 milliards d’euros, au troisième trimestre. Les sociétés spécialisées dans les bureaux captent toujours l’essentiel des placements (43 %), suivies par les :

  • Véhicules diversifiés (28 %) ;
  • Fonds axés sur les bâtiments de santé et d’éducation (16 %).

Au total, les fonds immobiliers ouverts au grand public ont reçu :

  • 3,4 milliards d’euros au troisième trimestre ;
  • 11,6 milliards d’euros depuis le début de l’année.
Découvrez notre classement des SCPI

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Les ballottements des marchés financiers ne troublent pas les sociétés civiles de placement immobilier
    22/11/2022
  • Image actualite 2
    Hausse des taux : au-dessus de quel niveau emprunter n’est-il plus intéressant ?
    14/11/2022
  • Image actualite 3
    Les sociétés de placement immobilier résistent à la conjoncture défavorable
    8/11/2022
  • Image actualite 4
    Le dispositif Pinel pourrait s’éteindre à la fin de l’année 2023
    18/10/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt