Meilleure assurance vie
meilleurtaux Liberté Vie
Liberté & performance
  • 700
    supports
    d’investissement
  • 2,30 %
    nets en 2022 sur
    le fonds euro
  • 5
    profils de
    gestion pilotée
  • 5
    minutes
    pour souscrire

Assuré par :

Spirica

Placement préféré des Français, l’assurance vie profite d’une fiscalité avantageuse. Ce produit d’épargne est aussi très apprécié pour sa grande flexibilité. Quelles sont les particularités de l’assurance-vie ? Comment fonctionne ce contrat ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant d’investir.

​​Définition de l’assurance-vie

L’assurance vie est un contrat d’épargne mais aussi un véritable outil d’investissement.
Comme sur un livret d’épargne, vous effectuez des versements réguliers ou non. La grande différence, c’est que votre banque ou votre assureur place votre argent sur des fonds d’investissement.
En fonction de votre profil de risque, vous définissez vos placements dont les rendements sont plus ou moins intéressants.

Souscrire une assurance vie vous permet ainsi de :

  • Faire fructifier votre capital.
  • Vous constituer une rente pour votre retraite.
  • Transmettre votre argent lors d’une succession en profitant d’avantages fiscaux.
Découvrez notre gamme d'assurance vie

Assurance-vie et capital décès : quelle différence ?

Appelé aussi assurance décès, ce placement est destiné à protéger vos proches en leur léguant votre capital en cas de décès. Il vous permet aussi de vous prémunir en cas d’invalidité et de perte d’autonomie.

Les points forts de l'assurance-vie

Ce placement est un des plus attractifs du marché. Au 1er semestre 2022, les cotisations s’élèvent à 76,4 milliards d’euros d’après la Fédération française de l’assurance.

Il faut dire qu’il possède de nombreux atouts :

  • À la différence d’un PER, vous disposez librement de votre argent. Votre épargne est ainsi toujours disponible. Vous pouvez effectuer un rachat partiel ou total, c'est-à-dire récupérer une partie ou la totalité du capital investi ;
  • Vous n’êtes pas contraint, comme sur les livrets, par un plafond. Vous pouvez ainsi alimenter votre assurance vie sans limite de dépôt ;
  • Vous n’êtes soumis à aucune fiscalité tant que vous ne touchez pas à votre capital ;
  • Lors d’une transmission, votre argent bénéficie d’une fiscalité avantageuse. Il n’est pas soumis au barème des droits de succession.

    Concrètement, vos bénéficiaires profitent d’un abattement de 152 500 €. Le montant des primes supérieures à cette somme est taxé à 20 %. Au-delà de 852 500 €, pour prévenir l’évasion fiscale, les versements sont imposés à 31,25 %.

    Bon à savoir : La transmission à un conjoint, un époux ou le partenaire d’un Pacs est entièrement exonérée.

    Notez que le calcul de la fiscalité de l’assurance-vie lors d’une succession dépend de plusieurs facteurs :
    • la date d’ouverture du contrat ;
    • les dates et l’âge du souscripteur lors des versements.
  • L’assurance-vie vous laisse libre de choisir vos bénéficiaires. Ils sont désignés dans la clause bénéficiaire et peuvent être :
    • une personne physique avec ou sans lien de parenté : conjoint, enfants, amis… ;
    • une personne morale : fondation, association…
  • Pour les contrats de plus de 8 ans, la fiscalité est intéressante lors des rachats. Il faut savoir que seuls les bénéfices sont imposés. Il est possible de choisir le prélèvement forfaitaire libératoire à 7,5 % ou le barème progressif de l’impôt sur le revenu, dans la limite de 150 000 €.

    Les intérêts des primes reçus avant 1997 sont entièrement exonérés d’impôts.
assurance vie definition

Gérer son assurance-vie

Les versements

En dehors, du versement initial, dont le montant est imposé par votre banque ou votre assurance, le montant des sommes versées ensuite est entièrement libre.

Vous pouvez effectuer des versements complémentaires

  • Programmés : pour alimenter régulièrement votre épargne, tous les mois, les trimestres, les semestres ou les ans.
  • Ponctuels : pour placer une rentrée d’argent exceptionnelle (prime, héritage…).

Les frais

Il est important de les considérer car ils se répercutent directement sur votre capital.

Il existe plusieurs types de frais :

  • Les frais d’entrée et de versement : leur montant peut varier de 0 à 5 %.
  • Les frais de gestion : compris entre 0,5 et 1,5 %, ils dépendent de vos investissements : fonds euros / unités de compte.
  • Les frais d’arbitrage : ils peuvent atteindre jusqu’à 1 % des sommes arbitrées, c’est-à-dire transférées d’un fonds vers un autre.

Le montant des frais varie considérablement d’une banque à l’autre et d’un contrat à l’autre. Nous vous conseillons d’y être très attentif lors de la souscription. Moins les frais sont importants, meilleur est votre rendement.

Les assurances-vie proposant les frais les plus réduits sont souvent des contrats en ligne. Pour vous aider à trouver les meilleures assurances vie, faites-vous accompagner par des courtiers, comme ceux de meilleurtaux Placement.

Découvrez notre gamme d'assurance vie

Les rachats

Un des gros points forts de l’assurance-vie : votre capital est toujours disponible. L’opération pour récupérer votre argent se nomme le rachat.

Il en existe trois types :

  • Le rachat total
    Il engendre automatiquement la fermeture de votre assurance-vie. Il est souvent conseillé de conserver un peu d’argent pour ne pas clôturer son compte et perdre ses avantages fiscaux.
  • Le rachat partiel
    Vous retirez une partie de votre capital et de ses intérêts perçus.
  • Le rachat programmé
    Il s’agit de rachats réguliers, par exemple, pour vous constituer un complément de revenus lors de la retraite. Lors du rachat, vous êtes imposé uniquement sur les bénéfices, c’est-à-dire sur les intérêts des sommes que vous récupérez. Notez que la fiscalité est très avantageuse après 8 ans de contrat.

Investir dans une assurance-vie

Avant de choisir vos investissements, il est important de définir, avec votre banquier, votre profil d’investisseur : prudent, équilibré ou dynamique. Il dépend des risques que vous souhaitez prendre pour la répartition des supports de votre assurance-vie.

Plus les risques que vous prenez sont grands, plus les bénéfices comme les pertes peuvent être importants.

Les différents types de fonds

Il existe deux grands supports d’investissement.

  • Les fonds en euros
    Ce support sécurisé garantit votre capital. Vous ne pouvez pas perdre d’argent. Cependant, son
    rendement est faible. Le ministère de l’Économie annonce qu’en 2021, il était en moyenne de 1,1 %*.
  • Les unités de compte, UC
    Leur rendement est beaucoup plus élevé en contrepartie d’un risque sur le capital.
    Vous investissez dans :
    • des actions et des obligations : parts de SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) ou de FCP (Fonds Communs de Placement) ;
    • des trackers : fonds suivant les performances des indices boursiers ;
    • des fonds immobiliers : parts de SCPI, FCP, SCI

Les modes de gestion

Pour gérer votre portefeuille d’actifs, vous pouvez opter pour :

  • La gestion libre
    Vous vous occupez librement de la gestion de vos actifs et de la répartition de votre argent sur les différents supports.
  • La gestion pilotée
    Vous laissez le mandat à votre courtier ou banquier afin qu’il gère vos investissements pour vous. Vous ne vous occupez donc de rien.
  • La gestion conseillée
    Ce mode vous permet de bénéficier des conseils de professionnels pour vos placements en fonction du marché et de votre profil. Vous gardez cependant la main et êtes libre de suivre ou non leurs recommandations.
Découvrez notre gamme d'assurance vie

 

Être recontacté par un conseiller meilleurtaux Placement

FAQ

Quel est le rôle d'une assurance-vie ?

L’assurance-vie est un produit d’épargne bénéficiant d’une fiscalité très avantageuse. Elle permet de placer son argent pour le faire fructifier ou de se constituer un complément de retraite. Ce placement est aussi un instrument de transmission très intéressant.

Quels sont les avantages de l'assurance-vie ?

Ce contrat d’épargne est d’une grande souplesse : il est possible de récupérer son argent à n’importe quel moment. Il profite d’une fiscalité privilégiée sur les rachats et lors de la transmission. Il a aussi la particularité de pouvoir être transmis hors succession.

Quels sont les inconvénients de l'assurance-vie ?

  • Les rendements ne sont pas toujours performants
  • Les frais de gestion sont parfois très lourds sur certains contrats.
  • Le rachat total entraîne la clôture définitive de son contrat.
  • La fiscalité, grand avantage de l’assurance-vie, peut se renverser et devenir vite conséquente si vous ne respectez pas les conditions.

* https://www.economie.gouv.fr/cedef/assurance-vie