jeudi23juin
Tirelire avec un bâton de carotte d'argent.

Malgré l’inflation et la crainte d’une crise économique et financière à venir, une majorité de Français ne va paradoxalement pas changer ses habitudes de gestion de leurs économies, d’après un sondage. Néanmoins, près de la moitié des personnes interrogées précise qu’elles vont bientôt faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ou à un banquier pour protéger ses actifs.

Un vent d’inquiétude souffle sur l’Hexagone. Une appréhension liée à l’inflation qui pèse sur le pouvoir d’achat des Français. Dans ce contexte, des craintes se dessinent quant à la survenance d’une crise économique et financière. C’est ce qu’affirme un sondage réalisé pour Patrimonia, le salon des professionnels de la gestion, et relayé par Les Echos. Celui-ci indique qu’un Français sur deux estime cette crise inévitable. Dans ces conditions, que vont faire les Français de leur épargne en terme de placement financier ?

L’inflation fait peur

L’inflation est en effet dans le viseur des Français selon cette étude. En effet, près de 9 personnes sur 10 déclarent en avoir peur, et 40 % d’entre elles déclarent avoir déjà commencé à puiser dans leurs économies. Les raisons ? La hausse du prix de l’énergie, notamment, déjà ressentie depuis la fin de l'année 2021. Cependant, il existe des disparités d’opinions en fonction des régions et des tranches d’âges interrogées.

Malgré cet environnement incertain, 65 % des sondés indiquent n'avoir rien changé à leurs habitudes de gestion. A contrario, les plus inquiets vis-à-vis de leur épargne ont opté pour une stratégie active : 13 % des personnes interrogées ont ainsi investi ou placé leurs économies dans des actifs jugés plus sûrs afin d'éviter de les voir disparaître en cas de crise économique, et 6 % ont pris rendez-vous avec un spécialiste pour sécuriser leurs économies. En revanche, seuls 3 % des sondés tentent des placements plus risqués, dans l'espoir d'en retirer plus de bénéfice.

L’autonomie des Français dans la gestion de leurs finances

Curieusement, malgré l’inquiétude des Français pour leur patrimoine, seuls 47 % d’entre eux comptent prochainement faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ou à un banquier afin de protéger leurs actifs. Un chiffre dû à la défiance de 42 % des sondés envers ces conseillers et leur souhait de gérer eux-mêmes leur argent. Par ailleurs, ils sont 34 % à estimer que ces conseillers en gestion de patrimoine sont réservés aux grandes fortunes, quand 18 % précisent que cela coûte trop cher. Enfin, 15 % des sondés concèdent qu’ils n’y ont jamais pensé.

Notre contrat d'assurance vie sans frais d'entrée

 

Contacter un conseiller Meilleurtaux Placement

A découvrir également

  • Réduction d'impôt : n'est-ce pas le moment d'investir en FCPI ?
    20/06/2022
  • Le crowdfunding dit adieu à Babyloan, une plateforme française historique
    17/06/2022
  • Épargne : les taux des livrets bancaires au plus bas
    15/06/2022
  • Le succès des fonds de private equity ne se dément pas
    14/06/2022
Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt