Une femme âgée en chemise bleue est dans le salon, elle note ses dépenses et s'occupe du budget de la maison.

    Les taux d’intérêt des livrets d'épargne réglementés ont été augmentés au 1er février. Si le Livret A promet une rémunération égale à 3%, d’autres livrets d’épargne voient leurs taux progresser.

    + 1 point pour le Livret A. Après être passé de 0,5% à 1% au 1er février 2022, puis de 1% à 2% au 1er août dernier, le taux d’intérêt du produit d’épargne préféré des Français atteint désormais 3% depuis le 1er février 2023. La rémunération de ce produit phare est calculée en partie sur l’inflation, sert de mètre étalon à d’autres livrets d’épargne, notamment les livrets bancaires.

    Ces livrets dont le taux est fixé librement par les banques qui les commercialisent, ont vu leur rémunération moyenne progresser de 400% en 12 mois pour atteindre 0,33% en décembre dernier, selon les chiffres publiés par la Banque de France vendredi 3 février. Toutefois, il ne s’agit ici que d'une moyenne. Certaines enseignes affichent en effet des taux boostés à 3%, dans le but d’attirer de nouveaux clients.

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    Une option à étudier dès lors que son livret réglementé est rempli

    Selon l'Insee, en 2018, le taux de détention au sein de la population française des livrets bancaires était de 6% contre 80% pour le Livret A. Et pour cause, les livrets bancaires sont réputés peu rémunérateurs. Pourtant, contrairement aux livrets d’épargne réglementées, les livrets bancaires n'imposent pas de minimum de dépôt ou de plafond à ne pas dépasser. En revanche, ils sont fiscalisés et soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30%.

    Résultat : les épargnants ayant déjà atteint le plafond de versement de leurs livrets réglementés (par exemple 22 950 euros pour le Livret A ou 12 000 euros pour le Livret de Développement Durable et Solidaire), ont tout intérêt à ne pas conserver trop de liquidités sur un compte courant non rémunéré et donc à étudier l’offre de livret fiscalisé proposée par leur banque.

    Dans un contexte de forte inflation qui a atteint 6% sur un an en janvier, les Français sont nombreux à laisser des sommes importantes sur leur compte courant. En septembre dernier, les dépôts à vue représentaient près de 544 milliards d'euros d’après les données de la Banque de France.

    Des taux boostés pour attirer les clients

    Pour capter de nouveaux clients, plusieurs établissements bootent le taux de leur livret bancaire. C’est le cas notamment des filiales bancaires de constructeurs automobiles qui utilisent les dépôts de leurs clients pour financer des crédits aux particuliers achetant un véhicule chez eux.

    Ainsi, PSA Banque qui commercialise le livret Distingo propose pour toute nouvelle ouverture un taux bonifié de 3% pendant 4 mois, sur les 100 000 premiers euros versés, puis 1,35% au-delà. Pour attirer les clients, Distingo offre également une prime de 80 euros supplémentaires sous conditions, à partir de 40 000 euros déposés. RCI Bank, adossée à Renault, a revu à la hausse le taux de son livret Zesto, proposé à 1,75%.

    Les banques en ligne ne sont pas en reste. Elles aussi mettent en avant des taux boostés. C’est le cas notamment de Monabanq, dont le taux de base passe de 1% à 3% pendant six mois dans la limite de 50 000 euros, et à condition d'ouvrir un compte courant. Du côté de Fortuneo, le taux de base est boosté de 0,5% à 3% pendant 4 mois, sur les 100 000 premiers euros.

    « Un même taux boosté de 3% cache une durée et des montants différents selon les offres. Et une fois la période échue, le taux de base est beaucoup plus faible et diffère selon les enseignes », précise le site d’information MoneyVox. Avant de choisir un livret, pensez donc bien à regarder le détail de l’offre.

    Si vous recherchez un taux plus « durable », il est recommandé de vous intéresser au fonds en euros de l'assurance vie, qui délivre sur la durée une performance plus intéressante que la plupart des livrets non réglementés.

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives