Concept d'investissement financier et de planification d'entreprise verte.

    L’année 2024 marque un tournant majeur pour l’investissement durable, stimulé par de nouvelles réglementations et initiatives gouvernementales. Cet article explore les dynamiques actuelles qui redessinent le paysage financier en mettant en lumière le Plan d’Épargne Avenir Climat, le projet de loi industrie verte et le nouveau label Investissement Socialement Durable (ISR).

    Le Plan d’Épargne Avenir Climat : l’investissement responsable des jeunes

    ImportantLe Plan d’Épargne Avenir Climat (PEAC) est un produit d’épargne destiné aux jeunes de moins de 21 ans. Il a pour objectif de stimuler les investissements responsables et durables. Inspiré du Plan Épargne Retraite, il combine une épargne bloquée et une gestion pilotée à horizon avec adaptation du niveau de risque au fil du temps.

    Disponible dès le premier semestre 2024, il pourra être souscrit auprès des banques, des compagnies d’assurance et des sociétés de gestion de portefeuille. Le PEAC est un outil innovant qui offre aux jeunes la possibilité d’épargner tout en contribuant à la transition écologique.

    Découvrez le placement financier fait pour vous !

    Lancement du projet de loi industrie verte

    Parallèlement à la création du PEAC, l’État lance le « projet de loi industrie verte » en 2024. Composé de 15 mesures ambitieuses, ce projet vise à positionner la France en tant qu’avant-garde de l’industrie verte en Europe.

    L’une de ces mesures cible directement l’épargne privée, avec un objectif de rassembler les fonds nécessaires pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Cette approche novatrice s’appuie sur la mobilisation de l’épargne comme levier pour financer la transition écologique.

    Label ISR : une sélection plus stricte des fonds financiers

    À la fin de l’année 2023, le ministre de l’Économie et des Finances a rendu public le référentiel actualisé du label ISR. Cet ajustement vise à renforcer les normes éthiques et environnementales pour répondre aux critiques émises par diverses parties prenantes.

    À partir du 1er mars 2024, le nouveau référentiel exclura les entreprises liées au charbon et hydrocarbures non conventionnels et renforcera les exigences sur les critères d’environnement, de société et de gouvernance.

    Ces changements sont susceptibles de revitaliser l’intérêt des investisseurs envers les investissements durables.

    Enfin, pour ceux et celles qui souhaitent véritablement adopter un comportement responsable au jour le jour, il ne faut pas oublier de consommer local, ou encore de soutenir les projets durables via le crowfunding.

    A retenir
    • En 2024, l’investissement durable prend un tournant majeur avec de nouvelles réglementations et initiatives gouvernementales.
    • Le Plan d’Épargne Avenir Climat cible les jeunes, offrant une gestion adaptative des risques.
    • Parallèlement, le projet de loi industrie verte ambitionne de positionner la France en leader de l’industrie verte en Europe, mobilisant l’épargne privée pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.
    • Le nouveau label ISR renforce les exigences éthiques et environnementales, ce qui entraîne l’exclusion de certaines entreprises.
    Découvrez le placement financier fait pour vous !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives