mardi29décembre

On n'a pas fini de parler des conséquences de la chute du pétrole sur le plan politique économique et géopolitique. Les Français ont retrouvé le sourire avec un gazole qui est passé sous la barre symbolique des 1 euro le litre. Du coté des producteurs, l'Arabie Saoudite a vu ses recettes fondre comme neige au soleil. Son déficit atteindra un record. Le prix à payer pour affaiblir ses concurrents, comme l'Iran et les États-Unis.

>

Bonne nouvelle pour les automobilistes

L'effondrement des cours du pétrole offre une bouffée d'oxygène à l'économie française. Et enfin, cette chute du prix du baril se répercute sur les prix à la pompe. Le litre de gazole, le carburant le plus vendu en France, vient en effet de passer sous la barre symbolique des 1 euro ! C'est le niveau le plus bas enregistré depuis 2009.

Les perdants de la chute de l'or noir

L'Arabie Saoudite. La chute du pétrole qui est passé de 115$ à la mi-2014 à moins de 40$ en fin d'année a fait fondre les recettes du royaume. Or, la manne pétrolière représente la quasi totalité (plus de 90%) des recettes du royaume. Et pour équilibrer son budget, l'Arabie Saoudite a besoin d'un pétrole à 90$. Pas étonnant que son budget soit en déficit pour 2015. Il devrait atteindre 87 milliards, soit 11% du PIB. Le comble, c'est que le royaume a décidé d'augmenter de 50% le litre d'essence alors même le pétrole a chuté de 68% cette année ! En même temps, ils ont de la marge, le litre est à 15 cts à Ryad.

Une stratégie risquée

L'Arabie Saoudite mène une stratégie risquée, destinée à affaiblir ses concurrents comme les États-Unis et l'Iran. Derrière la volonté de maintenir les prix du pétrole bas, se cache un objectif politique, affaiblir son ennemi juré l'Iran qui a besoin d'un pétrole à 130 dollars pour équilibrer son budget et freiner l'explosion du secteur du pétrole de schiste aux États-Unis. Une stratégie risquée, notamment pour ses finances publiques mais qui devrait payer à moyen terme.

Le triomphe de l'assurance-vie

C'est un triomphe total. Quitte à rabâcher la même chose depuis 23 mois ! Oui 23 mois d'affilée que la collecte nette est positive sur l'assurance-vie. Novembre a été encore un mois de collecte énorme avec 2,9 milliards d'euros, selon les statistiques publiées lundi par l'Association française de l'assurance. Ainsi, sur onze mois, la collecte se monte à 22,9 milliards d'euros, soit plus que l'ensemble de 2014, année qui s'est soldée par une collecte nette de 22,4 milliards d'euros.

Sauvez votre épargne

Pour ceux qui n'auraient pas encore entendu notre cri du coeur, lisez ces quelques lignes. Laissez-vous toujours trop d'argent dormir sur votre compte bancaire à 0% ou sur votre Livret A à 0.75% alors que nous avons un contrat d'assurance-vie spécifiquement fait pour vous ?? Ne perdez plus de temps, et d'argent, découvrez MonFinancier Retraite Vie. Recevez gratuitement une documentation sur le contrat MonFinancier Retraite vie : Pas de frais sur les versements, plus de 550 supports en gestion libre, nombreuses SCPI et fonds en euros performants. Bref, de quoi donner un gros coup de fouet à son épargne.

On est les meilleurs

Pas de trêve des confiseurs pour les marchés américains qui sont bien partis pour terminer l'année dans le rouge, plombés par la chute du pétrole qui pèse sur le secteur parapétrolier. Une fois n'est pas coutume, les indices boursiers européens devraient surperformer Wall Street.

CAS DE DIVORCE L'autre carton de l'année, c'est les ruptures conventionnelles qui volent de record en record. Selon les chiffres que vient de publier le ministère du Travail, 320.000 ruptures conventionnelles ont été homologuées de janvier à novembre, soit une moyenne record de 29.100 par mois. A ce rythme, le total de divorces à l'amiable devrait tutoyer les 350.000 en 2015 et battre le record de 2014.

Le cauchemar des pme

Les contrôles Urssaf représentent un casse-tête monumental pour les patrons de PME. C'est même l'un de leurs premiers sujets de préoccupations. A cause des changements législatifs incessants, les chefs d'entreprise ont des difficultés à faire valoir leur bonne foi dans un environnement réglementaire en constante mutation. Le Medef tire la sonnette d'alarme et appelle à la simplification.

Et n'oubliez pas !

L'offre exceptionnelle sur l'abonnement MF Privé ! Conseil boursier, conseil en allocation d'actifs et réponses en 24 heures à toutes vos questions d'argent, en plus des newsletters du matin et du soir. Votre conseiller privé MonFinancier à 119 euros pour un an (au lieu de 159 euros). Jusqu'au 31 Décembre. N'attendez plus et profitez de notre offre à 119 euros pour un an.

L'impossible coalition

Huit jours après les élections législatives, l'Espagne ne parvient pas à former une coalition. La percée électorale des nouveaux partis tels que Podemos et Ciudadanos a complètement rebattu les cartes, si bien qu'aucune majorité parlementaire n'émerge des coalitions possibles. Une équation qui semble difficile à résoudre pour Mariano Rajoy. Désormais, il faut compter avec Podemos et Ciudadanos qui font la pluie et le beau temps. Pour former une coalition, les partis traditionnels ont besoin de leur soutien.

La vraie nouvelle du jour

Il fait 15 degrés à Paris ! Les températures sont dignes d'un printemps. 2015 est en passe de marquer un nouveau record de chaleur à l'échelle mondiale. Les jonquilles commencent à pointer le bout de leur nez... Y'a plus de saison.

La rédaction de MonFinancier

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos