Femme d'âge mûr heureuse et sa petite-fille passant du bon temps ensemble.

    L’investissement sur le marché obligataire intéresse un grand nombre de particuliers en raison des rendements attractifs offerts par les obligations en ce moment. Cependant, il faut dire que ce placement n’est pas facilement accessible, car le ticket d’entrée est onéreux en achat direct (autour de 100 000 euros). Heureusement, il existe des moyens permettant d’y investir à moindres coûts.

    Investir dans des fonds obligataires

    Les particuliers qui souhaitent placer leur argent dans les obligations peuvent investir dans des fonds obligataires via un PER, ou un contrat d’assurance vie, et profiter en même temps des avantages fiscaux associés à ces enveloppes.

    En fonction du profil de risque de l’investisseur, il peut choisir une part d’unités de compte obligataire allant de 10 % à 50 %.

    ImportantÀ noter que les fonds obligataires sont moins volatils que les actions et offrent de nombreuses possibilités de diversification, une stratégie efficace pour répartir les risques.

    Il est également possible de passer par les ETF et équilibrer les risques en associant des ETF d’obligations d’entreprises garantissant des rémunérations élevées, et des ETF d’obligations d’États européens reconnus comme étant des actifs peu risqués.

    Certains investisseurs choisissent pour leur part d’accéder au marché obligataire à travers des OPCVM (Sicav ou FCP).

    Découvrez le placement financier fait pour vous !

    Un niveau de rendement connu à l’avance

    Le taux de rémunération d’une obligation est fixé au moment de la souscription. L’investisseur connait ainsi le rendement annuel pendant toute la durée du placement. Et dans ce contexte inflationniste, les rendements peuvent être très attractifs en raison de la hausse constante des taux d’intérêt.

    S’il s’agit d’un fonds obligataire daté, sa durée de vie est définie à l’avance (environ 5 ans). Dans ce cas, le taux de rendement dépend de la note obtenue par l’émetteur (État, entreprise, banque centrale) lors de l’évaluation de son risque de solvabilité ou de risque de défaut.

    En principe, le taux de rémunération est plus élevé si la notation est faible (obligation high yield ou à haut rendement), car ceci signifie que le risque est plus important.

    L’accompagnement d’un expert en gestion de patrimoine permet de bénéficier de conseils avisés et de prendre des choix éclairés en accord avec ses objectifs et sa tolérance au risque.

    À retenir
    • Il est possible d’investir à moindres coûts sur le marché obligataire via un PER ou un contrat d’assurance vie.
    • Cette stratégie permet en même temps de profiter des avantages fiscaux de ces enveloppes.
    • L’investissement à travers des ETF obligataires et OPCVM sont également des options disponibles pour les particuliers.
    Découvrez le placement financier fait pour vous !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives