mercredi04janvier
Main d'une femme âgée mettant une pièce dans une tirelire.

Face à l’inflation galopante qui devrait atteindre 7% en janvier, les taux de vos produits d’épargne réglementée vont être largement revus à la hausse. Le point sur ce qui vous attend livret par livret.

C'est une surprise qui n'en est pas une. Même si elle ne s'alignera pas sur l'inflation, attendue aux alentours des 7% en janvier, la rémunération de vos produits d’épargne réglementée va s’accroître en 2023. Seul produit dont le taux s'aligne sur l'inflation semestrielle, le Livret d'épargne populaire (LEP) va même sans doute bientôt connaître un niveau historique.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée

Un taux historique pour le LEP

Ainsi, selon les chiffres fournis par le site d’informations MoneyVox, sa rémunération devrait bondir de presque deux points, en passant de 4,6% net aujourd'hui à 6,20%. Un niveau qui serait historique, puisque son record jusqu'ici, établi il y a plus de 20 ans, était de 4,75%. Pour rappel, le LEP permet de placer jusqu'à 7 700 euros d’épargne. Dans l’hypothèse où vous auriez atteint ce plafond, et que vous n’auriez effectué aucun mouvement d’argent entrant ou sortant durant l'année, le LEP pourrait vous faire gagner 477,4 euros. Vous posséderiez alors la somme de 8 177,4 euros sur votre livret.

Mais pour avoir le droit à ces intérêts, encore faut-il posséder un LEP. Car aujourd’hui, sur les 19 millions de personnes éligibles à ce livret accessible sous conditions de ressources, seuls 7 millions en ont ouvert un, selon la Banque de France. Soit un peu plus d’un tiers seulement. Et ce n’est pas faute pour le ministère de l'Economie d’avoir envoyé des courriers à ceux qui n’ont pas sauté le pas, afin de faire croître ce chiffre.

Une rémunération doublée pour le PEL

Si le probable passage du LEP à un taux de 6,2% en 2023 peut être considéré comme un évènement, ce n’est pas le seul. Dans un communiqué, Bercy a annoncé que les plans épargne logement (PEL) ouverts à partir du 1er janvier 2023 rapporteront 2%, contre 1% actuellement. Il s'agira d'une première hausse depuis 22 ans, « la dernière remontant à l'an 2000 », rappelle le ministre de l'Economie. Mais attention, on parle là d’une rémunération brute, puisque les intérêts du PEL sont fiscalisés à hauteur de 30% depuis 2018. En net, ces plans version 2023 vous rapporteront donc 1,40% par an. C’est toujours 0,40 points de plus que son taux brut actuel.

De son côté, le placement préféré des Français, le Livret A, pourrait voir son taux atteindre 3,30% au 1er février, contre 2% net depuis le 1er août, selon MoneyVox. Il pourrait même être boosté à 3,5% si le gouvernement décide de faire un geste pour amoindrir les effets de la hausse des prix. Car d’après l’Insee, l'inflation mensuelle hors tabac devrait atteindre 6,217% au second semestre 2022. Soit, la période de référence sur laquelle sera calculée le taux du Livret A. Quant au niveau de rémunération du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), il subira, comme toujours, le même sort que le Livret A au 1er février.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Livret A, LDDS, LEP... voici les taux officiels des livrets d’épargne réglementée au 1er février
    2/02/2023
  • Image actualite 2
    Immobilier, épargne, voiture... Un ménage sur deux possède plus de 177 200 euros de patrimoine brut
    2/02/2023
  • Image actualite 3
    Plan épargne entreprise : le déblocage anticipé exceptionnel 2022 a-t-il séduit ?
    27/01/2023
  • Image actualite 4
    LEP et Livret Jeune : deux alternatives au Livret A pour les moins de 26 ans à ne pas négliger
    26/01/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt