mardi15février

En matière de pierre-papier, toutes les SCPI ne se valent pas. Pour identifier les sociétés civiles de placement immobilier à favoriser, on peut s’intéresser aux palmarès et classements de la presse spécialisée. Dernière publication en date, le magazine Mieux Vivre Votre Argent a dévoilé ses Grands Prix des SCPI pour 2021 dans son édition de novembre. L’occasion pour le mensuel de mettre en lumière une des meilleures SCPI du marché : Vendôme Régions.

Une SCPI encensée par la presse spécialisée

Vendôme Régions n’en finit plus d’être couverte de louanges par la presse financière. Dernière récompense en date, la SCPI à capital variable de Norma Capital a été désignée meilleure SCPI de bureaux du marché par les Grands Prix des SCPI 2021 du magazine Mieux Vivre Votre Argent. Un prix « plus que mérité » selon la publication. En parallèle, Vendôme Régions a également décroché la 3ème place du podium dans la catégorie « Performance financière ». Une distinction qui souligne sa capacité à servir des rendements élevés aux porteurs de parts.

Ces récompenses ne sont pas les seules attribuées à Vendôme Régions en 2021. Plus tôt dans l’année, le magazine Gestion de Fortune l’a désignée Meilleure SCPI diversifiée, dans la catégorie des véhicules au patrimoine inférieur à 500 millions d’euros. Pour conclure, rappelons également que Vendôme Régions avait été classée 3ème du palmarès 2021 des SCPI de meilleurtaux Placement. Une convergence de satisfécits qui ne laisse pas de place au doute quant à la qualité de cette SCPI.

SCPI Vendôme Régions

La clé du succès : un rendement de haute volée

Le statut privilégié de Vendôme Régions s’explique en grande partie par son niveau de performance. Les performances passées, qui ne sauraient préjuger des performances futures, en témoignent. En 2020 par exemple, malgré la crise sanitaire, la SCPI a généré un taux de distribution sur valeur de marché (TDVM)* de 6,02 %. Pour remettre cette performance dans son contexte, le TDVM moyen du marché s’est fixé à 4,18 %. Vendôme Régions se situe donc clairement dans le haut du panier.

Mieux encore, le rendement distribué en 2020 est tout sauf un accident. Vous trouverez ci-dessous l’historique de performance de Vendôme Régions depuis 2016, confronté au rendement moyen du marché.

Historique de rendement de la SCPI Vendôme Régions

Sources : ASPIM, Norma Capital

En ce qui concerne 2021, le dernier bulletin d’information trimestriel délivré par Norma Capital indique que le TDVM annualisé après trois trimestres atteint 5,90 %. En 2020 à la même période, le TDVM annualisé se situait exactement au même niveau, avant une distribution « bonifiée » au quatrième trimestre qui avait permis de passer le seuil des 6 %.

Enfin, notons que le prix de part de Vendôme Régions est accessible (655 €) avec un prix de souscription minimum de 5 parts seulement (soit 3 275 €). De plus, en 6 ans, la valeur de part s’est appréciée de 5,65 %. Un indicateur à retenir, dans la mesure où l’investissement en SCPI doit s’envisager sur le long terme (8 à 10 ans minimum).

Une SCPI promise à un bel avenir grâce à ces excellentes fondations

Au-delà des rendements passés et présents, Vendôme Régions est une SCPI qui s’appuie sur des fondamentaux solides et rassurants pour les épargnants. Dans un contexte difficile, la SCPI est parvenue à recouvrer 97 % des loyers en 2020, un excellent indicateur qui s’est maintenu en 2021. A cela s’ajoute un taux d’occupation financier de 97 %, qui indique que la quasi-totalité de patrimoine génère des loyers, et donc des revenus à distribuer aux porteurs de parts.

Le patrimoine, justement, est essentiellement investi en immobilier de bureaux (63 % au 30 septembre 2021). Le reste des actifs immobiliers est réparti entre les commerces (23 %) et les locaux d’activité (14 %). La proportion d’immobilier commercial a été légèrement réduite depuis le déclenchement de la crise sanitaire, au profit des locaux d’activités. En parallèle, Norma Capital poursuit une stratégie privilégiant les commerces alimentaires, plus résistants aux crises et aux aléas économiques. Non seulement pertinente, cette stratégie démontre l’agilité et la capacité d’adaptation de la SCPI.

Pour conclure, et toujours dans le registre de la diversification, la répartition géographique du patrimoine s’avère remarquablement équilibrée. Exclusivement investie en France, la SCPI est notamment présente en Occitanie (22 %), en Ile-de-France (19 %), dans les Pays de la Loire (14 %), dans les Hauts-de-France (12 %), en Nouvelle Aquitaine (10 %) et en PACA – Auvergne Rhône Alpes (9 %), c’est donc une SCPI de type régions selon la classification de l’ASPIM.

Découvrez la SCPI Vendôme Régions
Les parts de SCPI de rendement sont des supports de placement à long terme (minimum 10 ans) et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques : - La baisse de la valeur du placement. Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. La valeur de part d'une SCPI évolue dans le temps, en relation étroite avec l’état de la conjoncture de l'immobilier d'entreprise. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse. - La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d’occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires. Cette baisse peut être toutefois atténuée par l’effet de la mutualisation des risques grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI. - La liquidité. La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier d'entreprise et du marché des parts de SCPI.
*TDVM : Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché mesure le niveau de distribution historique. Il est la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année N (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) par le prix de part acquéreur moyen de l’année N.

A découvrir également

  • Trois solutions pour diminuer la fiscalité des SCPI
    23/05/2022
  • La pierre papier résiste aux pressions inflationnistes et à la conjoncture économique
    19/05/2022
  • La date butoir de déclaration des revenus de la pierre papier s’approche à grands pas
    11/05/2022
  • La pierre papier conserve sa solidité et ses bonnes performances en 2021
    27/04/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt