mercredi17mai
La fiscalité domestique et le patrimoine pour l'évaluation et la stratégie de réussite, l'entreprise et l'assurance.

Les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) offrent aux investisseurs la possibilité de placer leur argent dans des biens immobiliers résidentiels ou professionnels, sous la gestion d’une société de gestion de patrimoine.

Ce type d’investissement permet d’acquérir des parts dans une société qui détient un portefeuille diversifié de biens immobiliers locatifs, tels que des logements, des bureaux, des commerces, ou autres.

La SCPI s’occupe de la gestion locative des biens, et chaque investisseur perçoit une part des bénéfices générés par les loyers, proportionnelle à l’investissement initial.

Les rouages du placement en SCPI

Pour investir en SCPI, plusieurs éléments sont à connaître :

  • Il faut souscrire des parts auprès d’un gestionnaire de SCPI.
  • La SCPI s’occupe de l’entièreté de la gestion du bien.
  • Les revenus sous forme de dividendes et provenant des loyers et des plus-values sont distribués aux investisseurs.
  • La revente des parts peut se faire à tout moment, mais leur prix varie selon la conjoncture.

En moyenne, les SCPI offrent un rendement compris entre 4 % et 6 % (non garanti).

Découvrez notre classement des SCPI

SCPI de rendement vs SCPI résidentielles

On distingue deux principaux types de SCPI :

  • les SCPI de rendement ;
  • les SCPI fiscales.

Les SCPI de rendement se composent principalement de biens immobiliers résidentiels et professionnels.

ImportantLeur objectif est de générer des revenus réguliers pour les investisseurs, grâce aux loyers perçus des locataires occupant les biens immobiliers du portefeuille.

Le rendement qui est distribué aux investisseurs va dépendre :

  • de la rentabilité des biens détenus par la SCPI ;
  • de la performance totale de son portefeuille immobilier.

D’un autre côté, les SCPI fiscales ont pour objectif d’investir dans l’immobilier locatif afin de permettre aux investisseurs de bénéficier de réductions d’impôt.

Ainsi, alors que les SCPI classiques se concentrent sur des revenus locatifs réguliers, les SCPI fiscales visent à profiter des dispositifs fiscaux en vigueur.

Enfin, une fois le choix effectué, il convient de vérifier le taux de rendement de la SCPI et sa solidité, et aussi de s’assurer qu’elle dispose d’un patrimoine de qualité et diversifié avec peu de frais.

A retenir
  • Les SCPI permettent d’investir dans des biens immobiliers résidentiels ou professionnels gérés par une société de gestion de patrimoine.
  • En souscrivant des parts, on obtient des revenus provenant des loyers et des plus-values.
  • Deux types de SCPI existent : les SCPI de rendement et les SCPI fiscales.
  • Le choix d’une SCPI se fait en fonction du rendement, de la rentabilité des biens et des avantages fiscaux.
Découvrez notre classement des SCPI

A découvrir également

  • Image actualite 1
    L’AMF exige la transparence sur la valorisation des fonds SCPI
    6/09/2023
  • Image actualite 2
    La pierre papier, un outil de diversification par excellence pour optimiser les rendements d’un contrat d’assurance-vie
    31/08/2023
  • Image actualite 3
    Les parts des SCPI bancaires encore en déclin pendant l’été
    26/08/2023
  • Image actualite 4
    Où investir en Europe pour obtenir la meilleure rentabilité locative ?
    24/08/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt