Un couple achète ou loue un appartement ensemble.

    L’ASPIM et l’IEIF ont récemment dévoilé les données du 3e trimestre 2023 concernant les souscriptions des SCPI, OPCI grand public, et sociétés civiles immobilières. Après des années tumultueuses, le marché renoue avec une stabilité remarquable, générant une collecte brute de 6,4 milliards € depuis le 1er janvier. Quels sont les tendances sectorielles, les performances et les ajustements stratégiques qui marquent cette phase de transition ? Les réponses à suivre.

    Collecte et typologie des SCPI

    D’après L’ASPIM et l’IEIF, la collecte brute des SCPI atteint 1,35 milliard € sur la période juillet-août-septembre,

    Rétablissant l’équilibre après des années d’une évolution en dents de scie. En effet, les années 2020 et 2021 perturbées par la crise sanitaire ont été suivies d’un rebond marqué ayant permis une performance exceptionnelle en 2022.

    Toutefois, cette croissance est asymétrique.

    ImportantTrois catégories s’attribuent 66 % des investissements : les SCPI « diversifiées », « santé et éducation », et « logistique et locaux d’activité ».

    En revanche, les SCPI bureaux, en repli depuis le début de l’année, n’ont capté que 28 % des volumes.

    Découvrez notre classement des SCPI

    Taux de distribution et stabilité des SCPI

    L’engouement persistant pour les SCPI est attribué par les experts à la stabilité des distributions, avec une croissance annuelle moyenne de 0,1 % des acomptes de dividendes sur les 9 premiers mois de l’année.

    Le taux de distribution moyen sur la même période, à 3,25 %, promet une continuité par rapport à 2022.

    Cette fiabilité répond aux attentes des épargnants, renforçant la confiance dans ces véhicules d’investissement immobiliers.

    Challenges et ajustements du marché immobilier

    Dans un contexte d’adaptation due à la remontée des taux, les fonds immobiliers non cotés font face à des défis. Les sociétés civiles enregistrent une décollecte nette de 832 millions € au 3e trimestre, tandis que les OPCI grand public affichent 791 millions € de fonds recueillis en moins.

    Les récents ajustements de valeurs de parts, avec une diminution moyenne de 4 % depuis janvier, visent à redynamiser les souscriptions en offrant des prix ajustés et des rendements plus attrayants.

    Le secteur immobilier s’adapte à un nouveau cycle, influencé par la hausse des taux. Malgré les modifications nécessaires, la résilience des SCPI face à la diversité des situations démontre la robustesse du marché.

    Les gérants français, forts de leur professionnalisme, se préparent à conquérir l’Europe, ouvrant ainsi de nouvelles opportunités malgré les incertitudes actuelles.

    A retenir
    • L’état du marché immobilier grand public au 3e trimestre 2023 révèle une stabilité après une collecte brute de 6,4 milliards € depuis janvier.
    • Les SCPI affichent une croissance asymétrique, dominée par des secteurs spécifiques.
    • La constance des distributions, avec une progression moyenne de 0,1 %, renforce la confiance des épargnants.
    • Les défis des fonds immobiliers non cotés, la décollecte des sociétés civiles et OPCI, ainsi que les récents ajustements visent à dynamiser les souscriptions.
    • Malgré les incertitudes, la résilience des SCPI et la préparation des gérants pour les marchés européens témoignent de la robustesse du secteur.
    Découvrez nos meilleures SCPI
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives