DISPOSITIF COVID-19 En savoir plus

Dans le contexte actuel, nos équipes restent mobilisées et opérationnelles à distance. Les agences sont fermées.
1. Contactez-nous de préférence par email, et sinon au 0800 113 133 (Service & appel gratuits).
2. Limitez au maximum les échanges par courrier et privilégiez vos opérations (arbitrages, versements, rachats partiels) via votre accès Client en ligne.

mercredi12septembre

Le gouvernement a révisé à la baisse ses prévisions de déficit pour 2019. De 2.3% à 2.8%. On reste certes en dessous de la barre fatidique des 3% mais c'est clairement un mauvais signal. La raison invoquée est le ralentissement de la croissance.

>

La déception

2.8% au lieu de 2.3%.L'excuse invoquée : le ralentissement de la croissance.Ce recul met en lumière le problème majeur de nos finances publiques : l'absence de plans de réduction des dépenses publiques. Tout repose sur les rentrées fiscales avec un taux de prélèvement le plus élevé d'Europe et un des plus élevés au monde : quand la croissance ralentit, les rentrées fiscales baissent et le déficit public dérape.

Conséquences

Cette révision à la baisse a deux conséquences majeures.Tout d'abord, un accroissement accéléré de notre dette. Une dette qui dépasse déjà les 100% du PIB. Une dette que nous finançons à des taux historiquement bas heureusement. Pour l'instant.L'autre conséquence, c'est la perte de confiance de notre partenaire allemand dans notre capacité à redresser nos finances publiques, ce qui va entraîner une réticence de sa part pour toute initiative de relance européenne.

Pendant ce temps en allemagne

On se querelle.Du fait d'une situation inverse de la France.Du fait de l'accroissement du surplus budgétaire.Chaque parti a ses idées sur les façons d'utiliser cette cagnotte pléthorique mais personne n'a la même idée.Même au sein de la coalition gouvernementale.Décidément, en Allemagne, le consensus a du plomb dans l'aile. Mais pas les finances publiques.

Le warning du jour

Christine Lagarde.La patronne du FMI lance un avertissement.Une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine provoquera un choc mondial.Et déstabilisera particulièrement les pays émergents qui sont déjà en situation d'extrême fragilité.Pour le FMI, la guerre commerciale impactera la croissance de la Chine, ce qui aura un impact dramatique sur la croissance des pays émergents.

L'INQUIÉTUDE DU JOURLa Banque de France.Elle s'inquiète de l'explosion des crédits immobiliers.Attention danger.Elle s'est mise en mode "vigilance renforcée".Mais tant que les taux d'emprunt immobiliers seront historiquement bas, les encours de crédits immobiliers continueront évidemment à progresser.Et à alimenter la hausse spectaculaire de l'immobilier.

Le paradoxe du jour

L'Europe est la zone où l'on consomme le plus de tabac et d'alcool. Mais c'est également la zone où l'espérance de vie est la plus élevée: 77.9 années. Selon l'Organisation mondiale de la santé.Certains vont probablement tirer leurs propres conclusions de ce rapport paradoxal...Zone Pacifique Ouest: 76.9Le continent américain: 76.8L'Asie du Sud Est: 69.5Eastern Mediterranean: 69.1Afrique: 61.2Monde : 72 ans.À votre santé.

La bonne nouvelle du jour

Le rapport de l'INSEE.Sur le niveau de vie des Français en 2016.Le niveau de vie médian des Français est en hausse et retrouve son niveau d'avant-crise.Le taux de pauvreté baisse. 14%.C'est certes encore un taux très élevé, mais la baisse est tout de même une bonne nouvelle ( le seuil de pauvreté c'est moins de1026 euros par mois pour une personne seule).

Chaque jour

vous êtes plus nombreux à vous abonner à notre newsletter et à la lire.Merci.C'est peut-être le moment de faire plaisir à un ami ou une amie non ?Ne soyez pas égoïste... Inscrivez gratuitement les personnes de votre choix à notre newsletter... Il ou elle vous sera reconnaissant(e).C'est simple et rapide. Cliquez ici

Pauvres retraités

Vous ne pourrez bientôt plus vous planquer à l'étranger pour bénéficier d'une fiscalité moins brutale. Un député En Marche veut taxer les retraités expatriés.

L'événement pour ceux qui envisagent un investissement immobilier

et qui se posent beaucoup de questions : Faut-il investir en direct ou à crédit? Avec ou sans apport? Quelle fiscalité pour les revenus locatifs ? Faut-il privilégier les biens vides ou meublés ? Faut-il investir en SCPI ? Vous êtes dans cette situation ? Vous recherchez un conseil réellement indépendant et adapté à votre situation (objectif, horizon, niveau d'imposition) ? Ne manquez pas le jeudi 20 septembre à notre agence parisienne, notre soirée consacrée aux règles et aux pièges de l'investissement immobilier locatif. Je m'inscris à la conférence sur les règles et les pièges de l'investissement immobilier.

Du coté des marchés

La Bourse de New York garde le cap porté par la vigueur des cours du pétrole. Le Dow Jones progresse de 0,44% à 25.971 points, le S&P 500 gagne 0,37% à 2.888 points, et le Nadsaq s'apprécie de 0,81% à 7.508 points. Mais la prudence reste de mise. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine continuent d'alimenter la gazette boursière. Dans le dernier épisode, la Chine entendrait saisir l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), pour que cette dernière impose des sanctions aux Etats-Unis, selon l'agence Reuters. La Bourse de Tokyo a fini en repli de 0,27% à 22.604,61 points.L'euro/dollar se négocie sous les 1,16 dollar, à 1,1585 dollar. Du côté du pétrole, les cours restent fermes avec un Brent à proximité des 80 dollars et un WTI aux portes des 70 dollars. Les investisseurs anticipent une baisse de l'offre alors que l'ouragan Florence s'approche du Sud des États-Unis. À Paris, le CAC 40 va tenter le 4 à la suite et progresse de 0,50% dans les premiers échanges, de retour sur les 5.300 points.

On s'en fout?

Ouverture du Salon nautique de Cannes : la mode est aux catamarans dont les ventes explosent; J'ai découvert que le vol d'essence, le "siphonnage", est en très forte progression en France du fait de la hausse du prix de l'essence; Benalla a finalement décidé de se rendre devant la Commission d'enquête du Sénat après une journée d'excitation médiatique assez surprenante, aussi surprenante que les "révélations"(!!!) sur son changement de prénom; Vous ne pouvez pas appeler votre nouveau-né mâle "Ambre", la justice s'y oppose; 950? : c'est ce qu'il faudra payer pour une place VIP pour voir au Théâtre de Paris Al Pacino (je vais plutôt revoir Le Parrain et un Après-midi de Chien à la maison, moins cher).

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos