mardi17janvier
Femme âgée calculant ses dépenses dans son appartement.

Mardi 10 janvier, la Première ministre Elisabeth Borne a levé le voile sur la tant attendue réforme des retraites. Découvrez ce qui devrait changer dès le 1er septembre prochain.

Suppression des régimes spéciaux, allongement de la durée de cotisation à 43 ans accéléré, prise en compte de la pénibilité du travail... Tels sont les principaux points de la réforme des retraites, présentée lors d’une conférence de presse mardi 10 janvier par la Première ministre Elisabeth Borne. Autre changement de taille annoncé : en 2030, l’âge légal de départ à la retraite passera de 62 à 64 ans.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale rectificatif qui portera la réforme sera présenté au Conseil des ministres du 23 janvier. Concernant le contenu de la réforme des retraites, il va être discuté au Parlement dès le mois de février. La mise en application devrait être effective au 1er septembre 2023. Voici ce qui va changer.

Découvrez notre PER sans frais d'entrée

L'âge légal de départ en retraite relevé progressivement

Fin du départ en retraite à 62 ans. Dès le 1er septembre prochain, l'âge légal de la retraite sera relevé progressivement de trois mois par an pour atteindre 64 ans en 2030. Il faudra ainsi cotiser au minimum 43 ans pour bénéficier d’une pension à taux plein. D'après les termes de la réforme Touraine, cette échéance aurait dû avoir lieu en 2035. « Nous n'irons pas plus loin que les 43 ans de cotisation, mais nous atteindrons cette cible plus vite », s’est exprimée la Première ministre.

Par ailleurs, l'âge auquel les personnes peuvent partir à la retraite sans décote, est maintenu à 67 ans. Et ce quelle que soit leur durée de cotisation. Ce point concerne l'ensemble des retraités (futurs et actuels).

Carrières longues : quel âge de départ ?

Le gouvernement confirme aussi que personne ne sera obligé de cotiser plus de 44 ans pour éviter la décote, même ceux ayant commencé à travailler tôt. Dans le détail :

  • Ceux ayant commencé à travailler à 14 ans partiront à la retraite à 58 ans
  • Ceux ayant commencé à travailler à 15 ans partiront à la retraite à 59 ans
  • Ceux ayant commencé à travailler à 16 ans partiront à la retraite à 60 ans
  • Ceux ayant commencé à travailler à 17 ans partiront à la retraite à 61 ans
  • Ceux ayant commencé à travailler entre 18 et 20 ans partiront à la retraite à 62 ans

Départs anticipés et pénibilité

Sur le plan de la pénibilité du travail, « nous allons créer un fonds de prévention de l’usure professionnel doté de 1 milliard d’euros », a dévoilé Elisabeth Borne. Le suivi médical sera renforcé pour les travailleurs concernés qui pourront bénéficier de dispositifs de départ anticipé à 62 ans.

Selon elle, quatre personnes sur dix pourront profiter de départs anticipés à la retraite. Principalement, "les militaires et les fonctionnaires en catégories actives, comme les policiers ou les sapeurs-pompiers, dont les métiers sont plus dangereux, pourront continuer à partir plus tôt", a-t-elle détaillé. "Ce sera aussi le cas pour les aides-soignants dans la fonction publique hospitalière", a-t-elle ajouté.

La pension de retraite minimum revalorisée

Bonne nouvelle pour le portefeuille de près de 2 millions de petites retraites : le minimum retraite de pension est revalorisé à hauteur de 85% du Smic net. Ce qui correspond à environ 1 200 euros brut.

La fin de la plupart des régimes spéciaux

Enfin coup dur concernant les futurs embauchés à la RATP, dans la branche industries électriques et gazières (EDF, etc.), à la Banque de France, les clercs de notaires et les membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Puisque « la plupart des régimes spéciaux de retraite existants » vont être supprimés par « équité ».

Découvrez notre PER sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Récupérer le capital de son plan d’épargne retraite et poursuivre une activité professionnelle
    3/02/2023
  • Image actualite 2
    Les impacts estimés de la réforme des retraites pour les Français modestes
    26/01/2023
  • Image actualite 3
    Réforme des retraites : 3 solutions pour compenser la baisse des revenus à la retraite
    19/01/2023
  • Image actualite 4
    PER : comment défiscaliser jusqu’à 32 909 euros sur vos impôts 2023
    20/12/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt