lundi22août

Depuis un mois, on voit et entend dans tous les médias que la crise de la dette souveraine telle qu'une maladie contagieuse, risque de se propager à tous les pays de la Zone Euro, que la croissance économique mondiale prend un rythme de gastéropode... Les craintes d'une récession de part et d'autre de l'Atlantique, reviennent sur le devant de la scène et attisent les inquiétudes toujours aussi vives chez les opérateurs. Un cocktail détonnant qui fait douter les marchés comme en témoigne le plongeon des Bourses mondiales depuis un mois... Qui sera le pompier pour éteindre le brasier ? Pour rassurer ces mêmes marchés, les politiques s'activent pour éviter de gripper la machine économique mondiale mais...

>

Les plans d'austerite...

...poussent comme des champignons. Emboîtant le pas à l'Espagne, l'Europe tout entière se met au régime budgétaire. De l'autre côté des Pyrénées, le gouvernement prend le taureau par les cornes et nouvelles mesures pour combler un déficit abyssal sont dans les tuyaux pour ainsi économiser 4,9 milliards d'euros.

La france itou !

La rigueur ne s'arrête pas aux frontières de l'hexagone comme le nuage de Tchernobyl. La France fait la chasse au gaspi et annonce ainsi une batterie de mesures destinées à éviter de boire la tasse. Alors pour trouver les 10 milliards d'euros manquants pour redresser la barre, le gouvernement jure qu'il ne relèvera pas les impôts. Mais par quel tour de passe -passe fiscal ?

A la niche !

Une piste évoquée, la taxation des hauts revenus... Mouais, les principaux intéressés ne sont pas empressés d'applaudir cette proposition. Alors, le " coup de rabot ", expression à la mode depuis un an, est remis à nouveau au gout du jour mais cette fois ci version crise des dettes souveraines. Le dispositif Scellier ou autres plus-values risquent elles aussi d'être sacrifiés sur l'autel de la rigueur.

L'or et le yen...

Doudous des marchés. Des opérateurs qui ne savent plus ou se donner la tête trouvent dans ces deux actifs, un moyen de trouver un réconfort, quoique précaire...Alors que les marchés sont en proie à l'aversion au risque, le métal jaune a joué à fond, vendredi, son rôle de valeur refuge et a signé un nouveau record pour atteindre 1 878 dollars l'once. Le Yen a également brillé de mille feux pour se négocier à 75,93 face au dollar, du jamais vu depuis la seconde guerre mondiale.

Les pc sont boudes

La tablette va-t-elle signer l'arrêt de mort des PC ? HP, le premier fabricant mondial d'ordinateurs a décidé de se défaire de son activité PC. Un virage stratégique, une mue opérée par l'américain qui est symptomatique d'une méforme des ventes de PC. A l'annonce de cette opération, le titre HP a perdu plus de 20% à l'ouverture de Wall Street vendredi. Le numéro un mondial n'a pas donc pas froid aux yeux, en prenant un tel pari.

On ferme les vannes de l'internet illimite

La fin de l'Internet illimité ? Impensable il y a quelques temps, l'idée commence à faire son bout de chemin chez les principaux fournisseurs d'accès Internet qui invoquent la saturation des réseaux. Le débat a tellement pris une tournure politique, que rien n'est encore acté...

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos