vendredi23octobre

Ces entreprises ne sont même plus sur la même planète. Leur valorisation, leur chiffre d'affaires, leur cash sont à de tels niveaux qu'il est difficile de tenter même de rivaliser avec elles. Google/Alphabet a rejoint cette nuit Apple pour devenir le deuxième groupe valorisé plus de 500 milliards de dollars et Amazon a affiché des bénéfices. Écrasants GAFA.

>

Un symbole

Excellents résultats de Google et Amazon après la clôture des marchés américains. Et plus que des simples résultats trimestriels, ce sont plutôt des symboles forts qui donnent un peu le vertige. Commençons par Google, ou plutôt Alphabet, le nouveau nom du groupe. 4 milliards de bénéfices en un seul trimestre, un chiffre d'affaires nettement supérieur à toutes les anticipations à 18.7 milliards de dollars. Si Alphabet ouvre aujourd'hui au cours traité hors marché en ce moment, sa capitalisation dépassera pour la première fois les 500 milliards de dollars. Et dans le club très privé des capitalisations de plus de 500 milliards de dollars il n'y a que deux membres : Apple et Alphabet.

La planète gafa

Amazon est aussi en hausse de 10% environ après l'annonce de ses résultats. Là encore, tout un symbole. On s'était habitué à dire qu'Amazon avait une stratégie de conquête de parts de marché aux dépens de sa rentabilité. Il va falloir s'adapter. Amazon gagne de l'argent. Pas encore des fortunes. Mais le groupe affiche des bénéfices. Cette nuit, la galaxie des GAFA s'est encore éloignée du monde des entreprises simplement terriennes, une galaxie où les valorisations, le cash et la puissance de frappe sont surnaturels.

Le passage de témoin

Un contraste avec les résultats trimestriels des autres entreprises plutôt en demi-teinte. Ce n'est pas un trimestre désastreux pour les entreprises américaines mais ce n'est pas un bon trimestre. Mais ce que j'ai trouvé le plus frappant ce trimestre, c'est le contraste entre les résultats des banques et les résultats de ces leaders de la techno. On a l'impression que le passage de témoin s'est définitivement fait. Ce n'est plus la finance qui publie des profits hallucinants et qui fait rêver les jeunes en quête d'aventures et de fortune, c'est le secteur de la techno. Un secteur que quelques groupes, tous Américains, dominent de façon totalement écrasante. Une domination fascinante mais aussi inquiétante.

L'inquiétante addiction des marchés

Les indices boursiers ont flambé hier. Pourquoi? Parce que la croissance mondiale est plus forte ? Parce que les résultats des entreprises sont meilleurs? Non, parce que Mario Draghi a annoncé qu'il augmenterait la dose de dope monétaire distribuée aux junkies du marché. Tant pis si ça n'a pas d'impact sur l'économie réelle et que ça ne fait que créer des bulles spéculatives. L'important c'est de remonter le moral des troupes.

L'euro sous pression

Une fois à la hausse. Une fois à la baisse.L'euro monte quand on croit que la Banque centrale américaine ne va pas monter ses taux. L'euro baisse quand Mario Draghi inonde le monde d'euros virtuels. Tout tourne autour des banques centrales et ce n'est pas très sain.

-2 %

C'est la baisse de l'euro hier face au dollar suite à l'annonce de Mario Draghi. 1,134 avant l'annonce, 1,112 ce matin après un passage sous les 1,11. Une baisse dont a profité le turbo put eurodollar qu'on avait conseillé la veille à nos abonnés MF privé. Vous aussi vous voulez profiter de ces conseils ? C'est simple : Découvrez notre abonnement liberté: 12,5 euros par mois et vous arrêtez quand vous voulez.

Le sujet microcosmique du jour

Marine Le Pen a annulé en dernière minute sa participation à l'émission de Pujadas "Des paroles et des actes" arguant du fait qu'on avait changé la règle du jeu de l'émission.

Guerre entre bretons

Bolloré a inventé la stratégie du garrot. Il rentre dans des sociétés, ici Ubisoft et Gameloft des frères Guillemot, il prend d'abord 6% du capital, puis, comme maintenant, il serre d'un cran en montant au-dessus de 10%, et il continuera comme ça jusqu'à 20%. À ce moment les dirigeants des cibles qui n'ont pas le contrôle de leur groupe n'auront pas d'autre choix que de se soumettre ou de partir. Redoutable.

Si vous voulez punir vos enfants

Chantal Goya, 73 ans, remonte sur scène avec "Les Aventures fantastiques de Marie Rose". Attention. Ne le faites que si vos enfants ont vraiment fait une énorme bêtise.

Forte

Après avoir dominé le premier débat des primaires démocrates, Hillary Clinton a, selon les spécialistes, passé avec succès la session de gril devant une commission du Congrès sur l'attaque de l'ambassade américaine de Benghazi.

Panique dans les balkans

La Slovénie est submergée à son tour par l'afflux de migrants et un sommet balkanique d'urgence est convoqué dimanche à Bruxelles. Parler de troubles dans les Balkans n'évoque jamais de bons souvenirs.

Effet collatéral de l'uberisation

Les banques qui aux États-Unis ont financé l'achat des licences des taxis sont en difficulté.

C'est votre argent exceptionnel !

sur BFM Business. Avec Eric Heyer brillant économiste de l'OFCE, Jérôme Fauvel de la Française AM, Christian Cambier de Swiss Life Gestion Privée et bien sûr Laure Closier pour rejouer la semaine avec nos coups de gueule. Le patron de la semaine Didier Rappaport président et co fondateur de l'appli de rencontres géocalisées Happn...ça va être chaud. Horaires: Ce soir 19h00, 8h00 le samedi, 7h00 le dimanche.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos