mardi26juillet

C'est fait. Yahoo! a accepté l'offre de Verizon pour 4.8 milliards de dollars en cash. Le moteur de recherche et de mails sera fusionné avec AOL, autre star déchue de l'Internet rachetée par Verizon. Le parcours de Yahoo! est fascinant et riche en enseignements. Il ne reste plus dans Yahoo! que la participation dans Alibaba et dans Yahoo! Japan.

>

125 milliards de dollars

C'est ce que valait Yahoo! au sommet. En 2000. Avant l'explosion de la bulle Internet. 5 ans à peine après sa création par Jerry Yang et David Filo. Yahoo! ne vaut plus "que" 37 milliards de dollars et cette valorisation n'est principalement due qu'à la participation de 15% dans Alibaba. Yahoo! a été écrasé au fil des années par Google, puis par Facebook, et l'arrivée de Marissa Mayer, ex-Google, n'y a rien changé.

Quels enseignements ?

Ils sont multiples et je laisserai le soin aux professeurs des grands MBA américains de les exposer avec intelligence. J'en retiens trois. Dans la vie 1. difficile quand on loupe un virage de se remettre dans la course 2. Il faut toujours se méfier de Google et de Facebook 3. Mieux vaut faire un (ou deux) bon investissement plutôt que de s'acharner à travailler tous les jours pour rien. C'était la minute "réussir sa vie", version low cost.

Enfin

Il a suffi que je signale hier que les grands stratèges américains devraient se bouger pour envisager le scénario d'une victoire de Trump pour que Wall Street se secoue. Encore une illustration de la puissance mondiale de la newsletter MonFinancier. Citigroup s'est lancé avec une idée simple mais efficace: en cas d'anticipation de la victoire de Trump, vendez le Peso mexicain. Évidemment. À suivre.

Faites plaisir à un ami

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à la seule newsletter qui fait bouger les grands stratèges américains. C'est simple et rapide. Cliquez ici

Champions du monde

La Hollande est en tête. C'est le cas de le dire (énorme le jeu de mots!). Les hommes hollandais sont les plus grands au monde. Avec une moyenne de 1.83 m. Les plus petits au monde sont les habitants du Timor Oriental (à côté de l'Indonésie) avec 1.60m. Les femmes les plus grandes sont en Lettonie, les plus petites au Guatemala (1.49 m..., c'est pas grand ça pour une moyenne). Sans surprise, la population mondiale grandit. Grâce à l'alimentation et aux soins de santé. Mais la surprise vient du fait qu'aux États-Unis, la population a arrêté de grandir depuis 1970 du fait d'une dégradation de l'alimentation. (source European Science Open Forum/FT).

Les grandes réflexions

Ceux qui pensent, comme moi, que le gouvernement ne fait rien, se trompent. Il paraît que ça cogite dur en ce moment. Le sujet: la réforme fiscale. Le but : le bien public ? l'intérêt du pays ? Non bien sûr : les élections de 2017. La bande à Hollande réfléchit à baisser l'impôt sur le revenu. Dernière piste envisagée : relever le seuil des revenus des retraités qui déclenche le paiement de la CSG (Les Échos). Et ils planchent toujours sur le prélèvement de l'impôt à la source et les problèmes de confidentialité que cela générerait.

Pokémonomics

Les joueurs de Pokémon Go ne savent pas qu'ils jouent aussi à la Bourse. Hier Nintendo a voulu calmer le jeu après l'envolée délirante de son action, 200% en deux semaines, et annoncer que le succès de Pokémon Go n'entraînait pas une révision des prévisions de bénéfices. Le cours a chuté de 17.2% en une journée pour le plus grand plaisir des joueurs. Qu'est-ce qu'on s'amuse en Bourse!

On s'en fout ?

Macron a fait une pause dans sa campagne pour s'occuper des compensations économiques pour Nice (trop sympa de sa part d'accepter d'être ministre de l'Économie quelques heures par mois), Sanders et Michelle Obama ont lancé la convention démocrate hier avec un soutien de Sanders qui ressemblait plus à une critique qu'à une adhésion, NKM n'arrive pas à avoir ses parrainages, 30% des vols intérieurs sont annulés demain à cause de la grève d'Air France, un automobiliste de 22 ans a percuté à Besançon un mur en tentant d'attraper un Pokémon...pas de blessure mais 6 points en moins, l'émission de Brigitte Lahaie sur RMC s'arrête après 15 ans (titre du Parisien: coïtus interruptus, pas mal).

La bonne nouvelle du jour

C'est un peu paradoxal. À l'heure où vous vous apprêtez à partir en vacances, vous allez, à partir de lundi prochain, commencer à travailler pour vous et plus pour l'État. Nous sommes devenus champions d'Europe, en détrônant la Belgique, de la "libération fiscale" la plus tardive. Selon l'étude Molinari/EY publiée par le Figaro, les salariés français sont les plus ponctionnés d'Europe. C'est pas beau ça ?

Du côté des marchés

ça bouge enfin un peu. Petit coup de mou sur le pétrole qui a perdu plus de 2% hier et a pesé, un peu, sur les indices boursiers. Le CAC n'est pas parvenu à se maintenir au-dessus des 4400. Ce matin le Japon est sous pression avec un Nikkei en baisse et un dollar yen qui a bien chuté en dessous de 105. L'Euro lui s'amuse à passer en dessous, puis au-dessus, puis en dessous, puis au-dessus (bon, vous avez compris le principe...) des 1.10.

Les grands gagnants de la baisse des taux

Pour une fois, oublions les acquéreurs français de biens immobiliers. Non, les vrais gagnants de la baisse des taux sont les états les plus endettés. Les cancres. Le coût du service de la dette chute pour ces pays d'environ 30 à 40%, ce qui devrait permettre de réduire le déficit. Petit problème: les gouvernements comme la France n'utilisent pas ce bonus pour assainir leurs finances mais pour faire des cadeaux ou alourdir encore plus les dépenses publiques. Exaspérant.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos