jeudi24mars

Grosse journée hier sur la livre sterling. Cela fait plusieurs jours que la monnaie britannique chute. Juste sur cette semaine, elle a perdu 2.5% contre le dollar. Sur la seule journée d'hier, elle a perdu 0.7%. Mais c'était ailleurs que l'agitation se produisait.

>

S'assurer à tout prix contre le brexit

Sur le marché des options, ces produits dérivés qui permettent de jouer la hausse d'une monnaie ou de se prémunir contre la baisse contre le paiement d'une prime. Le referendum est dans moins de 3 mois. Et hier la prime sur ces assurances à la baisse de la livre sterling s'est envolée de 30% en une seule journée. C'est rarissime. Est-ce que ça veut dire que les marchés sont persuadés que le camp du Brexit va l'emporter ? Pas tout à fait. Si c'était le cas, s'il y avait une certitude que le camp du OUT allait l'emporter, c'est la monnaie anglaise qui se serait effondrée de 5 à 10% .

L'effet bruxelles ?

Non. Hier ce qui s'est passé, c'est qu'on a évolué de " Non, le Brexit n'aura pas lieu " à "Il ne devrait pas avoir lieu mais il est impossible d'ignorer le risque qu'il se produise ". Et d'un coup tout le monde cherche maintenant à s'acheter une assurance pour se prémunir au cas où le référendum bascule sur le OUT. Pourquoi hier ? Y a-t-il eu des nouveaux sondages ? Les sondages donnent toujours le IN gagnant. Mais avec une marge relativement faible qui varie selon les sondages. Et chez les bookmakers qui sont extrêmement actifs sur le sujet le OUT gagne énormément de terrain. Non, hier on a eu deux phénomènes : tout d'abord le fait qu'on se rapproche de plus en plus du referendum, trois mois c'est demain, et la nervosité va croître plus on va s'approcher de la date fatidique. Mais surtout personne ne peut mesurer l'impact sur l'opinion publique anglaise des attentats de Bruxelles. L'image d'une Europe totalement ouverte dans laquelle circulent librement les terroristes et où arrivent en plus des millions de réfugiés n'est pas très encourageante pour les indécis. Depuis hier, il y a une conviction forte sur le marché, que tout peut sortir des urnes y compris le OUT.

Incroyable budget allemand

Hier, une nouvelle fois, l'Allemagne nous a donné une leçon d'économie et de finance. Tout d'abord une leçon de consensus. Le budget satisfait autant les sociaux démocrates du gouvernement, du fait de la hausse des dépenses sociales, que les plus durs du CDU, du fait de la hausse des dépenses militaires. Mais surtout, l'Allemagne a présenté un budget équilibré. Pas question de profiter de la hausse des recettes pour recréer du déficit même à un an d'élections et malgré des défaites cuisantes aux élections régionales. Du coup, l'Allemagne n'aura pas besoin de lever de nouvelle dette jusqu'à, au moins, 2020.

Les espagnols

n'ont toujours pas de gouvernement. Et ça fait des mois que ça dure. Toujours amusant de voir que le pays fonctionne bien si ce n'est mieux avec un gouvernement qui gère mais qui ne peut pas prendre de mesures "politiques". Le patronat a une idée: et si on faisait comme l'Allemagne, une grande coalition pour accélérer les réformes? Bonne idée.

Bruxelles

Fascinant de voir que ce sont des complices ou des acteurs des attentats de Paris qui ont perpétré les attentats de Bruxelles après s'être organisés et avoir circulé librement pendant des mois. Fascinant de voir aussi ce qui se passe dans les territoires perdus comme Molenbeek. On préfère ne pas imaginer ce qui se passe ou ce qui se prépare dans nos territoires perdus.

Tout sauf trump

L'establishment républicain déteste Ted Cruz. Cruz c'est le Tea Party et des positions aussi radicales, voire plus, que Trump. Mais Trump fait tellement peur que les Jeb Bush, Mitt Romney et compagnie, ceux que Cruz appelait le "Cartel de Washington" ont décidé de soutenir Cruz. Entre la peste et le choléra, ils ont fait un choix. La mort dans l'âme.

El khomri ultra light

La version light de la loi El Khomri est présentée aujourd'hui en conseil des Ministres. Mais même totalement allégée, elle rebute les syndicats et les frondeurs. C'est pathétique.

De l'humour sans le vouloir

14ème édition du prix Press Club Humour et politique. Bruno le Maire: "Mon intelligence est un obstacle", Bruno le Roux: "Le 49'3 est un outil qui peut favoriser la discussion". Jean Guy Talamoni "La France est un pays ami de la Corse".

Le ttso de la semaine : "hermès... oh p..."

Hermès annonce aujourd'hui ses chiffres pour 2015 : une rentabilité de 20% et un résultat net en progression de 19% pour atteindre 973M?. Ne mégotons pas, disons 1Md?. Un milliard. De profit. Dans le luxe, personne ne fait mieux (Chanel, qui est un peu plus gros, 1,2Md? de profit, n'est pas tout à fait aussi rentable, et LVMH est très loin avec 12% de rentabilité). Wow. N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. .

Bouygues/orange

Accord imminent. Un des derniers obstacles vient de tomber. le gouvernement accepte que Bouygues ait 12% du capital d'Orange. Préparez vous à payer plus chers vos forfaits téléphoniques.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos