lundi04juillet

Vous avez décidé de préparer l’avenir ? Parmi les différentes solutions pour un placement à long terme, certains envisagent naturellement l’assurance-vie. Pourtant, il existe un autre placement capable de vous offrir des avantages non négligeables : l’épargne retraite. Les contrats PERP et Madelin sont aujourd’hui remplacés par un produit qui rencontre un grand succès, à savoir le PER (plan épargne retraite). Faisons un point sur ce type d’épargne et la manière de transférer vos contrats. 

Épargne retraite : PERP et Madelin

Les contrats PERP et Madelin, ainsi que les contrats Perco et PER entreprises, ne sont plus commercialisés depuis le 1er octobre 2020.

Pas d’inquiétude pour autant, votre épargne n’est pas perdue, vous pouvez effectuer un transfert de vos contrats vers le PER ou les conserver tout simplement.

Le PERP était un contrat qui pouvait être souscrit par tous pour épargner tout au long de votre carrière professionnelle afin d’obtenir une pension complémentaire au moment de la retraite. Les primes versées étaient déductibles du revenu imposable.

Le Madelin était un contrat spécifique pour les travailleurs indépendants et les professions libérales. Là encore, l’objectif était de placer de l’argent pour obtenir une rente à la retraite. Comme pour le PERP, les sommes versées étaient déductibles du revenu imposable.

Découvrez nos PER

Le Plan d'épargne retraite (PER) et ses avantages

Aujourd’hui, c’est le plan épargne retraite (PER) qui vient accompagner les actifs désireux de constituer une épargne pour la retraite.

Il existe 3 solutions pour épargner pour la retraite avec un PER selon votre profil.

Le PER collectif

Le PER collectif qui vient remplacer le Perco. Ce contrat est mis en place par l’entreprise, le salarié est libre d’ouvrir un plan épargne retraite ou non. Pour alimenter votre contrat, différentes solutions sont proposées :

  • Verser les primes d‘intéressement ou la participation aux bénéfices, un abondement pouvant être versé par l’employeur ;
  • Effectuer des versements volontaires, ce que le Perco ne permettait pas.

Le PER obligatoire

Si le PER collectif est facultatif, celui qui vient remplacer le PER Entreprises (auparavant nommé Article 83), est imposé aux salariés. L’employeur peut choisir de l’imposer à une partie des salariés selon leur catégorie ou à tous les employés de l’entreprise. Ce plan épargne entreprise est alimenté par :

  • Les versements volontaires de l’employé ;
  • Les versements obligatoires de l’employeur ;
  • La participation ou l’intéressement.

Le PER individuel

Ce contrat d’épargne retraite peut être souscrit par tous : fonctionnaires et salariés du privé, demandeurs d’emploi, travailleurs non-salariés (TNS), etc.

Vous avez la possibilité d’alimenter librement votre PER individuel. Les versements volontaires peuvent ainsi être réguliers (mensuels, trimestriels, annuels) ou ponctuels selon vos possibilités financières.

Remplaçant le PERP, le Madelin et le Préfon, le PER individuel permet de bénéficier d’avantages fiscaux avec une déduction de cotisations dans limite des plafonds afin de réduire votre imposition. De plus, vous pouvez débloquer l’épargne constituée sous forme de rente viagère ou de capital, voire de panacher les deux solutions.

Les avantages du PER

Si différentes solutions d’épargne retraite existent, force est de constater que le PER offre des avantages à prendre en considération au moment du choix :

  • Sortie en capital ou sous forme de rente (ou les deux) ;
  • Réduction d’impôt à l’entrée grâce aux cotisations déductibles ;
  • Possibilité de débloquer les fonds en cas d’achat d’une résidence principale ;
  • Avantages fiscaux à la sortie si vous avez choisi de ne pas déduire vos cotisations ;
  • Pas de fiscalité sur les gains tout au long du contrat ;
  • Portabilité des anciens contrats vers un PER ;
  • Possibilité de désigner un ou plusieurs bénéficiaires en cas de décès ;
  • Pas de versement minimal chaque année.

Le PER permet une sortie lors de l’achat d’une résidence principale, ce qui n’était pas le cas avec les anciens contrats. Les autres modalités de sortie anticipée restent effectives :

  • Expiration des droits à l’assurance chômage ;
  • Invalidité ;
  • Décès du conjoint ou partenaire de Pacs ;
  • Liquidation judiciaire ;
  • Situation de surendettement.

La déduction des versements est plafonnée comme suit :

  • Un salarié peut déduire ses versements jusqu’à 10 % de ses revenus d’activité professionnelle nets de frais (plafonnés à 8 fois le plafond de la Sécurité sociale) ou jusqu’à 10 % du PASS de l’année précédente ;
  • Un TNS peut déduire jusqu’à 10 % de son bénéfice imposable de l’année en cours sans excéder 8 PASS + 15 % de la fraction du bénéfice imposable compris entre 1 et 8 PASS ou jusqu’à 10 % du PASS de l’année en cours.
En savoir plus sur nos PER sans frais d'entrée

Quand ouvrir un PER ?

Le PER individuel peut être ouvert à tout moment, même par un mineur. L’objectif de l’épargne retraite est de se constituer un capital qui viendra pallier la perte de revenus engendrée par la cessation définitive de votre activité.

Les revenus des retraités ne sont pas au niveau des salaires qu’ils percevaient avant. Et c’est sans compter la perte des avantages divers (primes, heures supplémentaires, chèques vacances, chèques déjeuner, voiture de fonction, etc.).

C’est pourquoi il est plus que conseillé d’épargner, et ce, le plus tôt possible. Le calcul est simple : plus vous ouvrez un plan épargne retraite tôt, moins vous serez contraint de verser chaque année pour un même capital à la retraite. Il est, en effet, plus facile de mettre de côté 50 € par mois pendant 30 ans que 150 € par mois pendant 10 ans. Ouvrir un PER dès 30 ans permet de profiter de toute votre période d’activité professionnelle pour mieux préparer la retraite et compléter vos revenus.

Toutefois, si vous n’avez pas eu l’occasion de le faire avant, ouvrir un PER à 50 ans est parfaitement justifié. Cela sera encore plus intéressant dans sa version collective avec l’abondement de l’employeur qui peut atteindre 300 %. En clair, lorsque vous versez 100 €, votre employeur verse 300 € pour un tel abondement. Difficile de trouver un placement sans risque aussi rémunérateur.

Transférer vos anciens contrats d'épargne retraite

Vous aviez ouvert un PERP ou un contrat Madelin ? Sachez que vous pouvez conserver votre contrat ou le transférer vers votre PER. Le plan épargne retraite offre des avantages, notamment le choix de la sortie, qui peuvent vous inciter à faire le choix du transfert.

Si tel est le cas, sachez que cette démarche est relativement simple. Le transfert peut être réalisé vers les plans d’épargne suivants :

  • PER individuel ;
  • PER collectif ;
  • PER obligatoire.

Envoyez simplement un courrier recommandé avec accusé de réception à votre banque ou organisme d’assurance afin de l’informer de votre souhait de transférer les fonds vers votre nouveau PER en indiquant toutes les coordonnées de votre contrat.

Bon à savoir : le transfert impose des frais à hauteur de 5 % de l’encours, sauf si votre ancien contrat avait plus de 10 ans.

Notre gamme de Plan Epargne Retraite

 

Contacter un conseiller Meilleurtaux Placement

complementaire retraite

Questions fréquentes sur l’épargne retraite

Quel est le meilleur placement retraite ?

Il est toujours complexe de déterminer quel est le meilleur placement pour votre retraite, celui-ci étant consécutif à votre profil et votre capacité de financement. Le PER individuel reste toutefois une solution souple qui s’adapte à tous, les versements n’étant pas imposés et les conditions de sortie permettant de faire le meilleur choix selon votre besoin financier à la retraite.

Comment choisir le meilleur PER ?

Pour choisir le meilleur PER, il est intéressant de comparer les offres et de choisir le contrat imposant le moins de frais possible. Le choix se fera ensuite au niveau du risque que vous êtes en mesure de prendre selon votre profil spécifique.

Pourquoi ouvrir un Plan Épargne Retraite ?

Cela permet de mieux anticiper l’avenir et la perte de revenus engendrée par la retraite. Vous bénéficiez d’un capital pour réaliser vos projets ou d’une rente viagère pour compléter chaque mois vos revenus jusqu’à votre décès.

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt