vendredi20novembre

Il n'y a pas assez d'actionnaires individuels en France. La Bourse n'est pas dans la culture Française et la majorité des entreprises cotées pensent qu'elles peuvent se passer des actionnaires individuels: c'est une erreur.

    Ouverture du salon actionnaria, le salon pour les actionnaires individuels, des actionnaires qui sont trop peu nombreux en France
    Il y a encore un fossé d'incompréhension entre les particuliers, les entreprises cotées et la Bourse. Et c'est dommage. Pour tout le monde. Et ce fossé est principalement du à deux facteurs. L'aversion au risque des Français. Aux Etats Unis à la naissance, on offre un compte actions, en France on offre un livret A. Et ce facteur quasi génétique pése à vie sur les comportements. L'autre raison c'est l'incompréhension entre les deux mondes. Et ça c'est surtout de la faute marchés. L'actionnaire individuel est souvent traité en France comme le pigeon de service. Celui qu'on va chercher quand on n'a plus personne d'autre à aller taper et celui qu'on spolie dés qu'on peut.

    Et c'est un mauvais calcul...
    Trés mauvais. Les entreprises cotées de toutes tailles devraient consacrer une énorme énergie à séduire les actionnaires individuels. C'est sur qu'il est plus simple de convaincre un gros hedge fund ou un gros investissement institutionnel d'investir 100 millions que de convaincre 100,000 personnes de mettre 1000 euros mais cela vaut la peine. Les actionnaires individuels sont fidèles à une entreprise si elle les respecte. Ils ne quitteront pas le navire à la moindre difficulté et répondront toujours présents en cas de besoin.

    On dit souvent pourtant que les actionnaires individuels achètent au plus haut et vendent au plus bas
    Et c'est faux. Si on regarde la dernière crise, on s'aperçoit qu'alors que de grands gérants internationaux ont paniqué et se sont sauvés du marché en Mars 2009, les particuliers eux se sont accrochés et on résisté à la tentation de liquider. Il y a trop peu d'actionnaires individuels en France car les entreprises pensent qu'elles peuvent s'en passer. C'est une erreur. Et toutes les entreprises qui ont développé une politique activiste envers les actionnaires individuels s'en félicitent. La route est longue mais il est dans l'intérêt de tous de rapprocher les particuliers de la Bourse

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos