mardi29avril

En France on n'aime pas les entreprises ni les entrepreneurs. Admettons le et passons à autre chose. Arrêtons les réactions hypocrites à chaque vente d'un de nos "fleurons". Et réjouissons-nous de notre vraie richesse: notre épargne. Les ménages français ont accumulé en quelques décennies de quoi se payer une bonne partie du monde. La vraie richesse de la France, c'est son capital.

>

L'épargne des français en 2014

Les Français ont recommencé à épargner et c'est spectaculaire. Plus de 6 milliards d'euros de collecte nette pour l'assurance vie en un trimestre, plus de 2 milliards d'euros dans un livret A qui malgré des taux bas continue à attirer. A l'heure où on parle pourtant beaucoup de perte de pouvoir d'achat, les ménages Français ont les moyens d'épargner. Au détriment de la consommation et de l'investissement. Toujours l'absence de confiance dans l'avenir, la peur du chômage et la crainte pour les retraites. Les Français se constituent leur propre retraite par capitalisation. Les ménages français n'ont pas encore voté la confiance au gouvernement.

Nos conseillers en gestion de patrimoine vous accompagne dans vos projets patrimoniaux et immobiliers. contactez les gratuitement par téléphone, email ou bien directement dans l'une de nos agences.

>> Je souhaite être recontacté par un conseiller MonFinancier

La vraie richesse

Est-ce que cet excès d'épargne est un handicap ? Oui et non. Oui parce qu' on a besoin de plus de consommation et d'investissement pour la croissance. Non parce que finalement la vraie richesse de ce pays c'est sa richesse. Alors qu'on pleure sur notre industrie perdue, on devrait se réjouir de nos 11,000 milliards d'épargne des ménages Français. Avec 11,000 milliards on pourrait se payer tous les General Electric, Siemens, Pfizer, Apple, Google du monde et l'intégralité de notre dette d'état. La vraie richesse de la France c'est son capital. Voir l'édito en vidéo

Comme une lettre a la poste

L'Assemblée va approuver le plan Valls de finances publiques 2015-2017. La "gauche" du parti socialiste a obtenu, dans ce jeu de rôles, un hochet avec des mesures pour les petites retraites et une hausse du RSA...

General electric en pole position

On connaîtra ce soir ou au plus tard ce week-end, celui qui emportera Alstom pour le dépecer. Pour l'instant General Electric est favori. Même Hollande a dit qu'il ne s'opposerait pas à un deal avec GE... Jeff Imelt, le patron de GE, a bien dû se marrer à l'Élysée face à un président sans pouvoir devant la disparition industrielle de la France..

À lire

Dans les Échos, l'enquête: Alstom, histoire d'un gâchis.

Les sanctions contre la russie

Toujours aussi pathétiques. Il y a morts d'hommes, violation des territoires et l'Europe réplique avec des sanctions contre 7 Russes et 17 entreprises Russes. Comique si ce n'était pas tragique.

Les grandes manoeuvres dans la pharmacie

continuent. On apprend que l'anglais Astrazeneca a repoussé les avances de Pfizer sous forme d'offre de 100 milliards de dollars... Mais Pfizer n'a pas abandonné. Il va augmenter son prix. Puis on va parler du plus gros deal de l'histoire de la pharmacie. Puis ça va être bloqué par les administrations et les autorités de la concurrence, comme Publicis Omnicom. Puis ça va être abandonné. Mais ça va tous nous occuper un peu. Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour nous divertir.

Le printemps arabe. suite

683 nouvelles condamnations à mort en Égypte. Envoyez vite BHL là bas.

La bulle techno

Continue à exploser aux États-Unis. Criteo a perdu 50% de sa valeur, Twitter continue à chuter, Facebook décline lentement mais sûrement. Seules les "valeurs sûres" comme Apple avec sa trésorerie et ses profits records continuent à tenir. Il y a la bonne techno et le vent...

Bonne ambiance a l'école

Selon le Parisien, un directeur d'école sur deux s'est fait agresser verbalement ou physiquement par un parent d'élève. Sans parler des agressions des élèves. Le nombre de réunions de parents d'élèves s'effondre par crainte d'affrontements.

Le jour de morts vivants

Bouteflika a prêté serment. De nombreux chefs d'État dont de Gaulle, JFK et Khrouchtchev avaient fait le déplacement.

Tragique et pas comique

Bachar al Assad a annoncé officiellement hier qu'il se présentait à l'élection présidentielle du 3 Juin.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos