vendredi15janvier

Hier la France et l'Allemagne ont annoncé le solde des comptes de l'État pour 2015. La France a annoncé un déficit de 70.5 milliards d'euros et l'Allemagne a annoncé un excédent record de 12 milliards d'euros. Un contraste saisissant. Et ce pauvre Michel Sapin nous a encore plus fait honte en se félicitant que notre déficit soit inférieur de 3 milliards d'euros à ses prévisions. Réaction de cancre.

>

La frontière franco-allemande

La frontière économique entre la France et l'Allemagne est devenue infranchissable. Nous vivons maintenant sur deux planètes différentes. Comptes de l'État, chômage, commerce extérieur: la sanction est impitoyable. Le modèle allemand est un vrai modèle et un modèle qui a permis à l'Allemagne de sortir de la crise, mais nous refusons toujours de nous en inspirer et continuons à nous enfoncer, jour après jour, inexorablement. C'est déprimant.

Le dérapage de renault

On a du mal à imaginer que VW a été le seul constructeur mondial à tricher. D'autres noms vont être mis en cause. Hier c'est Renault qui a été sous pression. La répression des fraudes a perquisitionné plusieurs sites de la firme et cette nouvelle a causé une panique sur le cours qui s'est effondré de 22% avant de finir la séance en baisse de 10%. Chose étonnante: Ségolène Royal n'a même pas attendu le résultat des enquêtes, elle s'est précipitée pour dire que Renault n'avait pas triché. Une attitude bien imprudente. À suivre.

Macron n'est pas un trader

Le chouchou des médias avait voulu faire un coup. Un coup digne des fonds spéculatifs les plus critiquables. Il avait acheté sur le marché 1.4 millions de titres Renault à quelques jours de l'Assemblée Générale pour peser sur le vote et les relations avec Nissan. Il ne fallait pas s'inquiéter, c'était très intelligent et il allait revendre tout ça très rapidement. Le seul problème c'est qu'il a acheté les titres à 90 euros et qu'hier, au plus bas, cela représentait une perte de 300 millions. Pas grave encore comme dit Hollande, c'est l'État qui paie.

L'hécatombe dans le show business

Quel début d'année. Après Delpech, après Bowie, maintenant René. Sans René, aura-t-on toujours Céline Dion? Terrible incertitude.

Les hommes du jour

C'est toujours un événement dans le monde de la finance et dans celui du M&A en particulier: la publication des classements pour l'année. Les frères Zaoui, anciens associés de Goldman Sachs et Morgan Stanley, et fondateur de la banque d'affaires Zaoui & Co sont en tête du classement en valeur sur les transactions françaises. Réussite impressionnante.

La bonne et la mauvaise nouvelle du jour

La banque JP Morgan a affiché des bons résultats trimestriels. Largement supérieurs aux anticipations. Mais les marchés n'ont pas eu le temps de se réjouir car son patron s'est tout de suite déclaré inquiet de l'avenir de l'économie américaine. Ils ont tous décidé de nous gâcher ce début d'année.

Ce soir, c'est votre argent exceptionnel

On va rejouer la semaine avec Alain Bokobza de la Société Générale, Jean Pierre Gaillard d'Erasmus Gestion, Sébastien Faijean d'ID Midcaps et la lumineuse Laure Closier. Les patrons de la semaine sont les patrons de Qwant, le moteur de recherche européen qui a tout simplement décidé de s'attaquer à...Google !! Ne ratez pas l'émission, elle va être exceptionnelle. Horaires: Ce soir 19h00, 8h00 le samedi, 7h00 le dimanche.

La teigne du jour

Je pensais qu'elle allait raser les murs car depuis quelques jours, les chiffres du coût des 35 heures dans le secteur privé et le secteur public font le tour des informations. Non. Martine Aubry ne regrette rien et s'est même exprimé pour s'attaquer au gouvernement et à la déchéance de nationalité. Heureusement qu'elle n'a pas la double nationalité....

Ne prenez plus

la ligne 6 du métro à Paris. En une journée, une femme s'est suicidée et un homme de 24 ans qui a tenté de sortir en dernière minute du métro a eu sa veste coincée dans la porte et est mort après avoir été traîné sur quelques mètres par le métro. Affreux.

Même l'angleterre...

Hier la Banque d'Angleterre a décidé de ne pas remonter ses taux. À une écrasante majorité. Huit voix contre une. Et elle a avoué que les perspectives économiques s'étaient largement dégradées depuis sa dernière réunion. Avec, comme dans tous les pays développés, pas de perspectives d'inflation. La chute du pétrole a des effets directs sur l'inflation mais également sur la croissance. De façon générale, le ralentissement de la croissance mondiale et la mollesse de la croissance européenne ont fini par freiner le spectaculaire rebond de la croissance britannique. Pas de panique cependant. La Grande-Bretagne va continuer à largement surperformer la zone euro. Après une croissance de 1.9% en 2014 et une croissance qui devrait être de 2.2% en 2015, elle devrait encore afficher plus de 2% en 2016 et l'emploi devrait rester au plus haut. Mais on sent une inflexion, une inflexion qui risque de s'amplifier avec l'incertitude du referendum

Encore une bonne nouvelle pour les entrepreneurs français

Bercy planche sur le prélèvement à la source. La patate chaude c'est de savoir qui va devoir effectuer, pratiquement, ce prélèvement. Pas de surprise: le gouvernement pense que ce sont les entreprises. C'est normal. Les entrepreneurs n'ont rien d'autre à foutre et ils n'ont pas assez de pression administrative. By the way, votre patron pourra vous refuser une augmentation en vous disant: "avec ce que gagne ton conjoint et l'appartement que tu as à Paris, ne me dis pas que tu as besoin d'argent!". Bonne ambiance en perspective.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos