mercredi01juin

Record de baisse sur le chômage allemand. Mauvaise nouvelle pour ceux qui prenaient leurs rêves pour des réalités : non seulement l'Allemagne ne ralentit pas mais elle continue à créer des emplois. Sans avoir besoin de trafiquer les chiffres comme en France avec des emplois fictifs ou des programmes de formation inadaptés. Non. Avec des vrais emplois, dans le secteur privé, et avec des vrais salaires.

>

Hausse des salaires et baisse du chômage

Pas des salaires de PDG du CAC 40 certes, mais pas non plus des salaires low cost comme on aimerait nous le faire croire. Je rappelle d'ailleurs que l'Allemagne a adopté le SMIC il y a plus d'un an. Quelle fantastique réussite économique! Mais c'est une réussite dont ne profite pas du tout la coalition au gouvernement. C'est le grand paradoxe de l'Allemagne. Hasard du calendrier, alors que l'Allemagne triomphe sur le front de l'emploi, pour la première fois depuis la fin de Deuxième Guerre mondiale, les deux partis traditionnels allemands sont passés sous la barre des 50% dans un sondage paru hier.

Les réfugiés et les taux bas

Un peu comme en Autriche, ce sont les extrêmes, et en partie l'extrême droite, qui profitent de cette fragmentation de l'électorat allemand, une fragmentation qui rendra toute nouvelle coalition de plus en plus complexe. Le sujet des réfugiés est un des sujets majeurs de mécontentement. La main tendue d'Angela Merkel à plus d'un million de réfugiés a détourné une bonne partie de l'électorat des partis traditionnels. Mais ce n'est pas tout. La BCE est de plus en plus pointée du doigt. Pour une partie de la population allemande, et en particulier les retraités, extrêmement nombreux, la BCE leur confisque avec ses taux négatifs une partie de leur épargne pour faire des cadeaux aux pays d'Europe du Sud. Wolfgang Schäuble a pris la tête de ce mouvement de protestation et on met en avant le fait que les taux d'intérêt bas ont coûté 200 milliards d'euros aux épargnants allemands entre 2010 et 2016. L'Allemagne tourne à plein régime mais l'Allemagne est tout de même en colère. Et cette colère va peser sur toutes les prochaines élections.

La france à la une

Cocorico. La France est à la une de la presse étrangère. Dans presque tous les pays ! C'est pas beau ça ? Le problème c'est que les articles portent sur les casseurs, les manifestations, les grèves, et notre gouvernement. Alors que nous sommes observés de près du fait de l'Euro qui commence bientôt. Zut. Pour une fois qu'on parlait de nous.

Portez plainte

C'est le conseil du MEDEF. Si vous êtes entrepreneur ou artisan et que votre activité a souffert ou souffre encore du blocage du pays par la CGT, portez plainte.

Intéressant

L'article dans les Échos : La Chine, l'autre terre d'Internet. La Chine n'a pas été naïve comme l'Europe et a bloqué tous les géants américains de l'Internet pour favoriser l'émergence de champions nationaux. Alibaba, Baidu ou Tencent dominent un Internet chinois au taux de croissance impressionnant. Le libéralisme et la globalisation mais pas à sens unique comme avec les GAFA.

Le coin de l'immobilier

Le nombre de propriétés dans le monde à la vente à plus de 100 millions de dollars a atteint un nouveau record. Il y en a 27. Il y en avait une douzaine seulement en 2014. L'année dernière, deux biens à plus de 100 millions ont été vendus dans le monde: une maison à Hong Kong de 1000 m2 achetée par le patron d'Alibaba pour 193 millions de dollars, et une maison à Londres pour 132 millions de dollars. Cette année un ranch à Dallas "affiché" à 700 millions de dollars et une maison à Dallas de plus de 100 millions ont été vendus. N'hésitez pas à acheter et négociez bien (source New York Times).

Macron aussi

Bon. C'est parti. Encore un politique victime de phobie administrative. Macron a "oublié" de déclarer sa maison au Touquet. Et donc "oublié" de se déclarer et de payer l'ISF. Mais ce n'est pas le plus étonnant. Le plus étonnant c'est son patrimoine déclaré : un appartement à Paris pour 935 000 euros, des actions pour 74 000 euros, des assurances-vies pour 86 000 euros et des comptes bancaires pour 108 700 euros. Et, miracle!, le total est juste en dessous du seuil des 1.3 million de paiement d'ISF. Le hasard fait bien les choses.

On s'en fout

En regardant les JT de 20h vous n'achèterez plus jamais une maison près d'une rivière, Baroin va être le Premier ministre de Sarko si Sarko est élu, Jamel Debouze lance une polémique nauséabonde sur les Bleus (tout ça parce que son film à 40 millions d'euros a été un bide), vous ne le savez pas mais on est en juin, la prochaine personne qui me parle du temps je la cogne.

Du côté des marchés

Petit coup de mou. Tout petit. Les indices ont un peu reculé malgré la hausse de la consommation des ménages aux États-Unis. Le plus étonnant c'est la glissade de l'or que tout le monde voyait flamber. Le pétrole reste collé près des 50 dollars. La livre sterling s'est pris une petite claque suite à la publication d'un sondage donnant le camp du Brexit gagnant.

Le grand emprunt saoudien

L'Arabie Saoudite a goûté à l'emprunt sur le marché. Après une première tranche de 10 milliards, elle s'apprêterait à lancer un emprunt à 30 ans pour 15 milliards de dollars et ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Compte tenu de ses réserves de pétrole, les investisseurs vont se précipiter.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos