vendredi24juin

Quelle nuit ! Et quel aveuglement des marchés. Cela fait plusieurs jours qu'on s'interrogeait ici sur l'euphorie des investisseurs et leur certitude d'une victoire du IN. Alors que le IN semblait l'emporter dans les sondages de sorties d'urnes, les résultats se succèdent et vont dans le sens d'une victoire du OUT. C'est une situation historique, sans précédent, un séisme. Le chaos.

>

Vous vivez l'histoire

Ce que vous vivez aujourd'hui est historique. D'un point de vue politique, économique et financier. Les heures, les jours, les semaines et les mois que nous allons vivre sont totalement imprévisibles et vont à jamais changer le paysage européen et international.

D'un point de vue politique

Comme nous l'avons rappelé ici, referendum favorable au Brexit ne veut pas dire Brexit automatique. Il va falloir que la Grande-Bretagne en fasse officiellement la demande. C'est le fameux Article 50. Et que cette demande soit approuvée par un Parlement résolument pro-européen. Cela va demander des années. La situation politique risque d'être bloquée pendant des mois. Cameron ne peut pas rester au gouvernement. Il a perdu toute crédibilité. Boris Johnson est en embuscade. Et on ne pourra pas éviter une dissolution du Parlement dans quelques mois et de nouvelles élections législatives.

D'un point de vue économique

Le Brexit arrive à un moment où l'économie mondiale est ralentie et ne parvient pas vraiment à redécoller. Au delà du Brexit lui même, c'est la période longue d'incertitude qui va plomber l'économie Britannique bien sûr, l'économie Européenne et l'économie Mondiale. Personne ne sera épargné.

D'un point de vue marchés

C'est un krach.Il ne faut pas avoir peur des mots.C'est une situation équivalente voire pire que la faillite de Lehman.Pire car personne, vraiment personne, ne sait ce qu'il va se passer pendant les mois qui viennent et comme vous le savez, les marchés détestent l'incertitude.

La première réaction

Après avoir flambé hier à 1.50, la livre sterling s'est effondrée et se dirige vers les 1.30. Son plus bas niveau depuis 1985. Les investisseurs se ruent sur les valeurs refuges, le yen avec un dollar/yen autour de 100 et l'or par exemple. Les taux des emprunts allemands et autres emprunts de pays refuges vont s'enfoncer dans les taux négatifs profonds. Les indices boursiers s'effondrent. Durablement. Le Nikkei a déjà perdu 8%.

Les banques centrales

ont l'arme au pied. Elles vont intervenir. Massivement. Et de façon coordonnée. Pour stopper l'hémorragie. Sur le sterling, mais aussi sur le yen. Elles attendent de voir à quel niveau les marchés vont se stabiliser momentanément et intervenir. Elles vont devoir intervenir régulièrement dans les semaines qui viennent pour tenter de limiter la volatilité qui s'est envolée. Leurs interventions seront efficaces sur le court terme mais ne devraient pas permettre de renverser les tendances.

Que faire ?

Rien. Il faut attendre que tout se stabilise pour prendre du recul et réfléchir.Les épargnants Français ont une fois de plus fait le bon choix en privilégiant, contre toutes les incitations, les placements sûrs comme les fonds euros des contrats d'assurance vie et même, à nouveau depuis quelques mois, les livrets d'épargne.

Nous vous conseillons

de parquer vos économies encore et toujours dans MonFinancier Retraite Vie, notre contrat d'assurance vie. Il est numéro 1. Oui, NUMÉRO 1 dans le classement Investir des contrats d'assurance-vie avec une note de 17/20. Pour son accessibilité, ses frais réduits, la qualité de son fonds en euros, et l'importante diversité des supports. C'est une reconnaissance exceptionnelle. Normal, c'est l'arme absolue dans ces périodes de crise. Voir les caractéristiques et demander une documentation gratuite sur MonFinancier Retraite Vie

La question du jour: why?

C'est la question que je me posais dans nos dernières newsletters. Du matin et du soir. Why? Pourquoi les investisseurs étaient-ils si persuadés que le IN allait l'emporter, tellement sûrs d'eux qu'ils ont acheté massivement la livre sterling et les indices boursiers. Sûrs d'eux et consensuels. Comme à leur habitude. Les sondages étaient faux. Les bookmakers se sont totalement plantés. Et les investisseurs ont une nouvelle fois été aveuglés par leur instinct grégaire.

Et la france dans tout cela?

Elle sera touchée. C'est certain. Mais comme d'habitude, nous amortirons les chocs. C'est l'avantage des médiocres; quand on tombe, on est déjà tellement bas qu'on ne peut pas se faire bien mal. Hollande a joué les durs en disant que si les Anglais votaient pour le Brexit, il fallait les jeter dehors sans attendre. Il va, comme d'habitude, devoir retourner sa veste et se montrer conciliant car une débâcle Anglaise entraînerait une débâcle de l'Europe.

Et l'europe?

Nous allons observer les premières conséquences dès le 25 juin avec les élections espagnoles. Le Brexit va donner un boost certain aux communistes et à l'extrême gauche de Unidos Podemos. Les pays déjà dirigés par des populistes comme la Pologne vont demander eux aussi une renégociation et vont avoir du mal à éviter un référendum. ET dans tous les autres pays, les partis populistes vont surfer sur la vague et demander un referendum. Malheureusement, nous allons beaucoup entendre Le Pen et Mélenchon dans les jours qui viennent.

Et la grande bretagne?

Elle est menacée d'explosion. Les Écossais sont très attachés à l'Europe et vont probablement chercher à relancer un referendum sur leur indépendance. Derrière d'autres régions comme la Catalogne pourraient suivre...

Une europe resserrée?

C'est peut-être la seule bonne chose qui pourrait émerger de ce chaos. Comme le souhaitent les Allemands depuis des années. Un noyau dur de 6 ou 7 pays qui accélèrent leur intégration politique, économique et fiscale pour reconstruire une Europe pérenne sur des bases solides. On peut toujours rêver.

Ce soir exceptionnel

du fait du Brexit pas d'émission C'est Votre Argent mais des spéciales non stop sur BFM Business.

Voila c'est fou

VOILA C'EST TOUTBONNE JOURNEEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos