Concept de richesse et de finance. épargner de l'argent pour l'avenir.

    Bien que le plan d’épargne retraite ait rencontré un succès certain, son niveau de collecte de fonds demeure modeste au regard des besoins réels. Afin d’accroître son impact, il est impératif de renforcer la diffusion de ce dispositif au sein des entreprises, par le biais de la sensibilisation et de la pédagogie notamment. Autre piste de solution : l’intégration du plan dans les programmes de retraite collective pour une adhésion plus étendue

    PER : des atouts évidents, des contraintes persistantes

    Le Plans d’Épargne Retraite a réussi à simplifier ce secteur en offrant une alternative flexible aux produits obsolètes. Les 4,4 milliards d’euros de collecte nette en 2023 démontrent son attrait, renforcé par la possibilité de retirer les fonds en capital ou en rente viagère à la retraite, ou une combinaison des deux. Malgré la croissance du nombre de détenteurs de ce type de plan, ses encours restent relativement faible par rapport à l’ensemble de l’épargne financière des Français et à l’assurance vie.

    Les contraintes fiscales, notamment le plafond d’épargne limitant les montants déductibles à environ 10 % des revenus professionnels de l’année précédente, restreignent la participation, particulièrement parmi les ménages aisés. Actuellement,

    ImportantLes PER individuels représentent 61 % de l’encours total de 85 Md€, avec 7,4 millions de détenteurs.

    Bien que les débuts aient été marqués par les transferts d’anciens dispositifs, l’accent se déplace désormais vers la sensibilisation, notamment auprès des jeunes générations, pour accroître l’adoption du produit.

    Préparez votre retraite avec le PER !

    Élargir l’épargne salariale

    Accroître la base des épargnants implique une diffusion plus large du PER en entreprise. Pour ce faire, la complémentarité des PER individuels, collectifs et obligatoires est essentielle. Actuellement, 11,5 millions de d'actifs ont accès à des dispositifs d’épargne salariale et retraite en entreprise. Cependant, la progression des encours au sein des PER obligatoires et collectifs (33 Md€) a été plus lente que sur les produits individuels, en partie en raison de la pandémie. La récente loi sur le partage de la valeur devrait stimuler le taux d’équipement, étendant l’épargne salariale aux TPE et PME à partir de 2025, avec des options telles que le PER collectif.

    Par ailleurs, le gouvernement envisage d’autoriser la sortie en capital pour les Plans d’Épargne Retraite obligatoires. Une possibilité qui ne fait pas l’unanimité parmi les assureurs, certains soulignant

    La complexité liée à l’intégration du capital dans le revenu imposable pour le salarié.

    Optimiser les rentes dans le PER

    Le taux technique actuel du Plan d’Épargne Retraite (PER) pose un défi pour les rentes, entraînant une importante réduction du capital utilisé pour calculer la rente annuelle. De plus, l’alignement des tables de mortalité des hommes sur celles des femmes dans les PER d’entreprise l’année prochaine pourrait davantage dégrader les rentes masculines. Le taux technique fixé à 0 % dans le PER devrait être ajusté à 1,75 % pour augmenter les rentes d’environ 30 %.

    Les experts suggèrent d’uniformiser les dispositifs d’entreprise pour simplifier le PER et garantir un fonctionnement cohérent.

    La portabilité, un élément clé

    La portabilité du Plan d’Épargne Retraite (PER) se révèle essentielle pour encourager son adoption à long terme. Bien que les trois compartiments du PER facilitent la transférabilité des contrats des salariés dans une seule enveloppe, le marché doit encore évoluer en maturité et en compréhension. La loi Pacte a établi des règles encadrant les transferts, avec des délais et des frais maximums, renforcés par la loi industrie verte qui réduit le délai de préavis à six mois.

    Enfin, la croissance de l’épargne retraite dépendra du maintien des efforts de pédagogie des acteurs pour expliquer le dispositif, en mettant particulièrement l’accent sur l’importance de faire face à la baisse du taux de remplacement. La mise en place de services numériques et d’un accompagnement en présentiel est avancée comme solutions par les spécialistes, avec l’engagement de renforcer ces initiatives pour favoriser le développement du marché.

    À retenir
    • Bien que le PER ait acquis une place prépondérante, son plein essor nécessite des ajustements stratégiques.
    • L’importance accordée à la pédagogie et à la préparation à la retraite, avec des outils numériques et un accompagnement personnalisé, est cruciale pour garantir une adhésion soutenue.
    • Les années à venir s’annoncent décisives pour sculpter le PER en tant que pilier incontournable de l’épargne retraite en France.
    Préparez votre retraite avec le Plan d'Epargne Retraite
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives