jeudi11août
Un homme et une femme planifient leur budget avec une calculatrice et une tire-lire sur la table

Frais d’entrée, frais d’arbitrage, frais de versement... la liste des frais des contrats d’assurance vie est longue et bien souvent, les épargnants s’y perdent. Selon la dernière analyse de Good Value For Money, les frais des unités de compte (UC) s'établissent en moyenne entre 0,60% et 1,10% par an en 2022.

D’après l'étude 2022 du cabinet Good Value for Money (GVfM), publiée début août, les frais des unités de compte (UC) se situent entre 0,60% et 1,10% par an en moyenne. Derrière ce chiffre, les frais sont nombreux et en réalité peu de détenteurs d’un contrat d’assurance vie parviennent à en comprendre le détail.

Aussi, si l’assurance-vie en UC affiche souvent de meilleurs rendements que les fonds euros, elle présente également un plus grand risque de perte d’argent. Or, dans certains cas il peut arriver que les épargnants soient surpris de voir leur capital fondre alors même que leur investissement en UC présente un rendement positif.

À quoi correspondent les frais des unités de compte ?

La liste des frais engendrés par l’assurance-vie en UC est longue et il faut savoir que des frais de gestion sont appliqués sur chaque unité. Selon les assureurs, ces derniers varient en fonction des modes de gestion (active ou passive), de la classe d'actifs (actions, obligations...) et de plusieurs autres facteurs.

Les frais dits courants comprennent : la rémunération du gérant d'actifs pour la gestion des supports financiers, les rétrocessions reversées (au profit des distributeurs du contrat), les éventuelles commissions de « surperformance » financière, ainsi que la marge de la société de gestion.

À noter que ces frais sont « cachés » pour les épargnants, étant donné que la performance de l'UC les englobe.

Des frais plus élevés pour les UC de type SCPI

D’autre part, l' assureur est en droit d’appliquer des frais supplémentaires concernant des UC spécifiques : SCPI, trackers ou bien titres vifs. GVfM rappelle que ces frais « peuvent varier selon la nature des supports, notamment sur les supports immobiliers de type SCPI pour lesquels ils sont nettement plus élevés ».

« Les frais fixes prélevés par le gérant d'actifs sont indiqués dans les documents légaux (DICI) de chaque support. Mais dans la réalité, les frais effectivement prélevés, à savoir les frais courants, sont presque toujours plus élevés que les frais fixes en raison des frais de transaction d'une part, ainsi que des commissions dites de surperformance », précise le cabinet dans son rapport.

Pour retrouver le détail de ces informations, c’est désormais plus facile. Depuis le 1er juin, les assureurs ont l'obligation d’afficher sur leur site internet un tableau récapitulatif standardisé des frais annuels et ponctuels, prélevés sur les contrats d'assurance vie. Depuis le 1er juillet, le total des frais supporté par chaque unité de compte ou chaque actif est également affiché. Ainsi, cela vous aidera à mieux comparer les frais appliqués par les différents assureurs.

Découvrir notre assurance vie sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Comment transférer le capital d'un vieux contrat d'assurance-vie peu performant ?
    27/09/2022
  • Image actualite 2
    Assurance vie : comment faire le bon choix entre sortie en rente ou en capital au moment de la retraite ?
    15/09/2022
  • Image actualite 3
    L’assurance-vie maintient le cap malgré les tourments du marché
    13/09/2022
  • Image actualite 4
    La remontée des taux relance la compétition entre les placements préférés des Français
    8/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt