jeudi28avril
Portrait recadré d'un bel homme d'âge mûr portant sa belle épouse à l'extérieur.

Ce mercredi, France Assureurs a dévoilé que la collecte nette de l'assurance-vie au mois de mars a atteint des sommets inégalés en 11 ans (+2,2 milliards d'euros). Pour le premier trimestre, elle affiche une forte hausse et atteint 8,4 milliards d’euros.

France Assureurs a publié son dernier bilan concernant l'assurance vie ce mercredi 27 avril. La collecte nette, c’est-à-dire le montant des versements moins celui des retraits, retrouve quasiment le même niveau qu’en 2011. Elle s’établit à 2,2 milliards d'euros pour le mois de mars (contre 2,5 milliards d’euros en mars 2011) et à 8,4 milliards pour le premier trimestre (contre 9,6 milliards en 2011). A fin mars, l'encours des contrats d'assurance-vie a augmenté de 2 % sur un an et s’élève à 1 857 milliards d’euros.

Les unités de compte font le plein

Selon le directeur général de la fédération professionnelle Franck Le Vallois, « l'assurance vie maintient une dynamique positive ». La part des cotisations en unités de compte (UC), moins sûres que les fonds en euros, surpasse celle de 2021. L’année passée, elle atteignait 39%, tandis qu’elle monte à 40% au cours du premier trimestre 2022.

De plus, au cours du premier trimestre, un total de 128 000 contrats d'assurance vie a été transféré dans le cadre de la loi PACTE (contre 76 000 au 4e trimestre 2021). Cela représente 4,5 milliards d'euros transférés (contre 3,1 milliards d'euros au 4e trimestre 2021) dont 900 millions réinvestis en unités de compte, une augmentation significative.

« Dans un contexte macroéconomique et international toujours incertain, les Français considèrent l'assurance vie comme le produit d'épargne de référence. Au-delà de la protection de leur épargne sur le long terme, l'assurance vie leur permet aussi d'allier rentabilité et liquidité, juge Franck Le Vallois. En effet, les assureurs s'adaptent aux besoins des épargnants en diversifiant leurs offres afin de proposer les produits les plus pertinents et en simplifiant les transferts de contrat dans le cadre de la loi PACTE ».

A découvrir également

  • Les Français privilégient toujours l’immobilier et les produits financiers
    18/05/2022
  • Investir sur un rebond boursier : 3 fonds à suivre
    17/05/2022
  • L’ACPR appelle les distributeurs de produits financiers à mieux conseiller leurs clients
    17/05/2022
  • Investir en temps de crise : les 10 réflexes incontournables
    16/05/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt