lundi25avril
Des piles de pièces en euros.

Le régulateur de l’assurance démontre dans une étude le désintérêt croissant des épargnants pour l'assurance vie. De plus, elle révèle que l'inflation a un impact important sur les rendements des fonds en euros, et ce malgré un rebond des marchés financiers après la crise sanitaire. 3 chiffres clés pour comprendre.

Début avril, l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) a dévoilé son bilan du marché de l'assurance vie annuel pour 2021. Première constatation : l’impact négatif de la crise du Covid-19 sur l'assurance vie semble presque loin derrière. Après un bilan en demi-teinte en 2020, l’année 2021 signe le retour à la normale selon l’ACPR : « Fin 2021, l'épargne des ménages est supérieure à celle constatée avant crise. Ainsi, les dépôts à vue ont crû de 14% entre mars 2020 et décembre 2021. L'assurance vie a également connu un rebond significatif après la baisse marquée de la collecte nette en 2020. Celle-ci est redevenue positive en 2021 et s'établit à 18,3 milliards d'euros ». Le marché de l'assurance vie prend du galon. Les investissements en unités de compte sont en hausse, en revanche les fonds en euros ne semblent pas avoir la cote.

56,8 milliards d'euros d’investissements en unité de compte

Au deuxième trimestre 2021, les banques et les courtiers ont réussi à collecter 56,8 milliards d'euros sur les placements en unités de compte. Si la collecte brute est en hausse de 44 % par rapport à 2020, la collecte nette (qui tient compte à la fois des dépôts et des retraits) atteint le chiffre impressionnant de 30,6 milliards d'euros sur les produits en unités de compte pour cette même période.

L'appel des banques, des courtiers et des assureurs à favoriser ce type d'investissement porte finalement ses fruits. L'ACPR précise que cette performance est due au rebond des marchés financiers, le CAC40 ayant progressé de près de 30% entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021.

-12,3 milliards d’euros de collecte nette du fonds en euros

En 2021, la décollecte sur les fonds en euros s'élève à -12,3 milliards selon l'étude du régulateur financier français. La décollecte est moins importante qu'en 2020 mais reste très prononcée : sur les dix dernières années, c'est la troisième plus mauvaise collecte nette annuelle du fonds en euros. En 2011, les contrats d'assurance vie sur les fonds euros représentaient 85%. Dix ans plus tard, ils ne représentent plus que 56%. Une nouvelle ère semble se confirmer.

Après inflation, un rendement inférieur à 0% pour 2021

L'ACPR n'a pas encore calculé précisément le rendement moyen des fonds en euros en 2021. Cependant, son estimation semble confirmer la tendance prévue par la fédération France Assureurs. Celle-ci a déclaré qu'il y aura un rendement stable par rapport à l’année 2020, d'environ 1,3%. Ce qui place le taux de l'assurance vie au-dessus du livret A.

Reste donc le problème de l'inflation. Le rapport souligne que l'effet sera encore plus marqué si l'on en tient compte : "En raison de l'accélération en 2021, le taux réel de revalorisation des contrats devrait être largement négatif en 2021, ce qui ralentira les entrées brutes dans les fonds en euros", indique le rapport. Le rendement réel après inflation est proche de -0,4%.

Découvrez notre gamme d'assurance vie

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Comment transférer le capital d'un vieux contrat d'assurance-vie peu performant ?
    27/09/2022
  • Image actualite 2
    Assurance vie : comment faire le bon choix entre sortie en rente ou en capital au moment de la retraite ?
    15/09/2022
  • Image actualite 3
    L’assurance-vie maintient le cap malgré les tourments du marché
    13/09/2022
  • Image actualite 4
    La remontée des taux relance la compétition entre les placements préférés des Français
    8/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt