mercredi06avril
Portrait d'un couple de personnes âgées à la maison et tenant leurs économies dans une tirelire â home finances concepts.

De quoi l’avenir sera-t-il fait ? Cette question, de plus en plus de Français se la posent, pensant que les années à venir vont encore être moins faciles et que le pouvoir d’achat sera en nette baisse. Les Français ont peur de tomber dans la précarité. Aussi, nombreux sont ceux qui préfèrent économiser pour prévenir les lendemains difficiles.

La culture du bas de laine perdure

Durant les périodes de confinement, en étant dans l’incertitude concernant le contexte économique, bon nombre de ménages ont entrepris de mettre de l’argent de côté.

Mais cette fois, il n’était pas question de faire de cette épargne un argent dormant. Les Français se sont mis en quête de placements sûrs et rentables.

Le recours au simulateur assurance vie est entré dans les mœurs, le produit présentant un meilleur rendement que le classique livret A et autres fonds en euros. Le plan d’épargne retraite (PER) est également de plus en plus plébiscité.

Autre remarque pertinente tirée d’une enquête récente, ce sont les ménages modestes qui sont les plus enclins à épargner.

Important 42 % des épargnants le font pour faire face aux difficultés futures, 23 % pour des projets d’achats ultérieurs et 35 % pour avoir un revenu supplémentaire au moment de la retraite.

La retraite : un sujet qui fait toujours débat

Une étude récente s’est aussi intéressée à la vision qu’ont les Français de leur retraite future. Dans le cadre de cette même enquête, il a été demandé aux Français leur avis sur la réforme des retraites concoctée par le président Emmanuel Macron, notamment sur le départ à la retraite à 65 ans.

Cette réforme est loin de faire l’unanimité et trouve ses détracteurs, surtout auprès des professions intermédiaires (professeur des écoles, contremaître, infirmier en libéral…).

Ceux qui s’opposent au changement prévu ne veulent pas attendre 65 ans avant de quitter la vie active. Or, ces mêmes intervenants estiment que leur pension ne leur permettra pas de vivre correctement pendant leurs vieux jours. 28 % des sondés partagent ce point de vue (contre 21 % en 2017).

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Le Livret A reprend l’avantage face au contrat vie
    6/10/2022
  • Image actualite 2
    Le krach obligataire : une opportunité d’investissement à saisir
    6/10/2022
  • Image actualite 3
    Le profil type d’une bonne assurance-vie en 2022
    5/10/2022
  • Image actualite 4
    Le rendement moyen des fonds euros stagne
    4/10/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt