lundi25juillet
concepts de protection de la maison, Hands post protect over house.

Pour la seconde fois en dix ans, la rémunération des fonds en euros ne connaît pas de baisse sur l’année 2021. Comme pour 2020, le rendement moyen atteint 1,28%. Malgré tout, cette stabilité ne pourrait être qu’un répit de courte durée.

Dans le contexte économique actuel, l’inquiétude monte chez les ménages. Ils craignent de voir leur pouvoir d’achat fortement impacté et cela les pousse à épargner. Pourtant, malgré une revalorisation des taux des livrets d’épargne réglementée au 1er aout, l’inflation qui va friser les 7% en septembre rend ces placements de moins en moins rentables. C’est le cas aussi des fonds euros de l’assurance vie.

D’après un rapport publié le 13 juillet par la Banque de France, en 2021 le rendement moyen des fonds en euros - supports garantis des contrats d’assurance-vie - a atteint 1,28%. Ce taux est identique à celui de 2020 et permet de rompre pour la deuxième fois, avec la baisse qu'il connaissait jusqu’alors.

Une pseudo-stabilité qui reste incertaine

Selon l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), cette stabilité est notamment liée à la hausse du taux du Livret A. Fixé à 0,5% depuis le 1er février 2020, ce dernier est passé à 1% au 1er février 2022 ce qui a poussé les assureurs à réagir pour limiter la baisse tendancielle de la rémunération des fonds en euros. L’ACPR rappelle dans un récent rapport que leur rendement moyen était encore de 2,91% en 2012.

D’après le gendarme de la banque et de l'assurance, les « projections à moyen terme des taux de rendement sont soumis à une incertitude accrue et nécessitent d'analyser différents scénarios ». La revalorisation annoncée du taux du livret A de 1 à 2% au 1er août pourrait-elle encourager les assureurs à également rehausser la rémunération des fonds euros ? Rien n’est moins sûr.

Mais s’ils décident d’aller dans ce sens, ils pourront compter sur leurs réserves pour améliorer les rendements de l'assurance vie. En effet, toujours selon l'ACPR, la provision pour participation aux bénéfices (PPB), soit la part de bénéfices mise de côté par l'assureur et qu’il ne reverse pas immédiatement à ses clients, monte en moyenne à 5,4% des provisions d'assurance vie en 2021. Contre 5,1% en 2020.

Découvrez notre assurance vie sans frais d'entrée !

A découvrir également

  • Assurance vie : ces frais de gestion qui font baisser le rendement réel des unités de compte
    11/08/2022
  • Après 70 ans, un parent peut transmettre 150 000 euros à un enfant sans payer de droit de succession
    11/08/2022
  • L’or baisse ! Comment investir facilement sur la valeur refuge par excellence ?
    9/08/2022
  • La fiscalité avantageuse de l’assurance-vie compense son inertie
    8/08/2022

Archives

Etre rappelé par un conseiller
Nous envoyer un message
Parlons Placement
Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt