lundi21mars
Bonne famille élargie communiquant en marchant le jour de l'automne sur une colline.

L’année démarre sous les meilleurs auspices pour le marché français de l’assurance vie. France Assureurs annonce ainsi une collecte nette de 3 milliards d’euros en janvier dernier. Malgré la situation géopolitique mondiale, les acteurs du secteur disent n’anticiper qu’un impact très faible sur les résultats de l’exercice en cours.

Collecte record pour janvier et prise de risque accrue

Après une année 2020 marquée par la crise sanitaire, l’assurance vie a repris des couleurs en 2021 avec un dépôt record de 150 milliards d’euros. Le marché confirme sa bonne santé en ce début d’année. Le rapport de France Assureurs (anciennement Fédération française de l’assurance) pour janvier montre en effet une collecte de 3 milliards d’euros, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis environ trois ans.

Dans le détail, les cotisations augmentent de 300 millions par rapport à la même période l’an dernier, et s’élèvent à 13,8 milliards d’euros. Les prestations sont en revanche orientées à la baisse de 400 millions d’euros sur un an et tombent à 10,8 milliards d’euros.

Selon les données de la fédération,

Les épargnants osent à nouveau prendre des risques, poussés par la diminution de la rémunération des fonds en euros, pourtant sécurisés pour le capital.

Les cotisations en unités de compte (UC) ont ainsi enregistré une hausse de 800 millions d’euros sur le mois, pour s’établir à 5 milliards d’euros. Pour les professionnels du marché,

Ce choix traduit un retour de la confiance après le choc entraîné par la pandémie.

Important Entre fin janvier 2021 et fin janvier 2022, les encours des contrats d’assurance vie détenus par quelque 18 millions de Français pour environ 38 millions de bénéficiaires affichent une progression de 4,3 % et atteignent 1 871 milliards d’euros.

Impact limité de la guerre en Ukraine

Alors que la guerre en Ukraine continue de faire la Une de l’actualité, les épargnants peuvent légitimement s’interroger sur les conséquences économiques et sur un éventuel danger pour leurs placements personnels.

Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs tient à les rassurer, affirmant que

L’exposition des compagnies d’assurance tricolores dans les deux pays belligérants est très limitée, à moins de 0,03 %.

Pour lui, malgré les incertitudes que le conflit ukrainien fait peser sur l’économie nationale,

L’assurance vie constitue pour ses détenteurs un moyen efficace d’amortir les effets d’une éventuelle crise.

Les particuliers à la recherche d’une solution d’épargne à moyen ou long terme peuvent donc évaluer sans attendre l’intérêt de l’assurance vie grâce à un simulateur gratuit en ligne.

Ils ont le choix pour leurs investissements entre les fonds en euros, qui présentent un rendement et un niveau de risque faible, et les supports en Unités de Compte, plus risqués, mais également plus rémunérateurs.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Comment transférer le capital d'un vieux contrat d'assurance-vie peu performant ?
    27/09/2022
  • Image actualite 2
    Assurance vie : comment faire le bon choix entre sortie en rente ou en capital au moment de la retraite ?
    15/09/2022
  • Image actualite 3
    L’assurance-vie maintient le cap malgré les tourments du marché
    13/09/2022
  • Image actualite 4
    La remontée des taux relance la compétition entre les placements préférés des Français
    8/09/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt