vendredi02février
Baisse des finances d'assurance

À l’heure actuelle, la rémunération des contrats en euros est presque nulle. La période des rendements attrayants sans risque semble bel et bien terminée. Les épargnants n’ont d’autres choix que d’opter pour un investissement par objectif et des placements plus rémunérateurs mais risqués. Ils devront faire attention aux frais et aux pièges de l’immobilier.

Les contrats d’assurance-vie en euros rapportaient plus de 10% il y a 35 ans. Depuis maintenant quelques années, leurs rendements n’ont pas cessé de chuter. Il est temps pour les investisseurs d’abandonner progressivement ce placement. Aujourd’hui, ils doivent en effet changer leur stratégie d’investissement.

Même s’il semble intéressant d’investir dans l’immobilier, il faut savoir que cette solution présente des inconvénients majeurs. Il est plutôt préférable de réaliser un investissement dans des entreprises pour faire fructifier une épargne à long terme.

Comme la prise risque est plus élevée, l’investisseur sera tenté de se faire accompagner par un professionnel dans le domaine, ce qui n’est pourtant pas très conseillé.

Investir au sein d’une entreprise

La rémunération des contrats en euros s’établissait à plus de 4% l’an dernier. Les deux années précédentes, elle était encore attractive. Ce n’est plus le cas à présent. Les épargnants doivent trouver des solutions alternatives face à la baisse des rendements. Parmi elles, on distingue l’investissement dans une entreprise.

Afin de réduire les risques liés à son portefeuille, un investisseur devra opter pour la diversification. Il peut choisir la gestion sous mandat pour assurer la réussite du projet. Cependant, le service est assez coûteux.

Or, les produits souscrits comportent encore des frais de gestion annuels pouvant aller jusqu’à 3% par an. Ceux-ci devraient être évités au maximum. Il est alors plus intéressant d’investir dans les ETFs.

Les inconvénients d’un investissement immobilier

Comme les fonds en euros n’ont plus de succès, les Français préfèrent s’orienter vers l’immobilier. En effet, ils ont tendance à croire qu’il s’agit d’une valeur performante et sûre à long terme. Ces dernières décennies, les prix sont restés élevés en raison de la baisse des taux du crédit immobilier.

Ils vont cependant diminuer si les taux remontent. Par ailleurs, un actif immobilier n’est pas liquide. De plus, il est lié à d’importants frais de transaction.

Pour les agences et les notaires, ces derniers sont estimés entre 10 et 15% de la valeur du bien immobilier. Notons qu’une gestion locative demande également beaucoup de temps.

En outre, il vaut mieux investir par objectif pour pouvoir concrétiser un projet immobilier. Un investisseur peut adopter la même stratégie pour prévoir son départ à la retraite, le paiement des études de son enfant, etc.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos