mercredi26septembre
Français favorables transfert de contrat d'assurance

La loi visant à faciliter le changement de banque a fortement influencé le secteur financier. En effet, pour rester dans la compétition et pouvoir fidéliser au mieux leur clientèle, les établissements bancaires doivent jouer sur leur tarif et la qualité de leur service. Une situation similaire est attendue dans le secteur de l’assurance.

En France, la plupart les établissements financiers proposent des contrats d’assurance-vie. Banques ou structures spécialisées, tous possèdent une telle offre, afin d’attirer une clientèle connue comme appréciant de mettre de l’argent de côté.

L’assurance-vie reste pour l’heure, le placement préféré des Français. Toutefois, ces derniers s’attendent à une réforme importante du secteur afin d’optimiser au maximum leur avantage dans le but de jauger la satisfaction des épargnants, la Fintech Nalo, avec la collaboration avec YouGov, a effectué un sondage auprès des principaux concernés.

Dans la majorité, ces derniers déclarent qu’un dispositif visant à faciliter le transfert d’un contrat d’assurance-vie entre deux enseignes devrait être mis en place. Cette réforme coïncide avec la mise en examen de la loi Pacte par l’Assemblée nationale. Pour l’heure, aucun épargnant n’est décidé à franchir le pas. La raison serait la perte de l’ancienneté fiscale, qui est pourtant le principal critère rémunérateur du placement.

Le transfert des contrats d’assurance reste inintéressant

Jusqu’ici, aucun épargnant n’est tenté de changer d’établissement d’assurances, malgré la proposition d’une meilleure offre auprès d’une autre structure. En effet, selon la législation en vigueur, un détenteur de contrat vie ne peut transférer les sommes investies sur son contrat, à moins de clôturer son premier contrat. Or, cette situation engendre indéniablement la perte de l’ancienneté fiscale du placement. Une situation qui n’est guère intéressante pour lui.

70% des Français sont favorables à une réforme du secteur de l’assurance

Une enquête, initiée par YouGov, s’est focalisée sur la situation des assurances vie sur le territoire français ainsi que le niveau de satisfaction des épargnants. À l’issue de cette étude, la FintechNalo a pu déduire que sept Français sur 10 seraient favorables à une réforme qui autoriserait le transfert d’un contrat vie entre deux établissements d’assurances, et ce, sans perdre son ancienneté fiscale.

Ce sondage tombe d’ailleurs au bon moment, car l’Assemblée nationale est en plein examen de la loi Pacte, depuis le 5 septembre. Rappelons que cette législation est relative à la transformation ainsi qu’à la croissance des entreprises, et comporte plusieurs dispositifs intéressants sur l’assurance-vie. Nalo souligne même que :

Certains députés envisagent de présenter un amendement pour permettre le transfert des [contrats].

Nalo

Le résultat du sondage de YouGov précise que 74% des sondés espèrent qu’une mesure concernant le transfert de contrat vie soit inscrite dans cette nouvelle réglementation. Les chiffres montent à 86% auprès des personnes ayant déjà souscrit à ce type de service.

Selon ces répondants, un tel système :

  • améliorerait la rémunération de leur placement,
  • réduirait les frais y afférents
  • leur permettrait de profiter d’une meilleure offre et d’un meilleur service auprès d’un établissement axé sur le digital

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos