mardi04juin
Placement préféré bonne position

2019 est sans aucun doute propice pour l’assurance-vie, si l’on ne cite que le mois d’avril qui a enregistré une collecte nette record, un montant qui n’a plus été vu depuis plus de cinq ans. Il se trouve que le pouvoir d’achat des Français a reçu quelques coups de pouce cette année. Mais l’on a également observé qu’ils ont été moins dépensiers.

De fervents épargnants, les Français l’ont été davantage cette année. Il faut croire que les incertitudes socio-économiques sont pour beaucoup dans cette forte appétence pour l’épargne, d’autant plus que la majorité de la population tend à opter pour les placements sécurisés pour mettre leur argent de côté. Sauf que le renforcement de la capacité d’achat et la consommation des ménages ne sont pas à exclure.

Dans tous les cas, l’assurance-vie se trouve parmi les heureux élus. Le placement a, de ce fait, clôturé les quatre premiers mois de 2019 avec des chiffres largement supérieurs par rapport aux résultats de 2018, depuis le volume des versements jusqu’au montant de sa collecte nette.

Une année fortement dynamique

Les événements survenus au cours du dernier trimestre de 2018, le mouvement des Gilets jaunes en l’occurrence, ont motivé le gouvernement à instaurer certaines mesures en vue d’optimiser le pouvoir d’achat des ménages. D’un autre côté, ces derniers se sont limités à des consommations minimes étant donné les circonstances.

Ce qui leur a permis de renforcer leur épargne, comme l’explique Philippe Crevel, à la tête du Cercle de l’Épargne, dans ces propos :

L'assurance-vie bénéficie tout à la fois de l'augmentation du pouvoir d'achat en ce début d'année et du refus des ménages à s'engager dans des dépenses importantes.

Philippe Crevel

Les données statistiques révélées par la FFA (Fédération française de l’assurance) au jeudi 23 mai dernier le prouvent d’ailleurs. En effet, 50,4 milliards d’euros ont été versés auprès des distributeurs d’assurances vies au cours des quatre premiers mois de l’année. Un montant qui se révèle être supérieur de 1,3 milliard par rapport à celui enregistré sur la même période en 2018 et portant l’encours de ce placement à 1 745 milliards d’euros à fin avril 2019 (+2,5% en glissement annuel).

Le mois d’avril a été particulièrement porteur puisqu’il faut revenir jusqu’en début 2013 pour observer des résultats pareils : 3,4 milliards d’euros de collecte nette, soit 1,1 milliard de plus que celle réalisée en mars s’élevant à 2,3 milliards d’euros. À titre d’indication, celle enregistrée en janvier 2013 s’établissait à hauteur de 3,6 milliards.

Par ailleurs, les rachats et transmissions en cas de décès du contractant ont été moins élevés cette année par rapport au montant des prestations relevées entre janvier et avril 2018, à raison de 39,2 milliards d’euros. Ce qui a généré une collecte nette de 11,2 milliards sur cette même période, contre 8,1 milliards l’année dernière.

Un engouement vers les supports sécurisés

Si en plaçant de l’argent, l’on s’attend généralement à ce qui ce dernier fructifie, il en est autrement pour les Français. Pour eux, la sécurité prime la rentabilité. C’est la raison pour laquelle les fonds en euros, des supports offrant au capital une garantie, sont plus plébiscités que les unités de compte (UC) qui exposent les fonds à la volatilité des marchés financiers.

Pour preuve, moins d’un quart seulement (23%) des cotisations ont été placées sur ces enveloppes à risques alors que le ratio était de 28% l’an dernier. À Philippe Crevel de souligner :

L'évolution plus hasardeuse des marchés financiers explique cette baisse.

Philippe Crevel

Il faut toutefois savoir que les contrats en UC requièrent moins de fonds propres en comparaison avec ceux en euros. Ce qui pousse aujourd’hui les compagnies d’assurances, toujours en quête de profits, à promouvoir par tous les moyens possibles ce type de placement.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos