Envie de produire un film, tout en réalisant des économies d'impôts ? Pour ceux qui souhaitent être les producteurs d'un jour, les souscriptions seront bientôt ouvertes pour les SOFICA, les Sociétés pour le financement du cinéma et de l'audiovisuel. Cette année, ce placement sera encore plus attractif avec une réduction d'impôt majorée à 48% du montant investi contre 36% jusqu'à l'année dernière. Ce qui ne change pas en revanche, c'est la rareté de l'enveloppe accordée par la Direction Générale des Finances Publiques et le Centre National du Cinéma et de l'image animée (CNC).

    >> Je m'inscris pour être alerté(e) en priorité du lancement de l'offre SOFICA 2017

    Le cinéma : un loisir prisé des Français



    La fréquentation des salles françaises a fait preuve de résistance en 2016 avec 213 millions d'entrées, soit la deuxième meilleure année depuis 1967. Ce résultat est au-dessus du niveau moyen des dix dernières années. La fréquentation des salles de cinéma en France est toujours en 2016 la plus élevée d'Europe. La France détient en effet le premier parc cinématographique d'Europe avec 9 écrans pour 100 000 habitants. Le cinéma reste l'un des loisirs les plus prisés des Français car accessible.

    Action !



    Pour investir dans le cinéma tout en réduisant ses impôts (qui ont sacrément augmenté depuis ces dernières années), il n'y a pas pléthore de solutions, surtout que les niches se réduisent comme peau de chagrin. Exceptées les SOFICA, qui ne sont pas encore menacées par les divers coups de rabot. Elles permettent aux particuliers d'investir dans le cinéma tout en bénéficiant une réduction d'impôt de 48%* du montant investi contre 36%* l'an passé. Autrement dit, un investissement de 18.000 euros dans une SOFICA permet d'alléger sa feuille d'imposition de 8.460 euros contre 6.480 euros jusqu'en 2016.

    Le législateur a décidé de revenir au niveau de 2010 afin de récompenser l'efficacité et la pertinence de ce dispositif de soutien à l'industrie cinématographique et audiovisuel.

    >> Je m'inscris pour être alerté(e) en priorité du lancement de l'offre SOFICA 2017

    Un produit rare



    Mais au-delà de la réduction d'impôts qu'elle offre, la SOFICA est un produit unique qui permet aux particuliers de financer la création cinématographique française. Ainsi depuis plus de 30 ans, les SOFICA ont collecté 1,5 milliard d'euros et participé au financement de nombreux films français que vous avez peut-être pu voir au cinéma ou à la télévision. Et avec 1,2 milliard d'euros en 2016, les investissements dans les films français progressent de 18,1 %, selon le CNC.

    Du fait de leur rareté et de la réduction d'impôt accordée en contrepartie d'une souscription, les SOFICA sont des produits de défiscalisation très recherchés. L'an dernier, seules 11 SOFICA ont été agréées.

    Alors, pour faire partie du cercle très fermé des détenteurs de SOFICA, MonFinancier vous propose dès à présent de vous inscrire gratuitement et sans engagement afin que nous puissions vous avertir en avant-première dès le lancement de notre offre !

    >> Je m'inscris pour être alerté(e) en priorité du lancement de l'offre SOFICA 2017




    Communication publicitaire non contractuelle

    *Ce régime attrayant ne doit pas faire oublier que cet investissement comporte aussi des risques (Risque d'illiquidité, de pertes en capital)... Certes, les meilleures SOFICA permettent de retrouver sa mise en l'espace de cinq années avec un rendement de 7% à la clé avec l'avantage fiscal compris ! Mais les moins chanceux peuvent ne pas échapper à certaines déconvenues comme un risque de perte en capital ainsi qu'une absence de liquidité jusqu'au terme (minimum 5 ans, maximum 10 ans). Ainsi, les SOFICA ne doivent pas dépasser 5 à 10% d'un patrimoine mobilier.
    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos