vendredi20avril

Réunion de l'OPEP aujourd'hui. Et ils vont pouvoir se dire mission accomplie. Spectaculaire changement de situation en un peu plus d'un an. Rappelez-vous que l'Arabie Saoudite se battait contre un cours du pétrole en chute libre. En janvier 2016 le pétrole était sous les 30 dollars. Hier il cotait plus de 70 dollars au plus haut depuis 4 ans.

>

La stratégie de l'arabie saoudite

Elle a lutté pour convaincre les membres de l'OPEP d'accepter des quotas de production. Et ces quotas ont été renouvelés à chaque réunion de l'OPEP et, encore plus surprenant, ces quotas ont été presque respectés. La Russie a également joué le jeu et a accepté aussi de contrôler sa production. Le but était simple. Faire remonter les cours du pétrole au-dessus des 50 dollars et liquider les stocks massifs de pétrole que les États-Unis avaient accumulés

Objectifs atteints

Et sur les deux tableaux l'objectif a été atteint. L'Arabie Saoudite ne parle plus de 50 dollars mais elle évoque maintenant un cours d'équilibre à 70 dollars et on y est aujourd'hui après la hausse de ces derniers jours. Un pétrole au plus haut depuis 4 ans. Et les stocks de pétrole sont au plus bas depuis trois ans et reviennent en dessous du niveau moyen des 5 dernières années. L'OPEP va donc devoir décider aujourd'hui avec des partenaires comme la Russie si elle continue à maintenir la pression en maintenant ses quotas de production. Le contexte de reprise économique mondial lui est évidemment très favorable ainsi que les tensions géopolitiques récentes qui ont poussé le pétrole à la hausse.

Où est le pétrole de schiste ?

Et le fameux pétrole de schiste américain dans tout ça ? C'est un peu la surprise de l'année. Le raisonnement était simple : dès que le cours du pétrole remonte, les producteurs américains de pétrole de schiste retrouvent une profitabilité qui leur permet de produire massivement, d'engranger des bénéfices et d'inonder le marché. Et donc de faire retomber les cours. Et pour l'instant ça ne s'est pas produit. Peut être que les producteurs américains eux aussi n'ont pas envie de voir les cours chuter. Les cours actuels du pétrole sont une vraie surprise. S'ils se maintenaient d'ailleurs à ce niveau, on recommencerait encore à parler d'inflation. Mais ça c'est une autre histoire...

L'administration trump et la banque centrale

Trump s'était abstenu de critiquer la Banque centrale américaine pendant sa première année de pouvoir mais depuis quelques semaines des membres de son administration commencent à la critiquer ouvertement. En effet Trump ne veut pas de hausses de taux d'intérêt qui pourraient freiner le rebond de la croissance...On saura bientôt si la FED sous Trump reste une banque centrale indépendante...

La réforme du livret a

Comme évoqué il y a quelques jours, le gouvernement a décidé de modifier la formule de taux du Livret A. Dans un souci de simplification, le taux sera désormais fixé comme la moyenne semestrielle du taux d'inflation et des taux interbancaires à court terme (Eonia). Le taux sera arrondi au dixième de point le plus proche. Surtout, le gouvernement a décidé de fixer un taux plancher à 0.5%. Jusque là, le taux du Livret A ne pouvait, en théorie, descendre sous le niveau moyen de l'inflation hors tabac des 6 derniers mois. En théorie car le taux fixé par Bercy jusqu'en 2020 (0.75%) se situe en-dessous de celui de l'inflation moyenne sur 6 mois. Le gouvernement vient donc de valider le fait que le Livret A ne protège plus de l'inflation....Quand on pense qu'il y a encore des gens qui placent une bonne partie de leur épargne sur le Livret A... incompréhensible alors que dans l'assurance-vie, les meilleurs fonds en euros ont fait plus de 2 %, sur l'année, sans aucune durée de blocage (vous pouvez retirer vos fonds à tout moment) et qu'ils bénéficient d'une fiscalité très douce (surtout les contrats de plus de 8 ans). Découvrez notre palmarès des fonds en euros

Le bide du jour

Et c'est tant mieux. L'appel de la CGT hier pour une convergence des luttes entre cheminots, fonctionnaires, étudiants a été un échec. Peu de manifestants. Peu de mobilisation. Le chant du cygne...?

LE CARTON DU JOURJeff Bezos a révélé pour la première fois le nombre d'abonnés à Amazon Prime, un programme créé il y a 13 ans. Plus de 100 millions d'abonnés. 8000 villes dans le monde. 5 milliards de produits expédiés à ces abonnés. Des chiffres qui donnent le tournis...Comme tous les chiffres d'Amazon.

La passation de pouvoir du jour

Annonce surprise hier à l'AG de Vivendi. Vincent Bolloré quitte la présidence du conseil de surveillance qu'il transmet à son fils, Yannick.

Les tchèques du jour

Mais qu'est ce qu'il se passe? Pourquoi les tchèques se sont-ils pris de passion pour la presse française? Après l'annonce du rachat d'une grande partie des titres de Lagardère par Czech Media Invest, celui-ci serait également intéressé par "Marianne". Étonnant tout cela.

C'est votre argent exceptionnel

On va rejouer les évènements les plus marquants des dernières semaines et vous conseiller avec nos Jedi de l'économie et de la finance: Il parle plus vite que son ombre mais il faut l'écouter avec attention, Alexandre Baradez, chef de la stratégie de marché, IG; François Chaulet, Directeur général, Montségur Finance; Michel Ruimy, économiste et professeur à l'ESCP-Europe; Eric Bleines, Directeur de Gestion Actions Swiss Life Banque Privée; Christopher Dembik, responsable groupe de la recherche macroéconomique à Saxo Bank et Laure Closier. 19h sur BFM Business.

Du côté des marchés

Le CAC 40 s'est offert hier une 6ème séance consécutive de hausse (+0.21%) mais redonne 0.09% à5 386 points à l'ouverture ce matin. Paris est peu perturbée par les doutes à Wall Street. Le Dow Jones a subi une deuxième séance consécutive de baisse (-0.69%) plombé notamment par les résultats décevants de Procter & Gamble et des nouvelles craintes sur la hausse des rendements américains. Le Nasdaq a lui perdu 0.78% dans le sillage de la baisse d'Apple (-2.85%). La marque à la pomme est impactée par l'alerte sur les revenus de Taiwan Semiconductor alors que Morgan Stanley juge que cette alerte traduit surtout la faiblesse des ventes d'iPhones d'Apple.Tandis que le pétrole culmine à 73.7 usd, l'or et l'eurodollar restent toujours scotchés à 1342 usd et 1.235 usd.

On s'en fout?

Encore des changements possibles chez Europe 1 qui ne s'en sort pas, avec l'arrivée possible du numéro 2 de Radio France Laurent Guimier et un éventuel départ de Patrick Cohen de la matinale; Aéroports de Paris prend le contrôle de l'aéroport d'Amman; Toujours pas de gouvernement en Italie et aucun progrès dans les négociations; Demain c'est le disquaire day, l'occasion d'acheter des vinyles; Les syndicats de la SNCF ne veulent plus négocier avec le Ministre des Transports mais avec Matignon en direct; Fin de l'occupation de Tolbiac, évacuation par la police; Netflix a dépassé le milliard de dollars d'investissements en contenus européens; Merkel et Macron se sont vus hier à Berlin et ont confirmé une feuille de route pour une réforme de l'Europe en juin; L'ETA demande pardon pour le mal qu'elle a causé.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos