Graphique avec flèche vers le haut

    Trois mois après son lancement, notre fonds daté Meilleurtaux Horizon 2028 affiche d’excellentes performances. Dans une allocation bien diversifiée, les obligations sont plus que jamais incontournables. Quelle est la stratégie de notre fonds ? Quelles sont ses performances ? Quelles perspectives pour 2024 ? Est-il urgent de souscrire ? On vous explique tout dans cet article !

    Un contexte favorable

    Avec la hausse des taux, les obligations sont redevenues incontournables ces derniers mois pour les investisseurs. Certaines offrent de généreux rendements, pour une prise de risque limitée. Encore faut-il bien les sélectionner et ce n’est pas évident pour l’investisseur particulier. C’est notamment vrai pour les obligations d’entreprises. Avec les fonds datés, aussi appelés “fonds à échéance”, les investisseurs particuliers peuvent investir facilement sur un grand nombre d’obligations d’entreprises, à moindres frais.

    L'avantage principal de ces fonds est leur stabilité, car ils conservent les obligations jusqu'à leur échéance, ce qui limite la volatilité. Cependant, il n'y a aucune garantie de rendement ni de préservation du capital, car il existe un risque de défaut de l'émetteur de l'obligation. Pour limiter ce risque, les gérants de ces fonds investissent sur des dizaines d’obligations d’entreprises. La qualité de la signature de ces entreprises émettrices influe sur le niveau de risque et de rendement du fonds.

    Comme toujours en matière d’investissement, une rentabilité élevée implique une prise de risque élevée. Sur le marché obligataire, plus le coupon fixé lors de l’émission de l’obligation est élevé et plus le risque de défaut de l’entreprise est important.

    Généralement, on distingue les obligations en deux grandes familles : les « investment grade » et les « high yield ». La première famille désigne les obligations émises par les emprunteurs les plus fiables et les mieux notés par les agences de notation (AAA à BBB-). Les rendements sont compris entre 3 et 4%, voire 5% pour les moins sûres (les BBB-). Les « high yield » sont des obligations bien plus spéculatives, associées à des émetteurs plus risqués et offrant donc des coupons bien supérieurs, souvent supérieurs à 6% par année.

    Elles sont notées de BB+ à D selon l’agence de notation Standard & Poor’s. En somme, les premières sont peu risquées et peu rémunératrices, les secondes sont plus risquées et donc plus rémunératrices. Afin d'optimiser le couple rendement/risque, l'épargnant aura donc intérêt à investir sur un panier d'obligations composé à la fois d'« investment grade » pour la sécurité et de « high yield » pour le rendement, avec donc une grande diversification pour mutualiser le risque et ne pas être trop affecté dans le cas où un émetteur ferait défaut.

    Évolution des rendements de l’OAT 10 ans et de Meilleurtaux Horizon 2028 sur trois mois :

    Evolution rendements OAT 10 ans et Meilleurtaux Horizon 2028 sur trois mois

    En noir : l’évolution du rendement de l’obligation souveraine française à 10 ans

    En rouge : l’évolution du rendement de Meilleurtaux Horizon 2028

    L’inflation reflue et les investisseurs tablent sur une baisse des taux en 2024, opérée par les banques centrales. Sur les marchés obligataires, les taux à court et long terme ont déjà initié ce mouvement de baisse. Meilleurtaux Horizon 2028 se distingue depuis son lancement avec une performance élevée de 3,5%* ! grâce à un portefeuille composé d’obligations d’entreprises de qualité.

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    Les choix de meilleurtaux horizon 2028

    Sur le marché, les investisseurs particuliers ont désormais accès à un grand nombre de fonds datés. Pourquoi privilégier notre solution d’investissement ? Rendement élevé, visibilité, maîtrise des risques et diversification sont les maîtres-mots de notre stratégie.

    Le fonds Meilleurtaux Horizon 2028 est un fonds obligataire à échéance agréé par l’Autorité des Marchés Financiers et géré par la société de gestion Financière Arbevel. Sa durée de vie est de 5 ans, soit jusqu’au 31 décembre 2028 au plus tard. Le rendement annualisé à maturité visé est de 5% / an net des frais de gestion, en contrepartie d’un risque de perte en capital. Au 30 novembre 2023, le rendement annualisé à maturité s’élève à 4,7%* !

    Un partenaire solide. Pour ce fonds, Meilleurtaux s’est en effet associé à Arbevel, société de gestion indépendante et reconnue dans la gestion d'actifs. Arbevel gère plus de 2 milliards d’euros d’encours, dont 750 millions sur la classe d’actifs obligataire, suivis par 15 analystes/gérants. Le fonds est composé de 75 titres (75 émetteurs différents), sans biais sectoriel, majoritairement européens dont un tiers d’entreprises françaises. Le fonds exclut volontairement les banques et le secteur immobilier. Au maximum, 2% de l’allocation est dédiée à une seule et même cible, limitant le risque en cas de défaut de paiement.

    AllocationMH2028

    Contrairement à beaucoup de produits concurrents, Meilleurtaux Horizon 2028 n’est pas investi sur des obligations perpétuelles, ni dans des obligations convertibles. Le fonds privilégie des cibles de qualité, majoritairement à haut rendement et avec pour objectif de voir sa notation moyenne s’améliorer dans les prochaines années. Et pour cause, bon nombre d’obligations en portefeuille sont notées “BB” et Arbevel s’attend à ce que leur note s’améliore, sans impact négatif sur leur rendement. Le segment BB offre un couple rendement / risque attractif et une rémunération bien supérieure à l’inflation.

    Meilleurtaux Horizon 2028 est également un fonds européen et se distingue là aussi d’autres fonds datés très populaires. Les émetteurs des obligations en portefeuille exercent une écrasante majorité de leur activité en Europe et adoptent une posture bien souvent plus conservatrice que leurs homologues américains (moins de fusions–acquisitions, impact de la crise de la dette souveraine européenne qui a changé les comportements, matelas de liquidité plus épais au bilan).

    Les obligations ont globalement une échéance en 2028, et appartiennent majoritairement à la classe « High Yield », avec une note moyenne à BB et un rendement actuariel moyen de 6,5% au moment du lancement. Quelques noms : Iliad, Verisure, Faurecia, Duffry.

    Dans le portefeuille, plusieurs entreprises ont fortement contribué à l’excellente performance du fonds depuis son lancement. Citons par exemple : United Group (+0,12%*), Lufthansa (+0,11%), Adevinta (LeBonCoin) avec +0,10% ou encore CGG (+0,10%) et Faurecia (+0,10%).

    Quelles perspectives ?

    Pour profiter à plein du potentiel du fonds, il y a urgence à souscrire. Et pour cause, le potentiel à horizon 2028 va s’amenuiser à mesure que le temps passe. Quelques opérations de qualité ont déjà été réalisées durant les trois premiers mois de lancement.

    En effet, le gisement crédit du fonds a plutôt gagné en qualité ce qui a permis d’observer des relèvements de notation de la part des agences de rating (S&P, Moody's et Fitch). Le fonds a bénéficié de ce mouvement. Une source supplémentaire de performance trouve son origine dans les opérations d’acquisitions. En effet, un acquéreur se doit le plus souvent de rembourser la dette de la cible au prix d’émission. S’agissant de dettes décotées, le gain en capital est immédiat. C’est ce qui s’est passé avec Adevinta (propriétaire du site LeBonCoin notamment) dont l’obligation à 3% à horizon novembre 2027 valait 93% au mois de septembre et en vaut 100% aujourd’hui. L’entreprise fait l’objet d’une OPA.

    Pour les prochains mois, quel est le scénario d’investissement privilégié ? Le marché converge vers un scénario de croissance molle durable associé à un mouvement de désinflation qui s’inscrit un peu plus dans la durée (sans pour autant basculer en déflation). C’est le “Grand ralentissement économique” anticipé par Marc Fiorentino.

    Petit à petit, les moteurs de l’inflation s’éteignent les uns après les autres. La hausse des taux courts semble terminée et nous n’anticipons pas de récession économique dure. C’était le scénario dominant de la stratégie du fonds : les banques centrales en ont fini avec les hausses de taux et le prochain mouvement sera une baisse en 2024.

    Gagner en visibilité monétaire était la clé pour décider les investisseurs institutionnels à déployer plus d’argent sur les actifs risqués et sur le crédit en particulier. C’est désormais chose faite et ils ont déployé des liquidités ces dernières semaines, ce qui a poussé les valorisations des obligations à la hausse. Rappelons que quand les taux montent, la valeur des obligations baisse. Et inversement, quand les taux baissent, la valeur des obligations monte.

    Dans ce contexte qui voit les salaires progresser plus vite que l’inflation, c’est le pouvoir d’achat des ménages qui est restauré progressivement après des mois de disettes. Cela a bénéficié en premier lieu aux secteurs qui y sont le plus sensibles à savoir les loisirs (le fonds est exposé aux dettes privées de Lufthansa, Dufry, Accor et Edreams) et l’automobile (IHO, Mahle, Faurecia, ZF), deux secteurs de poids dans la stratégie.

    Évoquons enfin le scénario noir. Pour rappel, le rendement annualisé visé à maturité (2028) est de 5%* net des frais de gestion du support. Ce rendement peut être impacté par un défaut de l'émetteur d'un titre en portefeuille. Selon les estimations d’Arbevel, si 5% des émetteurs font défaut, le rendement serait alors de 4% net de frais de gestion (estimations basées sur taux de recouvrement de 30%), et de 3,3% si 10% font défaut (10% étant le taux de défaut du marché à haut rendement lors de la crise de la dette européenne en 2009). L'investisseur réaliserait une perte à l'échéance si plus de 30% des émetteurs font faillite. Un scénario noir pour l'économie.

    MTHorizon2028

    Le fonds Meilleurtaux Horizon 2028 est accessible sans frais d’entrée sur nos contrats d’assurance vie, contrats de capitalisation et Plan d’Épargne Retraite. L'investisseur peut ainsi profiter des avantages, notamment fiscaux, de ces différentes enveloppes. Le minimum d'investissement est de 500 euros. Et… il est encore temps d’y souscrire !

    Découvrez notre assurance-vie sans frais d'entrée

    Communication à caractère promotionnel sur un instrument financier complexe et qui peut donc être difficile à comprendre.

    * Les objectifs présentés s'entendent hors prélèvements fiscaux et sociaux et hors frais de gestion applicables aux contrats concernés, sous réserve de conservation du support jusqu'à la date de remboursement et en l'absence de faillite ou défaut de paiement de l'émetteur et / ou du garant. Une sortie anticipée du support (par suite de rachat, d'arbitrage ou de décès prématuré de l'assuré) se fera à un cours dépendant de l'évolution des paramètres de marché et pourra donc entraîner un risque de perte en capital, non mesurable a priori.

    Il est recommandé aux investisseurs de consulter le Prospectus de Base, la Brochure commerciale ainsi que le KID, disponibles sur la page du support d’investissement, pour y trouver une description détaillée des Titres et, en particulier, revoir les Facteurs de Risque associés à ces titres.

    Cette communication, à caractère promotionnel, vous est fournie à titre purement informatif. Elle ne constitue ni une recommandation personnalisée ou conseil en investissement, ni une offre, ni une sollicitation en vue de la souscription du fonds Meilleurtaux Horizon 2028. Financière Arbevel attire l’attention des investisseurs sur le fait que tout investissement comporte des risques et vous invite à vous référer au prospectus de l’OPCVM et au document d’informations clés avant de prendre toute décision finale d’investissement. MeilleurTaux Horizon 2028 présente notamment un risque de perte en capital.

    Les opinions et estimations données dans cette communication constituent notre jugement et sont susceptibles de changer sans préavis, de même que les éventuelles assertions quant aux tendances des marchés financiers, qui sont fondées sur les conditions actuelles de ces marchés. L’information fournie ne doit pas être considérée comme exhaustive. Aucun engagement n’est pris par Financière Arbevel quant à la réalisation des prévisions évoquées dans cette communication.

    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives