lundi27juillet

Une nouvelle étude concernant les conditions de vie des futurs retraités qui va faire grincer des dents. Selon un document du service des statistiques DREES, le montant de la pension de retraite par rapport au salaire de fin de carrière se réduit au fil des générations. Et pour les femmes, le montant de la pension est plus faible que pour les hommes...

    Le montant des pensions perçues à la retraite s'étiole tout comme le temps

    Pour les retraités de génération 1946, le taux de remplacement (c'est-à-dire le pourcentage du revenu d'activité que conserve un salarié lorsqu'il fait valoir ses droits à pension) médian en fin de carrière s'élève à 74,0 % pour les hommes et 72,5 % pour les femmes. Mais derrière ces taux, de fortes disparités existent : 10 % des retraités perçoivent une pension correspondant à moins de 53,4 % de leur salaire net moyen de fin de carrière, tandis que 10 % d'entre eux reçoivent une pension supérieure à 92,5 % de leur salaire net moyen de fin de carrière.

    Le pourcentage du salaire touché à la retraite baisse en fonction du salaire

    Le pourcentage du salaire diminue, en général, avec le salaire. Pour les salaires inférieurs à 3 000 euros nets mensuels, les hommes ont des taux de remplacement médians plus élevés que les femmes. Pour les salaires plus élevés, leur taux de remplacement sont très proches.

    Plusieurs règles du système de retraite peuvent expliquer cette baisse du taux de remplacement selon le niveau de salaire de fin de carrière, en cause notamment la réforme de 1993 qui a modifié les années retenues (25 au lieu de 10 auparavant) pour le calcul du salaire annuel moyen dans le privé.

    Par ailleurs, le rendement du point des régimes complémentaires a baissé. Ainsi, le taux de remplacement médian par le régime complémentaire de retraite passe de 39 % pour la génération 1936 à 29 % pour la génération de 1946. Ainsi, pour une carrière complète, Le pourcentage du salaire touché à la retraite médian est passé de 80 % à 75 % entre les générations 1936 et 1946.

    Sauvez votre retraite

    On vous aura prévenu...Des solutions existent pour éviter de subir une perte brutale de vos revenus au moment de votre départ à la retraite. Il est temps, si vous ne l'avez pas encore fait, de vous organiser. Pour préparer l'avenir, il existe des contrats d'assurance-vie spécial retraite. MonFinancier y a pensé pour vous avec le contrat MonFinancier Retraite Vie, dont le fonds euros, Suravenir Opportunités**, a rapporté 3.85% en 2014*

    >> Intéressé(e), vous pouvez effectuer une demande de documentation sur le produit.

    * Afin de souscrire le fonds en euros Suravenir Opportunités dans le cadre de la gestion libre, chaque versement doit comporter au minimum 25 % de supports en unités de compte (UC).

    ** Taux de participation aux bénéfices et de frais annuels de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux et hors frais éventuels liés à la garantie décès du fonds SURAVENIR OPPORTUNITÉS. Garantie en capital hors fiscalité et/ou frais liés au contrat. Contrairement aux fonds en euros à capital garanti, les unités de compte ne garantissent pas le capital versé et sont soumises aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse. Les performances et rendements passés ne préjugent pas des performances et rendements futurs.

    Voir modalités dans les Conditions Générales du contrat MonFinancier Retraite Vie.

    Communication non contractuelle à caractère publicitaire.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos