mercredi15février

Le financement du système des retraites grand corps malade de la France ? Oui à en croire la dernière étude réalisée par Bloomberg sur l'état de santé des caisses de retraites en France. Avec seulement 2,2 actifs par retraités, les Français seraient avec les actifs singapouriens, ceux qui portent le plus sur leurs épaules, les retraites des seniors.

    Seulement 2,2 actifs pour un retraité



    On devrait décerner une médaille aux actifs français. Selon une étude menée par Bloomberg, les actifs français sont ceux qui supportent le plus le poids du financement des retraites. Le rapport actifs/retraités est actuellement le plus déséquilibré du monde avec 2,2 actifs pour un retraité. La France se retrouve ainsi en tête de ce classement avec Singapour. Comment Bloomberg a réussi à faire son compte ? L'agence a pris en compte l'âge légal de départ à la retraite dans de nombreux pays sur la planète pour estimer la population d'inactifs. Et les 178 pays comparés dans l'étude, la situation de la France serait ainsi "inquiétante voire économiquement désastreuse". Et avec le vieillissement de la population, l'état des caisses de retraite devrait se dégrader dans les années à venir.

    Avec une croissance galopante du nombre de seniors en France, où en 2020 une personne sur trois aura plus de 60 ans, la viabilité du système est en effet de plus en plus menacée. D'autant plus que l'âge moyen du départ à la retraite, situé parmi les moins élevés du monde (61,6 ans) implique que les actifs français sont plus mis à contribution que les Allemands, Britanniques ou Américains.

    Reculer l'âge de départ à la retraite : une fausse bonne idée ?



    Il suffirait donc de relever l'âge de la retraite pour que l'économie se porte mieux ? Dans la réalité, c'est plus compliqué. A court terme, un relèvement de l'âge pourrait susciter un surcroît de chômage, selon la dernière étude du COR publiée à ce sujet. Quant aux deux autres options : augmenter les cotisations sociales ou baisser le montant des pensions, le choc serait récessif. Il semblerait alors que relever l'âge du départ à la retraite soit la moins pire des solutions. Là où le bât blesse, c'est qu'une part non négligeable de seniors est exclue du marché du travail... A 60 ans, une personne sur trois n'est ni à la retraite, ni en situation d'emploi. L'État aurait beau augmenter l'âge de départ à la retraite à 65 ans, s'il n'y a pas de travail pour les seniors, ceux-ci n'auront d'autres choix que le chômage ou la baisse de leurs pensions.

    Quoi qu'il en soit, les responsables politiques devront mettre en place des réformes afin de garantir la viabilité du système de retraite par répartition. Et quelque soit l'option retenue (baisse des pensions, hausse des cotisations ou allongement de la durée de vie active), ces réformes seront douloureuses pour les Français.

    Le temps presse. Alors que les pensions sont condamnées à diminuer, avoir un revenu additionnel doit être votre principale préoccupation. Car une chose est sûre, les pistes qui sont sur la table des négociations pour sauver les deux régimes de retraite complémentaires ne vont pas donner le sourire aux futurs retraités. Sauf si on anticipe en se constituant une épargne retraite.

    >> Je m'informe sur le contrat d'assurance-vie spécial retraite


    Ne passez pas à côté de votre retraite !



    Il est donc essentiel de se préparer le plut tôt possible pour maintenir un niveau de vie à la hauteur de son train de vie. Pour cela, il existe différentes solutions. Et l'assurance-vie, notamment grâce à sa fiscalité douce est le véhicule idoine pour préparer sa retraite.

    Parmi les contrats qui existent sur le marché, MonFinancier Retraite Vie tire son épingle du jeu avec Suravenir Opportunités et son fonds en euros dédié à l'assurance-vie en ligne. Celui-ci qui impressionne en dévoilant au titre de 2016 un rendement de 3,10% net*! Le fonds conforte sa place parmi les meilleurs fonds en euros sans frais d'entrée dans l'univers de l'assurance-vie en ligne !

    À titre d'exemple, une personne qui verse 150 euros par mois dans un contrat d'assurance vie sans frais d'entrée offrant un rendement de 3%* par an se constituera au bout de 20 ans une épargne de 49.000 euros. De quoi bénéficier d'un complément de revenus de 270 euros par mois pendant 15 ans. Et compenser en partie la baisse des revenus au moment du départ à la retraite.

    >> Je reçois une information détaillée sur le contrat MonFinancier Retraite Vie et son fonds en euros performant




    Communication publicitaire à but non contractuelle

    *Taux de revalorisation net de frais annuels de gestion, hors prélèvements fiscaux et sociaux et hors frais éventuels au titre de la garantie décès.
    Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs.
    Pour accéder au fonds en euros Suravenir Opportunités, chaque versement doit comporter au minimum 30 % en Unités de Compte, lesquelles présentent un risque de perte en capital.

    MonFinancier Retraite Vie est un contrat individuel d'assurance vie assuré par SURAVENIR, Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital entièrement libéré de 400 000 000 euros. Société mixte régie par le Code des Assurances / Siren 330 033 127 RCS Brest. Siège social : 232 rue Général Paulet - BP 103 - 29802 Brest Cedex 9.

    Archives

    Etre rappelé
    par un conseiller
    Nous envoyer
    un message
    Parlons Placement
    Nos solutions
    M VIE Notre gamme
    d’assurance vie
    Plus d'infos
    M SCPI Nos SCPI en direct
    Plus d'infos
    M investissement Nos fonds structurés
    Plus d'infos