DISPOSITIF COVID-19 En savoir plus

Dans le contexte actuel, nos équipes restent mobilisées et opérationnelles à distance. Les agences sont fermées.
1. Contactez-nous de préférence par email, et sinon au 0800 113 133 (Service & appel gratuits).
2. Limitez au maximum les échanges par courrier et privilégiez vos opérations (arbitrages, versements, rachats partiels) via votre accès Client en ligne.

lundi24juin

C'est parti.Dès mercredi l'ordonnance sur l'épargne-retraite sera soumise à un comité d'experts (Les Échos).Et avant la fin de Juillet, les mesures sur la nouvelle épargne-retraite devraient être adoptées.

>

Harmonisation

C'est le maître-mot de la réforme de l'épargne-retraite.Trop de produits.Trop de règles différentes.Trop de différences de fiscalité.Et à l'arrivée, un échec relatif avec un encours d'épargne-retraite de 200 milliards d'euros contre 1750 milliards d'euros pour l'assurance-vie.

Les grandes lignes

Tout d'abord, élément nouveau: la transférabilité de l'épargne-retraite.Totale.Un élément majeur.La sortie en capital et pas seulement en rente, un autre élément majeur.Et toujours la déductibilité de l'impôt sur le revenu au versement à l'entrée.Sur le reste, ce n'est pas encore la révolution: les produits changent peu pour l'instant.Un tournant oui.Une révolution non.

Et vous ?

Plan d'Épargne Retraite? Assurance-vie ? Immobilier ? Quel est le meilleur placement pour préparer (et/ou pour vivre) votre retraite ?Faites le point avec un conseiller sur le ou les produits les plus adaptés à votre profil. Je souhaite échanger avec un conseiller sur les produits d'épargne-retraite

Dans la tête de trump

Que s'est-il passé dans sa tête?Pourquoi a-t-il annulé la frappe contre l'Iran quelques minutes avant l'exécution de son ordre précédent.La presse américaine s'est focalisée sur le sujet ce week-end en se demandant si Trump bluffait dès le début ou s'il s'était dégonflé.Cette semaine va être cruciale dans l'escalade entre les États-Unis et l'Iran avec la mise en place de nouvelles sanctions dès mardi.

Rappel sur l'iran

Le pays est dans une situation économique difficile.La croissance est négative.Et elle va encore se détériorer.

La claque du jour

J'hésitais entre "la claque du jour" et "la bonne nouvelle du jour".L'opposition a remporté, pour la deuxième fois, la victoire aux élections municipales d'Istanbul.L'annulation de la première élection n'a fait que renforcer la détermination des opposants à Erdogan.Erdogan doit être hystérique. Il se rappelle que le début de sa prise de pouvoir et de sa confiscation de la démocratie a eu lieu lorsqu'il était maire d'Istanbul.

Un clown

Boris Johnson est un clown.Mais un clown qui ne fait plus rire.Il semblait assuré d'emporter la présidence de son parti et donc de devenir Premier ministre.Mais il a eu deux problèmes ce week-end.La police a été appelée à son domicile à cause d'une altercation avec sa compagne, Carrie Symonds.Et on a appris, de la bouche de Steve Bannon, que c'est lui qui avait conseillé Johnson lorsqu'il avait démissionné de son poste de ministre des Affaires étrangères.

LA SITUATIONen Grande-Bretagne devient chaque jour plus pathétique et tragique.

Le mot que je ne supporte déjà plus

Canicule.Merci de ne pas m'en parler, les médias sont déjà en boucle sur le sujet.

Le sujet du jour

pour les spécialistes Français de l'épargne.L' "affaire H20"H2O c'est une société de gestion.Une société de gestion dirigée par un petit génie du monde des taux d'intérêt, Bruno Crastes.Un génie qui a généré des performances spectaculaires sur ses fonds pendant des années.Le Financial Times a mis les pieds dans le plat en indiquant que H2O investissait massivement dans des emprunts illiquides, et que ces emprunts étaient gérés par Lars Windhorst, une personnalité assez troublante du monde de la gestion.

Depuis

les investisseurs ont retiré plus d'un milliard d'euros des fonds H2O.Mais surtout, et c'est ça qui est spectaculaire, l'action Natixis, la maison-mère de H20, s'est effondrée.De près de 15%.Il faut dire que H2O génère une partie significative du bénéfice de Natixis.À ce stade, on n'en sait pas plus sur les fonds H2O.Mais il est surprenant de voir que les investisseurs sont étonnés que pour avoir des rendements de 15, 20 ou 30% alors que le "taux sans risque" est à zéro, voire négatif, un gérant prend des risques.

Revoir c'est votre argent

Une émission exceptionnelle vendredi. On a rejoué la semaine et donné des conseils avec nos Jedi de l'économie et de la finance.Valérie Plagnol du Cercle des Epargnants, Benaouda Abdeddaïm, grand Maître de la géopolitique, Sébastien Korchia UBS La Maison de gestion, Christian Bito de CBT Gestion et Kung Fu Panda, Emmanuel Lechypre.Vous souhaitez voir le replay ? C'est ici

Du côté des marchés

Le CAC 40 a terminé la séance de vendredi en baisse de 0.13% à 5 528 points dans le sillage de tensions géopolitiques malgré la bonne publication des estimations flash des indices PMI d'IHS Markit pour juin. L'activité globale en France a connu sa plus forte hausse depuis novembre dernier et l'indice d'activité composite PMI de la zone euro est ressorti à son plus haut niveau en sept mois.Le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé dans le rouge en perte de respectivement 0.13 % et 0.24 % les opérateurs préférant jouer la prudence dans le dossier irano-américain.A Tokyo, le Nikkei a fini ce matin en hausse de 0.13 % dans l'attente du sommet du G20 considéré comme décisif pour le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine.Le CAC 40 est attendu cette matinée à l'équilibre, la prudence devrait dominer dans l'attente du sommet du G20, qui débute vendredi au Japon où la guerre commerciale sera au centre des attentions.Le Brent continue son ascension en hausse de 2.26 % à 65.67 $ le baril par rapport à vendredi matin à 64.22 $. L'Or, quant à lui, stabilise à 1404$ (-0.14 %) contre 1406 $ l'once et l'eurodollar gagne 0.89 % à 1.1386.A noter que le Bitcoin se négocie au-dessus des 10 000 $, ce matin il cote à 10 733.30 $.

On s'en fout?

A lire, l'interview dans le FT WE de l'homme qui pèse 100 milliards de dollars, Bernard Arnault; Jean Michel Aulas et Tony Parker vont former le nouveau binôme de choc du sport lyonnais; Comme bien d'autres entreprises étrangères avant, Carrefour jette l'éponge et sort de Chine; Ouf, les Françaises ont battu les Brésiliennes en huitièmes de finale; La phrase du jour, Nathalie Loiseau: "j'ai parlé cash et je le paie cash"; J'ai fini la série "Years and years", original, intéressant; Florian Philippot veut rebondir, no comment; La PMA pour toutes c'est parti.

VOILÀ C'EST TOUTBONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos