lundi11juillet
Pour économiser de l'argent pour investir, réduire les impôts ou pour les futures dépenses familiales. Espace de copie.

Près de 5,5 milliards d’euros d’épargne retraite attendent d’être réclamés par des bénéficiaires de contrats oubliés. Depuis début juillet, il est possible de vérifier si certaines sommes vous appartiennent, grâce à un outil en ligne.

Êtes-vous l’heureux bénéficiaire d’un petit pécule oublié sur un contrat d’épargne retraite supplémentaire ? Vous pouvez désormais le savoir rapidement en vous connectant sur le portail Info-retraite.fr.

Daniel Labaronne, député LREM, est à l’initiative de ce nouveau service de recherche de produits d'épargne retraite “oubliés”. Comme il l’expliquait en 2020 à MoneyVox dans le cadre de sa proposition de loi, le député ciblait principalement « des contrats souscrits par des entreprises pour leurs salariés, sans les en informer précisément », et les vieux contrats d'épargne retraite, souscrits à titre individuel.

5,5 milliards d'euros dorment sur les contrats

En 2018 lors de son rapport annuel, l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) estimait à 10,6 milliards d'euros les montants détenus sur les contrats de « retraite supplémentaire » après le 62e anniversaire du titulaire. Un chiffre peu surprenant puisque les jeunes retraités ne cassent généralement pas tout de suite leur épargne. En revanche, aux 65 ans des titulaires, le magot atteint encore 5,5 milliards d'euros.

C’est pour leur permettre de récupérer cette épargne oubliée qu'a été adoptée en février 2021 la loi Labaronne, ou loi « relative à la déshérence des contrats de retraite supplémentaire ». Elle prévoit notamment la mise en place d’un seul et unique support pour la recherche de contrats oubliés.

Se connecter gratuitement via Info-retraite.fr pour savoir

Depuis le 5 juillet, il est possible de retrouver le détail des contrats éventuellement ouverts à son nom en passant par le portail Info-retraite.fr. Pour effectuer une recherche, il faut se connecter à l'aide de FranceConnect, c'est-à-dire avec ses identifiants impots.gouv.fr ou Ameli. Une nouvelle rubrique apparait désormais « Mon épargne retraite ». Il est également possible d’obtenir ces informations sur l'application « Mon compte retraite ».

Ainsi, si vous bénéficiez d’un placement d'épargne retraite supplémentaire à votre nom, il suffira de cliquer sur « Voir mes contrats ». S’affichera alors une liste des produits disponibles (plans individuels ou collectifs). L'Union retraite indique ensuite les coordonnées des organismes de gestion concernés, pour aller réclamer son dû.

« Le produit d'épargne retraite qui s'affiche signifie que l'assuré, ou peut-être l'un de ses employeurs, a cotisé auprès d'un organisme privé pour bénéficier d'une retraite complémentaire. Seuls les contrats non soldés [non réclamés, NDLR] sont affichés », précise l'Union retraite dans un communiqué.

Découvrez notre PER sans frais d'entrée !

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Profitez de la hausse des taux, la solution méconnue
    5/12/2022
  • Image actualite 2
    Assurance-vie ou PER ? On fait le match pour vous
    1/12/2022
  • Image actualite 3
    Pourquoi le PER n'est pas un vrai produit de défiscalisation
    29/11/2022
  • Image actualite 4
    La peur de la retraite incite les Français à avancer et diversifier leur épargne
    29/11/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt