jeudi15septembre
Homme âgé sur son vélo de montagne en plein air.

Placer de l’argent sur un PER peut réduire le montant de vos impôts, en plus de vous assurer un matelas de sécurité pour la retraite. Vous faites ainsi d’une pierre deux coups ! Quelles économies ? Pour qui ? Quelques éléments de réponse.

Ouvrir un plan d'épargne retraite (PER) n’est pas uniquement une sécurité pour l’avenir. C’est aussi un moyen de bénéficier d’une déduction fiscale. En effet, chaque versement sur votre PER vous permettra de réduire votre imposition et cette somme sera débloquée à la retraite. Et selon le site d’actualités MoneyVox, il n’est pas trop tard : investir sur un PER d’ici la fin de l’année va venir alléger vos ressources 2022 et vous garantir une baisse d’impôts en 2023.

Découvrez notre PER sans frais d'entrée

Une chose est sûre, si vous ouvrez un PER avec l’idée de diminuer le montant de votre impôt sur le revenu, il faut être imposable. Et plus.

Plus votre taux marginal d'imposition (TMI) sera important et plus l’avantage fiscal sera élevé. Concrètement, d’après MoneyVox, si vous êtes un célibataire sans enfant déclarant 40 000 euros de revenu imposable par an, et que vous placez 1000 euros sur un PER, vous allez bénéficier d’une déduction fiscale de 1000 euros. Cette déduction vous permettra d’économiser 300 euros d’impôts.

En effet, ces 1 000 euros auraient dû être taxés à 30%, soit le niveau de votre tranche.

“L'économie fiscale est plus faible (théoriquement 110 euros) si votre TMI est de 11%, et plus élevé (410 ou 450 euros) s'il grimpe au-delà des 40%”, explique MoneyVox. Les gains réalisés grâce à l’ouverture du PER sont donc fluctuants selon les ménages.

Des réductions d’impôts valables avant la retraite

Ces gains sont-ils un cadeau de l’Etat ? Pas tout à fait. Lorsque vous débloquerez les fonds de votre PER après votre vie active, ces sommes seront soumises au barème classique de l'impôt sur le revenu, comme des revenus d'activités ou des pensions de retraite. Pour entrer un peu plus dans le détail cependant, les gains issus des sommes épargnées sont soumis à la flat tax : 12,8 % d'impôt sur le revenu.

Quelles conséquences ? Tout dépend si vos revenus à la retraite sont stables ou s’ils diminuent. Dans la première hypothèse, l’avantage fiscal du PER sera très réduit. En revanche, dans la seconde hypothèse, vous serez gagnant. “Si vous versez 1 000 euros à 45 ans, quand votre taux marginal d'imposition est de 30%, vous économisez 300 euros à l'entrée... puis vous payez 110 euros quand vous retirez cette même somme à la retraite, si votre TMI est retombé à 11%”, souligne MoneyVox. Et ce n’est pas tout. Car dans l’intervalle, normalement, votre PER sera chargé de faire fructifier votre épargne.

Découvrez notre PER sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Epargne retraite : quel est le montant maximum déductible de votre revenu imposable ?
    21/09/2022
  • Zoom sur la fiscalité des versements depuis l’étranger sur un plan épargne retraite
    8/09/2022
  • Epargne : attention aux propositions de rendements battant l’inflation
    31/08/2022
  • Epargne : débloquez votre d’épargne salariale dès septembre 2022
    26/08/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt