Gros plan d'un homme âgé vérifiant ses factures à la maison.

    Pour 2024, le plafond annuel de la Sécurité sociale sera revalorisé de 5,4 %. L’année dernière, cet indice de référence a déjà bénéficié d’une hausse de 6,9 %. Celle-ci sert de base au calcul de nombreuses prestations sociales et cotisations, mais aussi pour la déductibilité de certains produits d’épargne.

    Un PASS à 46 368 euros pour l’année 2024

    Pour l’année 2024, le montant du plafond annuel de la Sécurité sociale sera fixé à 46 368 euros contre 43 992 euros pour cette année. Avant 2023, cette limite haute a été maintenue à 41 136 euros trois ans de suite. La mesure a été déjà publiée dans le Bulletin officiel de la Sécurité sociale, mais devra encore faire l’objet d’un arrêté ministériel.

    Préparez votre retraite avec le PER !

    Une hausse qui bénéficiera aux titulaires d’un plan d’épargne retraite

    La hausse du plafond annuel de la Sécurité sociale est une bonne nouvelle pour les titulaires du PER et sa fiscalité. En effet,

    ImportantLe total des cotisations est déductible jusqu’à 35 194 euros de l’assiette imposable, sans excéder 10 % du revenu total. La somme à soustraire peut également atteindre 10 % du PASS si ce dernier mode de calcul est plus favorable au souscripteur.

    Pour l’année fiscale 2024, c’est le PASS de 2023 qui sera pris en compte. L’avantage de la hausse actuelle sera donc profitable en 2025.

    Une hausse des cotisations de prévoyance

    Parmi les conséquences négatives de la hausse du PASS, notons l’augmentation de plusieurs cotisations sociales. Il sert en effet de base au calcul de l’assurance vieillesse, des prélèvements sociaux obligatoires, de la contribution au fonds national d’aide au logement, mais aussi de la participation aux régimes complémentaires de retraite.

    Préparez votre retraite avec le PER !

    Le montant des prestations sociales augmente

    Plusieurs prestations se basent également sur le montant du PASS. Ainsi, la revalorisation annoncée pour 2024 entraînera la révision à la hausse de :

    • l’indemnité journalière en cas d’arrêt maladie ou d’accident de travail,
    • les pensions d’invalidité,
    • les congés parentaux.

    ImportantIl faut enfin savoir que les entreprises pourront octroyer jusqu’à 193 euros de chèques-cadeaux et de bons d’achat par an aux salariés sans avoir à payer d’impôts et de charges sociales.

    Cette franchise s’élève aujourd’hui à 183 euros.

    À retenir
    • Le PASS passe de 43 992 euros à 46 368 euros, soit une hausse de 5,4 %.
    • L’augmentation de ce plafond entraîne l’augmentation des versements déductibles sur un PER.
    • Cependant, la revalorisation du PASS alourdit également plusieurs cotisations et prestations sociales.
    Préparez votre retraite avec le PER !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives