Un homme âgé et sa femme signent le contrat à la maison avec une conseillère financière.

    Un épargnant qui décide de placer son argent dans un Plan d’épargne retraite ou un contrat d’assurance vie en vue de préparer sa retraite a le choix entre une sortie en capital ou en rente viagère, ou encore l’association des deux.

    S’il opte pour la rente viagère, l’assureur lui reverse tous les mois ou tous les 3 mois un montant calculé sur la base de l’espérance de vie moyenne établie pour son année de naissance (à partir de la date de clôture du compte).

    Fonctionnement de la rente viagère

    ImportantLe versement de la rente se poursuit jusqu’au décès du titulaire. Si le contrat d’assurance vie ou le PER ne prévoit pas la réversion de la somme à un bénéficiaire désigné après le décès du souscripteur, le capital restant ne pourra être récupéré ni transmis à ses héritiers.

    Et en cas de réversion, le montant de la rente sera plus faible. Néanmoins, celui-ci fera l’objet d’une revalorisation chaque année selon les rendements rapportés par le capital investi.

    Préparez votre retraite avec le PER !

    Quid de la fiscalité ?

    À noter que la rente est soumise partiellement aux impôts sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Plus précisément, un abattement de 10 % est appliqué sur les rentes versées à la liquidation d’un Plan d'épargne retraite, et l’IR ainsi que les prélèvements sociaux de 17,2 % sur une partie du montant pour les rentes d’un contrat d’assurance vie.

    Celle-ci est déterminée en fonction de l’âge du titulaire de l’épargne à la date du premier versement de la rente. S’il a moins de 50 ans, 70 % du montant de la rente sont imposables, s’il a entre 50 et 59 ans, 50 % du montant, s’il a entre 60 et 69 ans, 40 % du montant, et s’il a 70 ans et plus, 30 % du montant.

    Pour le cas du Plan d’épargne retraite, si le titulaire choisit la sortie en capital, les gains sont soumis au flat tax de 30 %. Le capital bénéficie d’une exonération si les versements ne sont pas déductibles.

    À retenir
    • La rente viagère est une somme versée régulièrement au titulaire jusqu’à son décès (par mois ou par trimestre) après la liquidation d’un PER ou d’un contrat d’assurance vie.
    • Le montant de la rente est calculé en fonction de l’espérance de vie moyenne établie pour son année de naissance.
    • La rente est soumise partiellement à l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux.
    Préparez votre retraite avec le PER !
    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives