5 raisons transferer epargne retraite

    PERP, Madelin, PERCO, article 83… La liste des produits d’épargne retraite est longue, tout comme celle de leurs défauts (frais élevés, performances inexistantes, manque de souplesse, etc.). À ces anciens produits est venu se rajouter en 2019 le nouveau Plan d’Epargne Retraite (PER), plus souple, et qui permet de transférer les anciens dispositifs. Mais de nombreux détenteurs de vieux plans n’ont pas encore effectué ce transfert, d’autres l’ont fait mais en transférant vers le PER de leur banque, qui facture encore plus de frais… Il y a pourtant de nombreuses raisons d’effectuer ce transfert, en privilégiant bien sûr un PER de qualité à moindres frais.

    1. La simplification de son épargne retraite

    Depuis plus de 50 ans, les dispositifs d’Épargne Retraite se sont multipliés. Mais chaque produit ne concernait qu’une branche spécifique de travailleurs : Certains plans étaient proposés en entreprise (PERCO, article 83) , d’autres à titre individuel (PERP) et d’autres selon le statut, comme le Madelin réservé aux travailleurs indépendants, ou la Préfon dédiée aux fonctionnaires.

    Résultat : une personne qui aurait changé plusieurs fois d’entreprise, puis se serait mise à son compte, une carrière qui semble tout ce qu’il y a de plus classique de nos jours, aurait ainsi cumulé plusieurs PERCO, des articles 83, mais aussi un contrat Madelin et peut être même un PERP.

    Avec la multitude d’anciens produits d’épargne retraite existants, il était impossible de rassembler celle-ci sur un seul contrat, confié auprès d’un unique gestionnaire, ce qui complique fortement la préparation de sa fin de carrière professionnelle, d’autant que chaque plan offre des caractéristiques différentes.

    Le PER a vocation à résoudre ce problème. Il permet en effet de transférer l’intégralité des anciens produits sur une seule et même enveloppe. Une solution plus simple, qui apporte davantage de lisibilité aux épargnants et leur permet en outre d’optimiser la gestion de leur patrimoine financier.

    Découvrez notre PER sans frais d'entrée

    2. La disponibilité du capital

    Un intérêt majeur du transfert d’un vieux contrat d’épargne retraite vers un nouveau PER est de pouvoir bénéficier du déblocage de l’épargne en capital, plutôt qu’en rentes viagères, une fois à la retraite. Et ce, en une ou plusieurs fois avec la sortie en capital fractionnée.

    Les Français n’aiment pas la rente. Certes, elle permet de garantir un revenu à vie, mais son calcul est obscure, tout comme sa revalorisation dans le temps, et les épargnants ont l’impression qu’il faut qu’ils vivent jusqu’à 110 ans pour récupérer au moins l’ensemble des sommes placées. Et dans certains cas, ce n’est pas qu’une impression…

    Dès lors, le choix pour la sortie en capital sous forme de retraits, apparait comme un avantage considérable du nouveau Plan d’Epargne Retraite. D’autant que l’épargnant peut aussi opter pour une combinaison entre une partie en rente et une partie en retraits fractionnés sur plusieurs mois ou année, et adapter ainsi ses sorties à ses besoins.

    Rappelons que les anciens produits d’épargne retraite n’offrent pas une telle flexibilité au déblocage. Les contrats Madelin sont par exemple uniquement déblocables en rentes viagères. Le PERP s’avère un peu plus flexible, mais la sortie en capital est plafonnée à 20 % (hors achat de la résidence principale pour les personnes non-propriétaires depuis au moins 2 ans).

    Enfin, par rapport aux autres plans, le PER permet un débocage anticipé des sommes qui seraient utilisées pour acquérir sa résidence principale. Un avantage qui n’existe pas dans les anciens plans.

    3. Les frais les plus bas

    Comme l’assurance vie, l’épargne retraite est trop souvent pénalisée par des frais excessifs. Des frais prélevés pour l’ouverture du contrat, à chaque versement, à chaque arbitrage, sans oublier des frais de gestion supérieurs à la moyenne. Un mille-feuille particulièrement indigeste. C’est le cas en particulier sur les vieux contrats, souscrits en banque ou auprès d’une assurance, et qui ont gardé des frais d’entrée et de gestion élevés, qui étaient la norme.

    A cet égard, transférer un vieux contrat chargé en frais vers un PER tenu par le même gestionnaire ne permet pas d’améliorer la situation. Depuis le lancement du PER en 2019, il y a eu des alertes successives de la part de Bercy, de la Banque de France, d’associations comme par exemple 60 millions de consommateurs qui ont averti sur le niveau de frais exorbitants pris par les Plans d’Épargne Retraite. Notamment sur les frais d’entrée qui atteignaient en moyenne 3% et les frais de gestion, qui étaient souvent plus élevés qu’un contrat d’assurance-vie ce qui n’a aucune justification.

    Ainsi, les chances de passer d’un contrat à la tarification pénalisante à un PER aux frais les plus bas comme meilleurtaux Liberté PER sont plutôt minces – pour ne pas dire inexistantes – sans changer d’intermédiaire.

    Un transfert vers un PER peut être payant, pour les vieux PERP, Madelin et consorts de moins de 10 ans (5 % de l’encours du contrat maximum). Une facture qui sera souvent plus que compensée par les économies générées à long terme par un PER à frais réduits, et en particulier sans frais sur les versements. Par ailleurs, les contrats de plus de 10 ans sont transférables gratuitement, même si vous partez pour la concurrence.

    Enfin, si votre ou vos vieux contrats d’épargne retraite ont déjà été transformés en PER par le gestionnaire, il reste possible de transférer un PER vers un autre PER. Le prix à payer est même moins élevé : 1 % de l’encours du contrat maximum, les contrats de plus de 5 ans étant exonérés de frais de transfert.

    Découvrez notre PER sans frais d'entrée

    4. Une enveloppe moderne

    Depuis votre souscription initiale à votre PERP, votre Madelin ou PERCO, l’épargne a fortement changé. L’assurance-vie en ligne s’est fortement développée, proposant aux épargnants d’investir sans frais d’entrée à des supports* performants et surtout très variés : fonds euros, fonds actions, fonds diversifiés et même immobilier sous forme de Pierre Papier. Le tout sur des interfaces en ligne ultra-fluide où l’épargnant peut consulter l’évolution de son capital et effectuer des actes de gestion.

    Lancé en 2019, le PER se rapproche fortement de l’assurance-vie. Certains PER proposent ainsi d’investir sur des centaines de supports à moindres frais. Mais pas tous. D’autres PER ne sont que des copies des vieux contrats existants. Des vieux PERP auxquels on n’aurait enlevé que le P…

    Et c’est malheureusement vers le deuxième type de PER qu’ont été effectués la majorité des transferts. D’après les données compilées par le site MoneyVox, les « vrais » transferts d’un vieux contrat d’épargne retraite vers un PER assuré ou tenu par un concurrent représenteraient ainsi moins d’1 PER ouvert sur 10.

    Autrement dit, dans la plupart des cas, les épargnants changent de contrat mais pas de gestionnaire. Et n’exploitent donc pas pleinement les possibilités offertes par la faculté de transférer toute son épargne retraite sur un seul PER, avec des frais au plus bas et une offre financière plus complète (accès aux meilleures SCPI et SCI du marché ou à des mandats de gestion plus compétitifs par exemple).

    Autant de conditions avantageuses que vous pouvez retrouver sur un contrat comme meilleurtaux Liberté PER : 0 % de frais d’entrée ou de versements, gratuité des arbitrages effectués en ligne, accès à une trentaine de supports immobiliers et à plus de 700 supports en Unités de Compte… Sans oublier un fonds en euros Nouvelle Génération au-dessus de la moyenne (2,30 % en 2021**) accessible sans contrainte de versement en Unités de Compte.

    5. On s’occupe de tout

    Effectuer une demande de transfert dans le cadre de l’ouverture d’un contrat est plus simple qu’il n’y paraît. Les formalités à remplir du côté de l’épargnant se résument à deux choses :

    • Renseigner le bulletin de transfert qui figure dans le dossier de souscription ;
    • - Joindre le dernier relevé d’information annuel (ou le certificat d’adhésion) de chaque contrat que vous souhaitez transférer.

    Ensuite, ce sont les assureurs qui entrent en jeu pour entériner le transfert de votre ancien contrat vers votre PER nouvellement souscrit. En moyenne, l’opération peut prendre 3 à 4 mois.

    Pour vous accompagner dans votre transfert, Meilleurtaux Placement s’occupe de tout. Nous vous aiderons à remplir votre demande de transfert et nous nous mettrons en contact avec les assureurs pour faciliter et accélérer le transfert. Pour ce faire, il vous suffit de démarrer la souscription à meilleurtaux liberté PER et de sélectionner la case transfert. Nos conseillers sont là encore à votre disposition pour vous aider dans cette souscription.

    Découvrez notre PER sans frais d'entrée

    Communication non contractuelle à caractère publicitaire.

    *Les investissements en unités de compte (notamment OPCVM) présentent un risque de perte en capital important, doivent s’envisager dans une optique long terme (minimum 10 ans) et porter sur une petite partie d’un patrimoine global. Contrairement au fonds en euros, la valeur de ces unités de compte, qui reflète la valeur d’actifs sous-jacents, n’est pas garantie mais est sujette à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

    **Taux de rendement annuel net de frais de gestion du contrat de 2 % par an, hors prélèvements sociaux et fiscaux. Le Fonds Euro PER Nouvelle Génération Spirica présente une garantie du capital annuelle minorée des frais de gestion de 2 %, soit une garantie de 98 %. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

    Logo redacteur

    Écrit par
    La rédaction Meilleurtaux Placement

    Ça peut vous intéresser

    Archives