mercredi08mars
Jeune couple parcourant ses dossiers financiers dans le confort de son foyer.

Les changements prévus pour ce mois de mars pourraient bien redonner du baume au cœur aux Français qui sont en train de subir de plein fouet l’inflation. De plus, ils concernent des postes essentiels aux finances des ménages, en l’occurrence l’énergie, le transport, les retraites complémentaires ou encore les titres restaurants arrivés à expiration ce mois-ci.

De bonnes nouvelles…

Comme énoncé précédemment, les bouleversements qui vont survenir ce mois-ci pourraient influer positivement sur les finances, du moins la plupart.

Par exemple, les utilisateurs de véhicules motorisés apprécieront les remises offertes par TotalEnergies durant le mois de mars. Plus précisément, le géant de l’énergie, qui sort d’un exercice ponctué par un résultat record, va établir un plafond pour le prix du sans-plomb 95 et du gazole, et ce, dans toutes ses stations en France. Hormis le sans-plomb 98 et le diesel Excellium, le prix du litre de carburant n’excèdera pas 1,99 euro. Ce plafond sera en vigueur jusqu’à la fin de l’année.

Toujours au rayon « carburant », l’indemnité de 100 euros attend toujours les bénéficiaires qui ne l’ont pas encore réclamée. Ces derniers sont invités à se presser un peu parce que l’offre ne sera plus valable à partir du 1er avril.

En parlant de péremption, les titres-restaurant de 2022 ont expiré le 1er mars dernier, mais il est toujours possible de récupérer les titres non consommés. Ceux au format numérique peuvent faire l’objet d’une conversion afin d’être consommables pour cette année tandis que ceux au format papier peuvent être retournés à l’employeur pour être échangés avec de nouveaux.

Il ne faudra pas non plus oublier de dépenser le chèque « énergie » qui ne sera plus valide au-delà du 31 mars.

Découvrez notre PER sans frais d'entrée

… et des mauvaises

L’actualité concernant la retraite complémentaire Agirc-Arrco peut être considérée aussi bien comme une bonne que comme une mauvaise nouvelle. En effet,

ImportantUne mise à jour des taux de prélèvements sociaux a été opérée et le montant du complément peut en être affecté à des degrés variables, en fonction de la situation et de l’évolution du revenu fiscal de référence de chacun.

L’autre information également peu réjouissante concerne uniquement les fumeurs. Une hausse des prix a été opérée sur certaines marques de cigarettes, notamment ceux qui se vendent le mieux (Marlboro, Winston). Désormais, le paquet est affiché à 11,5 euros au lieu de 10,5 euros.

À retenir
  • Le chèque « Carburant » de 100 euros doit être réclamé avant sa date de péremption.
  • Le taux des prélèvements sociaux sur les complémentaires retraite a été mis à jour.
  • Certains paquets de cigarettes sont maintenant plus chers d’un euro.
Découvrez notre PER sans frais d'entrée

A découvrir également

  • Image actualite 1
    A la découverte du Plan Epargne Retraite (PER)
    3/10/2023
  • Image actualite 2
    Diversification des investissements : les fonds obligataires
    1/10/2023
  • Image actualite 3
    Optimiser votre plan d’épargne retraite grâce à une stratégie de versement adaptée
    30/09/2023
  • Image actualite 4
    Fiscalité du PER : optimisation pour la retraite
    28/09/2023

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt