vendredi08décembre
signature de contrat d'assurance

Préparation d’une retraite, d’une succession, constitution d’un capital sans risque, tous autant de raisons pour souscrire une assurance-vie. Avant d’arriver à cette étape, il est nécessaire de trouver le bon contrat, celui qui répond aux réels besoins de chacun. Découvrez comment bien choisir son assurance-vie et les intermédiaires sur le marché, pour constituer un rendement à la hauteur de ses attentes.

Choisir un contrat d’assurance-vie qui correspond à ses besoins n’est pas tâche facile. Il est nécessaire de croiser ses attentes avec les offres proposées sur le marché ainsi que les tarifs en vigueur.

Manifestement, le marché de l’assurance-vie est très concurrentiel, bien qu’il soit principalement dominé par les établissements bancaires. Il faut par ailleurs se rendre compte que les contrats les plus souscrits ne sont pas forcément les plus rémunérateurs pour un épargnant.

Il est ainsi plus intéressant d’étudier les différents canaux de distribution et intermédiaires comme les courtiers sur Internet, les conseillers indépendants ou encore les assureurs classiques et les associations.

Placement en assurance-vie : ce qu’il faut savoir

Bien placer son argent et bénéficier d’un rendement satisfaisant sont des critères indéniables qu’offre l’assurance-vie. Afin d’atteindre ces objectifs, un contrat vie doit déjà répondre aux besoins patrimoniaux de l’individu (succession, retraite, capital sans risque). Une fois cet objectif fixé, le canal de distribution est également un élément à choisir avec soin.

Une fois l’étape de la souscription achevée, il convient d’assurer le suivi de son contrat, notamment dans la rédaction de la clause bénéficiaire. Elle doit évoluer en même temps que la situation personnelle de l’assuré (mariage, naissance).

Au moins une fois par an, il est conseillé de revoir la répartition d’épargne entre les différents supports proposés par le contrat afin d’anticiper le marché (fonds en euros à capital garanti, fonds investis en immobilier ou fonds boursiers).

Il faut savoir que l’assurance-vie a pour principaux concurrents les livrets bancaires, qui sont moins rémunérateurs. Pour ceux qui recherchent une épargne rentable exonérée partiellement ou totalement d’impôts, il leur est recommandé de privilégier l’assurance-vie en fonds en euros avec capital garanti et effet cliquet sur les intérêts.

Les spécificités de chaque canal de distribution

Sur le marché, il existe plusieurs canaux de distribution de contrat assurance vie.

Les agences bancaires sont les établissements les plus répandus. Elles représentent deux tiers de la collecte dans le secteur. Dans un cadre très concurrentiel, les offres proposées sont très variées. Il est ainsi nécessaire d’étudier scrupuleusement les conditions techniques, les frais et la rentabilité des supports d’investissement proposés, et ce, sur le long terme.

Dans les réseaux d’assurance, il convient de distinguer les sociétés d’assurances des associations d’épargnants ou mutuelles. La première catégorie propose des contrats en fonds en euros, dont la rentabilité reste attrayante, tandis que les associations diffusent des contrats aux performances régulières sur de longues périodes.

Ces contrats disposent de fonds en euros dits cantonnais, avec des frais limités, une transparence appréciée et une performance concurrentielle.

Grâce à Internet, il existe des contrats vie disponibles en ligne. En principe, les frais d’entrée ne sont pas facturés, mais le montant de leurs actifs reste limité. Ce canal de distribution est plutôt réservé aux initiés.

Quant aux conseillers libéraux en gestion de patrimoine, ils ont la palme de la relation privilégiée avec leurs clients. Indépendants dans le choix de leurs partenaires, ils ont l’avantage de pouvoir proposer plusieurs contrats vie venant de différentes compagnies d’assurances.

Ces professionnels offrent ainsi une mesure d’accompagnement personnalisée selon le profil de chaque client, et peuvent comparer les atouts de chaque police.

Réputées pour offrir les meilleures performances en support en euros, les mutuelles se distinguent par des frais très compétitifs et une absence d’actionnariat à rémunérer. Ces établissements misent sur l’offre financière et les unités de compte afin de dynamiser la performance du contrat.

A découvrir également

  • Image actualite 1
    Assurance vie : la rémunération des fonds en euros pourrait égaler celle du Livret A pour 2022
    8/12/2022
  • Image actualite 2
    Le fonds en euros séduit de nouveau grâce aux taux élevés
    7/12/2022
  • Image actualite 3
    L’ISR, le prochain relais de croissance incontournable de votre portefeuille ?
    25/11/2022
  • Image actualite 4
    La remontée des taux rebat les cartes pour le marché obligataire
    24/11/2022

Archives

Nos placements
PERPlus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vieDécouvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPIAccédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
DefiscalisationInvestissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt